Image illustrative de Twin Peaks
Image illustrative de Twin Peaks

Twin Peaks

La série se déroule dans la petite ville de Twin Peaks. Elle débute lorsque Laura Palmer, étudiante modèle très respectée dans la petite ville, meurt brutalement dans la nuit du 23 au 24 février 1989. Le shérif Truman assistée par Dale Cooper, agent du FBI, se charge alors de l'enquête. En suivant la série ...

Lire le résumé complet >

Terminée Américaine 47 minutes
Drame, Fantastique, Policier, Crime, Drama, Suspense, Fantasy, Horror, Mystery, Romance, Thriller Showtime, La Cinq, Bravo!, ABC (US) 1990
13.82

2 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 3.07 - Ça, pour avoir un corps, on a un corps

Part 7

Hawk et Frank Truman examinent des pages du journal intime de Laura. Sur une page, elle décrit un rêve dans lequel Annie lui parle de Dale, prisonnier de la loge.

Diffusion originale : 18 juin 2017

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 18 juin 2017
Réalisat.eur.rice.s : David Lynch
Scénariste.s : David Lynch , Mark Frost
Guest.s : Laura Dern , Naomi Watts

Tous les avis

Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 12 mai 2022 à 14:53

What's your name? Tammy? Fuck you, Tammy.

Diane <3

Après avoir vu ce qu'il en retourne, je suis absolument ravi qu'ils aient montré Diane perso. Oui, trop de fanservice tue le fanservice, m'enfin on en est presque à la moitié et pour un "retour" c'est franchement vachement sage et ronronnant en termes de retours justement. Diane bouscule un peu les codes, Laura Dern est trop cool, elle (et l'écriture) parviennent parfaitement à capter ce sentiment à la fois drôle, décalé, mais aussi saisissant et effrayant à un niveau épidermique des éléments surnaturels de la série, ici de Dale Cooler. Sans trop pouvoir rationnaliser pourquoi, elle sent que ça ne va pas, et c'est très cathartique pour l'audience. Les plans sur les yeux noirs de Dale dans la prison font froid dans le dos et Diane est presque le seul perso (avec la mère de Laura en saison 1) qui réagit avec l'effroi nécessaire et a le bon instinct de se tirer de là quitte à "paraître pour une folle".

Je suis aussi archi fan du plan où la lieutenant du FBI, après avoir vu le corps du sergent, passe un appel dans le couloir à son boss avec un ton ultra solennel, et en fond on voit une ombre humaine avancer vers elle d'un pas super creepy. Au final dans le champ d'après on la voit furtivement passer sans qu'il ne se soit rien produit, mais je sais pas, ça m'a foutu une angoisse de voir cette silhouette se rapprocher progressivement.

Bon après il y a toujours du bon et du moins bon, des scènes sont quand même sur-étirées à mort - à la fin quand un mec passe le balai, oui oui super, on a compris que la série est en train de donner des réponses et de "nettoyer derrière elle", de tout rassembler, blabla, enfin c'est le minimum syndical si proche de la fin d'une telle série et après autant d'égarements au début de la saison. On atteint un peu un niveau Gilliganisme de plan "useless mais tkt c'est une métaphore" - le punch en moins et la lenteur en plus.

Avec deux Dale dans la nature les choses risquent assez de bouger pour la suite, ce qui peut être cool.

2 réponses
Voir les réponses

Avatar MrZ MrZ
Membre
Avis favorable Déposé le 12 janvier 2018 à 14:32

Episode prodigieusement trollesque dans lequel Papy Lynch fout une nouvelle fois en l'air toutes les conventions connues, avec des avancées de plot qui se réalisent via des conférences skypes complètement pétées, des démystifications de personnages qui se font via des "Fuck you! " à tout bout de champ (fabuleuse Laura Dern) et Naomi Watts qui donne des coups de pieds dans tous les culs qu'elle croise. (Je crois que c'est devenu l'un de mes personnages favoris de cette saison, cette femme aimante mais avec un caractère plus qu'explosif)

Le pire restant dans ce fameux plan de bien trois minutes dans lequel on a le clone de Jacques Renault et... un type qui balaie. Le caractère trollesque mis de côté, la scène éclaire l'épisode comme étant le passage au second acte de la série, où les storylines commencent à converger en un seul point, où l'on se prépare à une seconde fournée qui sera probablement plus forte que la première

Et comme d'habitude, toute remontée de Cooper à la surface est fantastique. (Même si l'apparition de The Arm reste perturbante.)

Comme Koss, je prends un pied monstre devant cette saison 3.

Par contre bordel, qu'est ce qui est arrivé au Major Briggs ???


Avatar Koss Koss
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 16 novembre 2017 à 23:30

The good dale is the lodge. En une phrase, Linch et Frost canonisent à la fois les missing pièces et le journal de Laura Dale.

Épisode fabuleux. Lynch et Frost donne enfin la solution au double clif de la saison 2 : Audrey a survécu et Mister C lui a rendu visite à l'hôpital. Mais la manière dont ils le font, c'est prodigieux de troll : via une conférence Skype toute pétée qui fait aussi de placement de produit pour la marque. Alors en effet pragmatiquement, Warren Frost (le père de Marc) qui joue le docteur est décédé très peu de temps après. Donc ceci explique cela. Mais quand même... La manière est là.

Je prends un pied monstrueux devant cette saison 3. Je pense que la désillusion de certains (coucou Nick, mais il n'est pas le seul) est liée au fait de vouloir une suite de la saison 2, ce que cette S3 n'est absolument pas (tu me dirais si je me trompe, Nick). Il s'agit de l'œuvre final d'un artiste qui canonise l'intégralité de ce qu'il a produit avant (pub et tableaux compris) en l'intégrant dans un seul univers cohérent : Le Lynch verse. Un ensemble complexe, foutraque mais ultra cohérent où la question posée dans une œuvre trouve parfois sa réponse dans une autre faite 15 ans plus tard. Si ce n'est pas du génie, alors je ne sais pas ce que le génie est.

Vivement le prochain épisode qui s'annonce croustillant.

PS : Il y a un truc qui me gêne cependant. Dès qu'il y a des scènes de violence (ici la scène avec Ike The Spike et l'épisode précédent, l'explosion de la voiture), il y a des doubles faux raccord : à la fois d'images et de son (et c'est Lynch lui même qui s'en occupe : c'est dans le générique). C'est donc purement volontaire.

PS2 : Encore plus troublant, cette dernière scène. Celle au café où les figurants changent plusieurs fois de places dans l'image. La coupe principale a lieu au moment où le type ouvre la porte : https://imgur.com/gallery/hP9GI

PS3 : Ah oui, j'étais très septique sur la présence de Diane dans cette saison 3. Mais si il ne pouvait en avoir qu'une pour le rôle, c'est bien sur Laura Dern, qui est absolument hallucinante ici.

PS4 : les bruits dans le bois de l'hôtel, c'est Josie ?

PS5 : Et je suis amoureux d'Ashley Judd.

2 réponses
Voir les réponses

Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 22 juin 2017 à 09:21
Spoiler

Merci, Hawk, oui, merci de cette avancée !

D'ailleurs à son image, tout le monde semble se réveiller, que ce soit Gordon & Albert ou Dale en mode Jason Bourne.

Et si on rajoute des petits mystères (le corps du major Briggs) et qu'Evil Dale est parti pour reprendre sa route sanglante, on peut espérer que la série se décide enfin à allumer le moteur.

Sans doute, l’épisode le plus convaincant depuis les premiers.

(Et il fallait toute la poigne d'une Laura Dern pour incarner Diane, tant l'idée ne reste pas fabuleuse).

2 réponses
Voir les réponses

Avatar Jo_ Jo_
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 21 juin 2017 à 15:41
Spoiler

Et bah voilà ! On voulait plus de Twin Peaks, on en a eu. Une grosse partie de l'épisode se passe dans la ville, et qu'est ce que ça fait du bien... Revoir ces paysages brumeux, cette petite cascade, ces habitants à la ramasse ou trempant dans des business étranges. Tout a été figé dans le temps, et c'est précisément cela qui rend les choses aussi jouissives.

L'intrigue sur Cooper avance enfin de manière significative. Plusieurs éléments se recoupent et convergent vers la découverte de Doogie : le journal de Laura, la clé de l'hôtel, l'agression par le nain, l'interrogatoire de Diane (même si je ne me fais toujours pas à sa présence et que je reste persuadée qu'elle n'aurait jamais dû être incarnée par qui que ce soit. Je poursuis également ma parenthèse par l'évocation de l'histoire de cul entre elle et Cooper qui me semble tout, sauf bienvenue).

J'ajouterai que selon moi, on arrive à un vrai tournant dans la saison, où on se recentre sur ce que l'on attend vraiment. Est-ce que je vais trop loin, ou est-ce que le plan d'une minute d'un homme passant le balai et faisant un tas de miettes peut être considéré comme une allégorie de cette idée ? Rien n'est moins sûr.

Par contre, j'espère sincèrement que l'intrigue "Mister C / Doogie" ne tiendra pas la saison entière et qu'on passera à autre chose. L'agent Cooper est trop bon pour être uniquement cantonné à cela.

1 réponse
Voir les réponses

13.78

9 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 12
12 mai 2022
Avatar de MrZ
MrZ a noté cet épisode - 16
12 janv. 2018
Avatar de bedsouin
bedsouin a noté cet épisode - 15
29 août 2017
Avatar de jujuramp
jujuramp a noté cet épisode - 13
13 août 2017
Avatar de vicmckay
vicmckay a noté cet épisode - 14
29 juin 2017
Avatar de Manew
Manew a noté cet épisode - 14
28 juin 2017
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 14
22 juin 2017
Avatar de Jo_
Jo_ a noté cet épisode - 14
21 juin 2017
Avatar de Ash
Ash a noté cet épisode - 12
19 juin 2017

Derniers articles sur la saison

Bilan : Twin Peaks saison 3

eN zehcrehc sulp, el ruelliem nalib ed al eméisiort nosias ed niwT skaeP tse ici !

Bilan : Twin Peaks saison 3, épisodes 1 à 6

Un tiers de cette saison 3 s’est déjà écoulé, le moment est venu d’un petit bilan. Pas forcément très positif.

Critique : Twin Peaks 3.01

Ça y est, on les a vus.