Image illustrative de Doctor Who (2005)
Image illustrative de Doctor Who (2005)

Doctor Who (2005)

Extraterrestre de 900 ans, le Docteur est un aventurier qui voyage à travers le temps et l'espace à l'aide de son vaisseau, le TARDIS (Time And Relative Dimension In Space), qui, pour mieux s'adapter à l'environnement, a l'apparence d'une cabine téléphonique. Le Docteur voyage en compagnie d'une jeune fille. ...

Lire le résumé complet >

En cours Anglaise 42 minutes
Fantastique, Science-Fiction BBC One, France 4
13.34

3 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

9.09 - Dans les bras de Morphée

Sleep No More

38e siècle. Le docteur et Clara se retrouvent dans un vaisseau spatial, où d'étranges monstres rodent.

Diffusion originale Diffusion française
14 novembre 2015 30 janvier 2016
Réalisateur(s) Scénariste(s) Guest(s)
Justin Molotnikov
Mark Gatiss
Reece Shearsmith
Elaine Tan
Matthew Doman
Tom Wilton
Neet Mohan
Bethany Black
Paul Courtenay Hyu
Paul Davis
Zina Badran
Natasha Patel
Elizabeth Chong
Nikkita Chadha
Gracie Lai

Tous les avis

Avatar OmarKhayyam OmarKhayyam
Rédacteur
Avis neutre Déposé le 26 juillet 2018 à 01:57
Spoiler

Du Doctor Who très original, et assez particulier ..

"Sleep no More" aurait pu être assez classique (des couloirs, des couloirs, encore des couloirs), mais sa forme très originale pour la série, sa critique du productivisme, et le fait que pour une fois Gatiss soit sorti de sa zone de confort, rendent l'épisode très intéressant bien qu'il soit mal exécuté et assez peu captivant (sauf sur sa fin).


Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 13 août 2016 à 14:20

Alors oui sur le fond c 'est un classique épisode où le Docteur et Clara cours dans des couloirs, fuyant des monstres qui boulotent les perso secondaires.

Mais j'ai vraiment aimé l 'impression d 'être perdu, en retard sur les éléments qui se passent à l 'écran, renforcé par la scène finale terrible.

Et j 'attend toujours ce générique. ....

2 réponses
Voir les réponses

Avatar arnoglas arnoglas
Membre
Avis favorable Déposé le 27 décembre 2015 à 22:10

Avis modéré par la rédaction de Série-All.


Avatar Revan115 Revan115
Membre
Avis favorable Déposé le 24 décembre 2015 à 01:52

Épisode assez expérimental qui m'a rappelé le film "The Ring".

Je comprends pourquoi le public lambda ne l'a pas aimé, mais il ne mérite pas d'être autant détesté.

Contrairement à beaucoup de personnes j'ai compris la fin du premier coup!


Avis favorable Déposé le 06 décembre 2015 à 12:19
Spoiler

Un bon épisode scénarisé par Mark Gatiss ?! Qui l'eut cru !

Il y a certaines questions que je me suis posé lors de cet épisode et que j'avais pris pour un manque de considération : Pourquoi a-t-on un point de vue caméra selon Clara alors qu'elle ne porte pas de casque (quand on a eu un plan sur le Docteur alors qu'elle venait de sortir de Morphée, je me suis dit, "j'ai probablement rêvé, pas fait gaffe à la position des autres personnages, cela devait être filmé par la fille de l'équipage" Mais non !) ? Pourquoi Rasmussen se fait chier à faire une mise en scène ? Pourquoi les caractères indo-japonais ne sont pas traduits par le TARDIS, même lorsque l'on suit l'action avec Clara et le Docteur ?

Depuis ma première fois avec Cloverfield, j'ai toujours adoré les found footages. Je trouve que la mise en immersion y est alors toujours complète. La preuve, dans un épisode classique, je pense que je me serais fait chier une bonne partie de l'épisode puisqu'une bonne moitié se concentre à faire de la course-poursuite dans des couloirs. Mais ici, non. Je n'ai quasiment pas vu le temps passer !

J'ai toujours adoré les found footages, disais-je. Donc lorsque l'on voit que cet épisode est réalisé dans ce mode-là et qu'en plus, le scénario est une analyse du style found footage lui-même, je ne pouvais qu'aimer !

Ici, pas de critique du fait qu'il est souvent idiot de voir que le caméraman continue de filmer alors qu'il est attaqué (comme on le lit souvent dans les avis donnés par les détracteurs de ce style de réalisation)). Par contre, on a une réflexion sur la mise en scène (dans les films found-footage, on a rarement (pour ne pas dire jamais mais je n'ai pas vu tous les films de ce style non plus) 1 heure 30 de plan-séquence brut, ce sont toujours des petits morceaux mis bout à bout) ainsi qu'une réflexion sur l'emplacement de la caméra dans des films de ce style (exemple avec Chronicle que j'ai beaucoup aimé mais qui, sur la fin, multiplie les points de vue et fait perdre de la cohérence au film).

Il y avait aussi une réflexion bien sympa sur le sommeil (moi-même, je me dis que dormir c'est bien, mais quelle perte de temps)... L'épisode se permet de me répondre par un "Ta gueule et dors, c'est pour ton bien."

Dans les bonnes idées, on avait aussi la présence d'un casting entièrement indo-japonais, ça change, c'est sympa, malgré l'inintérêt des persos en eux-mêmes. La provenance des monstres était elle aussi très originale et plutôt amusante.

Et oserai-je dire que la scène où l'on voit les monstres arriver de loin la 1ère fois qu'on les voit était assez flippante ?

Seul problème que j'ai noté : on nous dit que les monstres sont aveugles et qu'ils voient grâce à la poussière. Ok, mais alors pourquoi, lorsqu'ils sont dans la chambre froide, ne voient-ils pas l'emplacement du Docteur ? Celui-ci est pourtant bien "filmé" par Clara !

Par contre, il y a des trucs introduits qui paraissent inutiles au final : je pensais que la chanson de la pub d'Auchan, ainsi que le clone allait nous révéler des trucs sur la fin, mais non. Alors pourquoi avoir introduit ces choses-là ? Pour faire un peu plus de background ? Mouais...

Mais du coup, je n'ai pas compris le plan de Rasmussen. Pourquoi vouloir diffuser cette vidéo dans l'univers ? Et du coup, si ce n'est qu'une histoire que le Docteur lui-même qualifie de n'ayant aucun sens, tout l'épisode s'est-il réellement passé ?

Cette fin m'a donc pas mal laissé sur un gout de WTF. Non pas que ça soit un défaut, au contraire puisqu'en même temps, avec en plus cette vision d'horreur sur le visage de Rasmussen, cela reprend pas mal le code du found footage disant que celui-ci doit avoir une dernière scène WTF et flippante (exemple avec Paranormal Activity qui n'est flippant que lors de la dernière scène, le reste étant sans grand intérêt). Au final, j'ai eu l'impression d'avoir à faire à une boucle temporelle qui se déroule au 38ème siècle sortant de nulle part et qui disparaît vers... nulle part. J'aurais limite envie de dire que c'est LA quintessence de l'épisode stand alone ! Ou alors que ce serait une fan-fiction, avec le Docteur utilisé comme un simple personnage dans l'action !

Je crois donc avoir vu là, l'épisode le plus atypique des 9 saisons de Dr Who ! Et voir l'analyse des autres gens me fait aimer encore plus l'épisode. J'étais parti pour mettre 14, je mets maintenant 15. Et j'hésite limite à mettre 16, mais je ne pense pas monter à ce niveau-là car, le rythme est effectivement assez bâtard et les persos de la station n'ont pas vraiment d'intérêt. Mais clairement, on a ici le meilleur épisode de Mark Gatiss à ce jour, et l'un des plus originaux de la série !

#TeamGalax


Avatar Koss Koss
Administrateur
Avis favorable Déposé le 01 décembre 2015 à 17:00

#TeamGalaxEtDewey pour le coup.

Mark Gatiss ré-interprète le found-footage... En trichant. Il va jusqu'au bout de ce genre qu'il dissèque en tenant un propos innovant (un miracle dans DW) sur la multiplicité des points de vue. Car non seulement ça rend le spectateur actif à ce qu'il se passe à l'écran, comme dans les meilleurs épisodes de DW (Blink et le Christmas Special de l'an dernier), mais ça le fait s'interroger sur la pertinence de l'utilisation de ce genre à une époque où sa présence dans une œuvre est mal géré (voir le dernier Paranormal Activity).

En 45 minutes, Gatiss ré-insuffle de l'idée et de la matière sur un genre qui était en train de mourir. Et ça, même si c'est cheap et parfois un peu long, ben c'est fort.

1 réponse
Voir les réponses

Avatar 4evaheroesf 4evaheroesf
Membre
Avis défavorable Déposé le 25 novembre 2015 à 23:34

Points positifs

- L'univers de l'épisode.

- Le Docteur et Clara.

Point négatif

Le reste.

Bilan : mauvais.

1 réponse
Voir les réponses

Avatar dewey dewey
Membre
Avis favorable Déposé le 22 novembre 2015 à 23:49

Gatiss, ô Gatiss.

Cette saison tu enrichiras.

Un épisode original tu feras.

Des monstres glauques tu écriras.

Un méchant intelligent tu placeras.

Des idées géniales tu balanceras.

Un rythme atypique tu développeras.

Un twist pertinent tu nous donneras.

Des personnages bof mais plutôt bien employés tu laissera.

Le générique tu oublieras. A juste titre pour l'immersion.

Et même du maquillage creepy tu apporteras (depuis quand les writers s'occupent de ça ?).

Showrunner tu deviendras. (Euh mouais, je vais peut être arrêter mes conneries là moi).

Bref, vivement Face the Raven.

Parce que là, on va dire que j'ai pas vu un ep pourri de toute la saison (surtout qu'il y avait même pas d'épisodes moyens, alors c'est tant mieux.)

Sinon pour plus de détails sur mon avis de l'épisode, cf la critique de Galax.

Il a tout dit et je le rejoins à 100 %.

Sauf peut être oublié de rendre honneur comme il se doit à cette chanson intemporelle :

https://www.youtube.com/watch?v=oNuX7bs2qAM

L'an prochain quand vous vous retrouverez avec Robot of Sherwood 2.00, faudra pas venir se plaindre.

2 réponses
Voir les réponses

Avatar Gizmo Gizmo
Rédacteur
Avis défavorable Déposé le 16 novembre 2015 à 14:52
Spoiler

Avoir de l'ambition, c'est chouette.

Avoir les moyens de ses ambitions, c'est encore mieux.

Gatiss a le mérite de vouloir proposer autre chose cette année, mais cet épisode me confirme tristement que le loner précédant le final est définitivement maudit. Le problème de l'épisode, c'est que rien n'est abouti. Chaque bonne idée est contrebalancée par son traitement médiocre:

- L'idée du manque de sommeil est intéressante, mais n'est pas vraiment explorée. On dresse rapidement un background plutôt intrigant (les Dieux, la société indo-japonaise, le système Morpheus) pour finalement se retaper les éternels monstres qui ne font pas grand chose à part grogner et casser des vitres.

- Le twist autour des monstres est clairement un des plus incroyablement nuls que j'ai vu dans la série. Je comprends à présent ce qu'ont pu ressentir certains spectateurs devant Kill the Moon (que j'ai pourtant bien apprécié). Il y a des limites que même Dr Who ne devrait pas outrepasser, et les monstres/croutes des yeux en font partie.

- Enfin, l'épisode est long. Très long. J'ai regardé le chrono à 2 reprises tant je trouvais l'épisode à la traine. Les seconds rôles sont génériques au possible, très agaçants dans leur caractérisation. L'épisode est soit trop lent (coucou la scène copiée de 42 qui sert à rien), soit trop rapide (l'explication des caméras et de l'absence de vue des monstres, je reviendrai): la fin se déroule en vitesse grand V, et le twist n'est même pas surprenant puisque le spectateur n'a pas eu le temps de prendre conscience des enjeux de l'histoire.

- Le twist, parlons-en. S'il justifie une partie de l'épisode en faisant du META (wink wink), je le trouve assez pitoyable. Une tentative bâtarde de faire du twist pour le twist et justifier un scénario bancal, peu original et décousu.

- Entre les mains d'un bon scénariste, cet épisode aurait peut-être pu être l'épisode meta ultime, une réflexion sur ce qu'est la série aujourd'hui et comment on la regarde. Mais dans le cas présent, les défauts sont tellement gigantesques, le scénario tellement médiocre, le rythme tellement bancal, que je n'arrive pas à m'investir dans cet épisode. Peut-être qu'il faudra réessayer, mais pour l'instant je n'ai aucune envie de revoir ce truc informe, à l'image de ses monstres.

C'était franchement nul, Mark, une fois de plus. Je préfère limite qu'il en reste à ses scénarios débiles, style Robin des Bois, au moins il ne suscite aucune attente.

2 réponses
Voir les réponses

Avatar MrZ MrZ
Membre
Avis défavorable Déposé le 15 novembre 2015 à 23:11

Gatiss, ô Gatiss.

Cette saison tu gâcheras.

Un épisode de merde tu feras.

Des monstres ridicules tu écriras.

Un méchant sans intérêt tu placeras.

Des idées nazes tu balanceras.

Un rythme tu bousilleras.

Un twist insipide tu nous donneras.

Des personnages sans intérêt tu laissera.

Le générique tu oublieras.

Et même du maquillage de merde tu apporteras.

Showrunner tu ne deviendras pas. (Enfin j'espère.)

Bref, vivement Face the Raven.

Parce que là, on va dire que j'ai pas vu un ep de Doctor Who. (surtout qu'il y avait même pas de générique, alors c'est tant mieux.)

1 réponse
Voir les réponses

12.4

15 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté cet épisode - 13
02 nov. 2018
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 14
13 août 2016
Avatar de oberown
oberown a noté cet épisode - 10
03 janv. 2016
Avatar de arnoglas
arnoglas a noté cet épisode - 14
27 déc. 2015
Avatar de Revan115
Revan115 a noté cet épisode - 16
24 déc. 2015
Avatar de MembreSupprime2
MembreSupprime2 a noté cet épisode - 15
06 déc. 2015
Avatar de Koss
Koss a noté cet épisode - 14
01 déc. 2015
Avatar de 4evaheroesf
4evaheroesf a noté cet épisode - 8
25 nov. 2015
Avatar de bigben1294
bigben1294 a noté cet épisode - 13
23 nov. 2015
Avatar de dewey
dewey a noté cet épisode - 16
22 nov. 2015
Avatar de Gizmo
Gizmo a noté cet épisode - 6
16 nov. 2015
Avatar de MrZ
MrZ a noté cet épisode - 6
15 nov. 2015
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 16
15 nov. 2015
Avatar de Jasper
Jasper a noté cet épisode - 7
15 nov. 2015
Avatar de ClaraOswald
ClaraOswald a noté cet épisode - 18
15 nov. 2015

Derniers articles sur la saison

Bilan : Doctor Who (2005) saison 9

Les rédacteurs font le bilan et reviennent sur la deuxième saison pour Peter Capaldi dans Doctor Who.

Critique : Doctor Who (2005) 9.13

River Song revient dans un épisode de Noël imparfait mais divertissant, bouclant au passage l'une des intrigues les plus iconiques du show.

Critique : Doctor Who (2005) 9.12

Allez, ce fut une plutôt excellente saison, mais que vaut son final ? Égale-t-il le chef d'oeuvre qui le précédait ? Sans surprise, non, mais cela signifie-t-il mauvais épisode pour autant ? Là encore non, bien au contraire...