Image illustrative de Doctor Who (2005)
Image illustrative de Doctor Who (2005)

Doctor Who (2005)

Extraterrestre de 900 ans, le Docteur est un aventurier qui voyage à travers le temps et l'espace à l'aide de son vaisseau, le TARDIS (Time And Relative Dimension In Space), qui, pour mieux s'adapter à l'environnement, a l'apparence d'une cabine téléphonique. Le Docteur voyage en compagnie d'une jeune fille. ...

Lire le résumé complet >

En cours Anglaise 42 minutes
Fantastique, Science-Fiction BBC One, France 4
13.34

3 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

9.02 - La sorcière et son pantin

The Witch's Familiar (2)

Il y a des endroits où le docteur ne devrait jamais aller. Quand il se retrouve dans le pire d'entre eux, sans son TARDIS ou son tournevis sonique, ses meilleurs amis assassinés devant ses yeux, il ne lui reste que son intelligence pour rester en vie... et peut-être autre chose. Quel est le secret du Docteur ? Pourquoi a-t-il vraiment abandonné Gallifrey il y a tous ces siècles ? Et est-ce un secret qu'il est prêt à abandonner ?

Diffusion originale : 26 septembre 2015

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 26 décembre 2015
Réalisat.eur.rice.s : Hettie Macdonald
Scénariste.s : Steven Moffat
Guest.s : Julian Bleach , Michelle Gomez , Joey Price , Jami Ried-Quarrell

Tous les avis

Avatar OmarKhayyam OmarKhayyam
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 26 juillet 2018 à 01:47
Spoiler

Alors que « The Magician's Apprentice » n'était "qu'une" introduction à la saison, « The Witch's Familiar » est un petit bijou, fort de l'excellente écriture des personnages, de ses dialogues puissants et du recul qu'il apporte sur l'histoire cinquantenaire de la série ! Moffat réduit en effet l'un des méchants les plus iconiques au simple enfant effrayé qu'il a été, et non seulement c'est intelligent, car cela donne une autre perspective à la relation complexe du Docteur avec Davros, mais on a ici l'expression de tout l'amour de Moffat pour la série, et ça fait plez putain.


Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 28 avril 2016 à 18:24

Il y a plein de bonnes idées de celui-là.

Quelques moins bien aussi (c'est officiel, le Tardis est indestructible), mais entre la discussion Who-Davros et surtout Clara en Dalek qui réinterprète tous ses propos, c'est vraiment le pied.

Et je trouve que le diptyque retombe parfaitement sur ses pieds (le Doctor inculque la notion de pitié au jeune Davros, ce qui permettra de sauver Clara beaucoup plus tard). Après des flips et autre saltos,reception parfaite et félictation du jury, là où d'autre épisodes ont finis avec une vilaine entorse de la cheville

3 réponses
Voir les réponses

Avatar Revan115 Revan115
Membre
Avis favorable Déposé le 24 décembre 2015 à 01:44

Après un premier épisode très kitch et plutôt surjoué (Eurgh Colonie Sarff) on a là un très bon épisode avec les Daleks (ce qui est rare!) principalement grâce au duo Missy / Clara et Docteur / Créateur des Daleks.


Avatar ndanan2212 ndanan2212
Membre
Avis favorable Déposé le 12 décembre 2015 à 06:34

Cest le gros fun cette épisod, non mis vraimans quoi, on a a les ge,ntils repreésentés par docteur et puis on a les méchants représentés par daleks et davros, faut dire que c'était un cool épisode et puis davros est humainement représentés sans parler du gros énorme twist à la mort ou il redevient méchanrt moi j'ai adoré et j'achete!!!!

je crois que là on tient du grand doctor who mouhahahahahahahahah

mais sinon je comprend pas le uncool des dalesks, pourquoi squils répetent exterminates, faut plus d'émotions que ça, àhhhh un, monde avec des daleks qui ont de l'émotions.

Sinon clara n'a pas un grand role dfans cette saison contrairement à saison 8 mais faut dire quils fallait y penser. mais clara is still coool meme si tout le monde te deteste, tuas toujours une place dans mon coeur. et misty, même si vous penser quelle surjoue, wrrrroàoooonnnngggg elle joue hyper bien.... bon allezzz riz basmati ou pizzzzaaaa bbbbaaaazzzzaaaa


Avatar bigben1294 bigben1294
Membre
Avis favorable Déposé le 23 novembre 2015 à 00:07

Une confrontation verbale de deux grand ennemis véritablement bien construite qui m'as fais penser a une confrontation de comics a la batman/joker dans killing joke c'est un petit chef d'oeuvre ....


Avis favorable Déposé le 04 octobre 2015 à 19:57

Un épisode vraiment très dense faisant la part belle à Davros et à ses Daleks mais aussi à Missy !

Commençons par le point le plus "faible": Missy. Ce personnage ne m'a jamais vraiment plu depuis le désastreux season 8 finale. Mais dans cet épisode, force est de constater que je l'apprécie de plus en plus. J'en vois qui commence à en avoir marre d'elle, moi je dis que ça serait dommage de s'en débarrasser maintenant... Et heureusement, ça ne sera pas le cas au vu de son clif de fin... En espérant ne pas avoir un Death in Heaven 2 lors de la prochaine révélation de son plan...

Et justement, je n'ai toujours pas compris pourquoi est-elle venue chercher Clara pour venir aider le Dr dans l'épisode précédent... Je pensais que cela allait être expliqué dans celui-ci mais au final, à part son coup de pute à Clara en Dalek (et ça, c'est juste une opportunité qu'elle a saisit, je doute que cela ait été son plan initial... mais c'était une excellente scène, par contre), il n'y a rien que nous le dit... Probablement l'aura-t-on lors de sa prochaine apparition...

Deuxième partie: Davros. Je dois avouer qu'il m'a plutôt bien eu. Grâce à l'interprétation assez énorme de l'acteur qui le joue, on sentait vraiment de la compassion pour lui... Mais lorsque Davros a demandé à ce que le Dr le mette devant la fenêtre, je me suis dit: "wait... C'est quand même Davros, ça sent le piège tout de même..." Et évidemment, ça n'a pas loupé...

Et c'est la même chose pour le plan du Dr. Sur le coup, je me suis fait eu mais il fallait tout de même se douter que le Dr n'allait pas se faire avoir aussi facilement. Davros insistait quand même pas mal au début pour qu'il touche aux tuyaux... C'est d'ailleurs en écrivant ces lignes que je me dit: "en fait, il aurait pû toucher aux tuyaux dès le début, ça aurait été plus rapide..." Mais bon, ça aurait quand même été dommage de nous priver de leur excellent dialogue tout de même... Mais au final, il est clair que cet épisode souffrira d'un second visionnage sur ce plan là...

Mais la meilleure partie, c'était évidemment celle sur les daleks en eux-mêmes... L'idée des Daleks qui se liquéfient en vieillissant est une (excellente) idée assez effrayante, mais ce n'est rien à côté de ce qui leur arrive quand ils sont dans leur boîte...

Les scènes de Clara en mode Dalek sont assez énormes. Non seulement cela fait référence à la première fois où le Dr rencontre les Dalek en 1963 et où il doit se planquer à l'intérieur de l'un d'eux (c'était quand même beaucoup plus simple à l'époque... ^^), mais surtout cela nous dévoile la véritable nature des Daleks ! Encore plus que The Asylum (qu'il faudrait que je revisionne car n'en ayant plus qu'un très vague souvenir) ! En fait, leur nature est haineuse mais même s'il y avait des dysfonctionnements dans leur psyché, leur machine se chargerait de régler le problème pour eux ! En effet, ça redéfinie pas mal les nombreux épisodes où l'on fait leur rencontre... Bon, par contre, je suis pas sûr d'avoir bien compris: Pourquoi cela est-il surprenant que l'ordinateur du Dalek arrive à sortir le mot "mercy" ? Ce n'est pourtant pas la 1ère fois qu'un Dalek sort ce mot dans la série il me semble, si ?

En tout cas, pour le reste, c'était vraiment pas mauvais. La saison démarre très bien ! Du coup, j'hésite à mettre 17... Mais je me contenterais d'un 16 pour l'instant et réfléchirai à la reconsidérer lorsque je saurais où voulait en venir Missy avec son intervention depuis l'épisode précédent...


Avatar dewey dewey
Membre
Avis favorable Déposé le 04 octobre 2015 à 16:36

Dans ma critique de The Magician's Apprentice, j'émettais l'énorme crainte de ce que pourrait être cette seconde partie si elle n'avait pas été à la hauteur de la première. C'est en plus une sorte de malédiction présente il est vrai sur pas mal de double épisodes du show (pas de quoi en faire une généralité mais suffisamment présente, surtout sous l'ère Moffat, pour que ça en fasse une vraie préoccupation) et vu ce que The Magician's Apprentice léguait à ce Witch's Familiar, il valait en effet mieux que ce soit au moins à niveau égal avec le premiere.

L'épisode parviens à un tel résultat qu'il me fait sérieusement me poser la question de comment j'ai pu décemment croire en la simple possibilité qu'elle soit en dessous de l'opener, c'est dire.

Et de toutes façons, quand on voit ce qu'à réussir à faire cette seconde partie, en effet, il aurait été quand même impardonnable qu'elle se plante.

Cet épisode est terrible en tout instant. C'est simple, j'ai beau y repenser, je ne voie absolument rien qui ne m'ai contrarié. Le seul point sur lequel je pourrais à la rigueur chipoter, c'est que la manière dont Missy et Clara se sont sauvées dans l'épisode précédent, qui est aussi la manière dont Missy s'est sauvée à la fin de Death in Heaven, est exactement ce à quoi je pensais à l'époque même du final de la saison 8. Mais bon, pour moi ce n'est pas un défaut, juste de la pure logique.

Ou bien peut-être alors juste que la reconstruction du Tardis est un peu facile, mais ça prend place dans une scène tellement géniale et dans une série qui arrive si bien à nous faire croire à l'impossible que ça ne fait là encore pas tâche avec le reste ...

Mais sinon ...

Entre une Missy survoltée qui m'a égayée tout du long dans son excellent duo avec Clara comme dans ses performances solo, deux révélations énormissimes sur les Daleks aussi géniales que terrifiantes et réellement enrichissantes pour ces ennemis (à plus de 50 ans ils arrivent encore à nous apprendre de somptueux trucs sur eux, et Into the Dalek semblait pourtant avoir enfin fait le tour de la question), un fan service parfaitement dosé, jouissif sans jamais être envahissant (les sunglasses, la foire aux Daleks de toutes les couleurs, le Dalek Tank qui parle <3) et un affrontement verbal Docteur / Davros d'une richesse et d'un intérêt infini ... C'est peu dire que les 45 minutes sont superbement occupées et que l'épisode a fait un boulot de fond comme de forme absolument formidable sur tous les aspects, aidé par un scénario superbement bien écrit dans un épisode parfaitement rythmé, sans les quelques rares égarements de l'épisode précédent et libéré en plus du label introductif de ce dernier, qui, en plus, ouvre plein de pistes intéressantes pour la suite de la saison sans que ça ne vienne jamais parasiter l'épisode en cours où le laisser sur un sentiment d'inachevé. Non, vraiment, une merveille.

L'épisode fait même partie des rares (et même des très rares sous l'ère Moffat) épisodes pouvant se targuer de m'avoir réellement ému aux larmes, et ce à plusieurs reprises.

Déjà par la rage de ce Docteur désespéré, qui pense avoir tout perdu et notamment sa plus grande amie, face à une horde de Daleks, prêt à tout pour sauver où venger Clara, niveau frissons ça en jetait. Cela semble s'annoncer en plus comme un des thèmes phares de la saison et ayant toujours adoré quand la série nous montre et étudie les cas de figures ou le Docteur peut dépasser les limites, je ne peux que m'en réjouir fortement.

Mais c'est à travers le personnage de Davros que l'épisode à su frapper fort deux fois. Tout d'abord lors de son agonie "pleine de regrets". L'acteur est tellement putainement bon (sans doute la meileure performance d'acteur que j'ai vu cette année dans une série) que non seulement je suis comme le Docteur totalement tombé dans le panneau de son piège, mais qu'en plus même au revisionage et en connaissance de cause qu'il s'agit d'un piège, l'émotion de la scène reste quand même fonctionnelle.

Puis, dans la sublime scène de fin, évidemment, qui, en plus de conclure sublimement l'épisode, délivre d'une splendide façon un merveilleux message. Et c'est assez rare pour être souligné dans Doctor Who, mais même si ce n'a été que pour 5 minutes de jeu, le gamin de ce double épisode jouait extrêmement bien.

Et en plus ils ont correctement recalibré le son du générique dans celui-là !

Bref, The Witch's Familiar est un chef d'oeuvre, une seconde partie d'épisode qui aura fait honneur au potentiel que lui léguait son prédécesseur comme rarement, et cette saison 9 commence décidément, comme la 6 en son temps, sur les chapeaux de roues !


Avatar MrZ MrZ
Membre
Avis favorable Déposé le 04 octobre 2015 à 16:32

On pourra dire que je me suis fait salement avoir sur celui-là, pendant le passage avec Davros. (Mes félicitations à l'acteur)

A part ça, c'était super. Plus lent, mais aussi plus profond, plus développé, plus intéréssant, l'épisode en dit énormément, sur la relation Davros-Docteur, sur la relation Docteur-Missy mais aussi sur Clara. Et c'était bien. Et le coup des lunettes soniques était plutôt fun aussi, ça pourrait permettre une utilisation des gadgets soniques encore plus limitée qu'avant. Le seul léger reproche que j'aurais à faire à l'épisode, c'est peut-être que Twelve s'est un peu trop radouci, mais c'est pas grand chose.


Avatar ClaraOswald ClaraOswald
Membre
Avis favorable Déposé le 29 septembre 2015 à 13:56

Un épisode qui, au premier visionnage, est juste excellent mais qui, après avoir mené quelques réflexions dessus, devient un pure chef d'oeuvre.

Meilleur oppener de la série.

Julian Bleach est fantastique !


Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 28 septembre 2015 à 23:57

Complètement renouveler la dynamique avec Davros ? Check.

Apporter une nouvelle couche aux ennemis les plus sur-utilisés de la série ? Check.

Avoir réussi à me faire chialer sur la scène de fin ? Check.

Je n'hésite pas à faire péter le 18 pour cet épisode dantesque.

Détails dans la critique.

2 réponses
Voir les réponses

17.07

15 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté cet épisode - 19
16 janv. 2019
Avatar de ClaraOswald
ClaraOswald a noté cet épisode - 20
06 janv. 2018
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 16
28 avril 2016
Avatar de MembreSupprime2
MembreSupprime2 a noté cet épisode - 16
07 janv. 2016
Avatar de Revan115
Revan115 a noté cet épisode - 17
24 déc. 2015
Avatar de ndanan2212
ndanan2212 a noté cet épisode - 17
12 déc. 2015
Avatar de bigben1294
bigben1294 a noté cet épisode - 19
23 nov. 2015
Avatar de oberown
oberown a noté cet épisode - 15
21 oct. 2015
Avatar de dewey
dewey a noté cet épisode - 19
18 oct. 2015
Avatar de MrZ
MrZ a noté cet épisode - 18
04 oct. 2015
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 18
28 sept. 2015
Avatar de arnoglas
arnoglas a noté cet épisode - 15
28 sept. 2015
Avatar de Koss
Koss a noté cet épisode - 15
27 sept. 2015
Avatar de Gizmo
Gizmo a noté cet épisode - 17
27 sept. 2015
Avatar de Jasper
Jasper a noté cet épisode - 15
26 sept. 2015

Derniers articles sur la saison

Bilan : Doctor Who (2005) saison 9

Les rédacteurs font le bilan et reviennent sur la deuxième saison pour Peter Capaldi dans Doctor Who.

Critique : Doctor Who (2005) 9.13

River Song revient dans un épisode de Noël imparfait mais divertissant, bouclant au passage l'une des intrigues les plus iconiques du show.

Critique : Doctor Who (2005) 9.12

Allez, ce fut une plutôt excellente saison, mais que vaut son final ? Égale-t-il le chef d'oeuvre qui le précédait ? Sans surprise, non, mais cela signifie-t-il mauvais épisode pour autant ? Là encore non, bien au contraire...