Image illustrative de Game of Thrones
Image illustrative de Game of Thrones

Game of Thrones

Il y a très longtemps, à une époque oubliée, une force a détruit l'équilibre des saisons. Dans un pays où l'été peut durer des années et l'hiver toute une vie, où des forces sinistres s'éveillent dans les glaces du nord, sept royaumes vivent en paix. Une paix fragile, d'autant que les ambitions grandissent ...

Lire le résumé complet >

Terminée Américaine 52 minutes
Fantastique HBO, OCS City
14.23

18 avis favorable
1 avis neutre
1 avis défavorable

Liste des épisodes

Episode 6.01 The Red Woman 24 avril 2016 13.34 12 3
Episode 6.02 Home 01 mai 2016 14.1 13 2 2
Episode 6.03 Oathbreaker 08 mai 2016 13.24 9 1 1
Episode 6.04 Book of the Stranger 15 mai 2016 14.86 17
Episode 6.05 The Door 22 mai 2016 15.51 20 1
Episode 6.06 Blood of My Blood 29 mai 2016 13.03 11 5
Episode 6.07 The Broken Man 05 juin 2016 12.86 9 2 1
Episode 6.08 No One 12 juin 2016 11.89 4 4 3
Episode 6.09 Battle of the Bastards 19 juin 2016 17.05 38
Episode 6.10 The Winds of Winter 26 juin 2016 16.03 26 3 2

Tous les avis

Avis défavorable Déposé le 07 juillet 2016 à 16:59
)
Spoiler
Comme l'année dernière, j'écris mon bilan de la saison sous la même forme que celui des auteurs de l'article bilan de cette saison. Je me permets, cette fois, d'y ajouter un petit paragraphe bilan.

----

La saison 6 de Game of Thrones, celle où je me rends compte que : plus c’est gros, mieux ça passe.

En avril 2014, certains avis commençaient déjà à remarquer un appauvrissement des dialogues et du scénario de la série. On avait même le droit à un « Game of Thrones est devenu la parodie d’elle-même ». Avec appréhension, je lançais alors le premier épisode de la saison 4 et découvrait alors avec bonheur que la série était restée la même. Les intrigues prenaient leur temps, les personnages étaient toujours intéressants, etc.

C’est à partir de la fin de la saison 5, et plus particulièrement avec la mise à mort de Shireen, justifiée un peu n’importe comment lors de l’épisode 9 (“c’est pour avoir du beau temps”), que les choses ont commencé à se gâter. Puis cela s’est empiré avec le 10ème épisode entre la bataille très mal mise en scène de Stannis, sa mise à mort sous forme de faux cliffhanger, celle de Meryn Trant effectuée de façon complètement putassière, Daenerys qui se barre sans raison à dos de dragon pour se retrouver de nouveau chez les dothrakis, la scène de mise à mort de Jon elle aussi extrêmement mal amenée, etc. Mais ce n’était peut-être qu’un coup de mou de la part des scénaristes. Peut-être que la saison 6 allait remonter la pente…

Il n’en fut rien. Aujourd’hui, nous en sommes à la saison 6 et j’ai le regret de le dire et de l’affirmer, ce n’est pas en avril 2014 que cette série est devenue la parodie d’elle-même mais bien en avril 2016.

Cette année, la série n’en a absolument plus rien à faire de la cohérence scénaristique. Tous les événements s’enchaînent à grande vitesse et les scénaristes ne se prennent même plus la tête à nous expliquer comment les personnages en sont venus à ces évolutions scénaristiques. Comment Theon et Yara ont-ils réussi à s’emparer d’une flotte d’une centaine de bateaux en un si court laps de temps ? Comment Tommen a-t-il pu se laisser convaincre d’allier la Foi à la Couronne alors qu’en début de saison, il voulait se venger d’elle pour avoir humilié sa mère ? Comment Arya a-t-elle pu boire l’eau empoisonnée du bassin de la Demeure du Noir et du Blanc alors qu’elle est toujours aussi convaincue au fond d’elle-même qu’elle est toujours Arya ? Ce sera au public de deviner par lui-même comment ils en sont arrivés là. L’écriture scénaristique fainéante à l’état pur.

Autre gros problème, cette année : les personnages. On ne peut absolument plus s’y attacher. Ce ne sont plus que des pions soumis au dieu scénario. Si celui-ci a décidé que Jaime devait aller aux Conflans, il irait aux Conflans. Les scénaristes ne se prendront même pas la tête de nous expliquer d’où cette décision sortira, il suffira de faire dire à Jaime qu’il y ira et voilà. Si le scénario a décidé que les Tyrell s’allieraient aux Martell, eh bien qu’il en soit ainsi. Mais ne comptez pas sur les scénaristes pour avoir ne serait-ce qu’une once d’explication. Ce sera à vous-même de vous l’expliquer (ce qui rejoint mon premier paragraphe). Et si le scénario veut qu’Arya devienne No One pour un temps (histoire de donner un peu à manger aux spectateurs avant de les décevoir en fin de saison), elle deviendra No One, mais vous n’aurez aucune explication.

Une autre astuce scénaristique qui fait perdre de l’intérêt pour les personnages : faire des événements inattendus ! Non seulement, cela pourra permettre aux scénaristes d’éviter d’inventer une raison sur ce que les personnages font, mais en plus, cela permettra de surprendre le spectateur à moindres frais. Et pourtant, comment s’attacher à un personnage lorsque l’on ignore les raisons qui l’auront poussé à un tel acte ?

Il faut faire intervenir le Val lors de la bataille contre Ramsay de manière inattendue ? Empêchez Sansa de le dire aux autres et le tour est joué ! Même si cela n’a absolument aucun sens et que c’est bien plus dangereux qu’autre chose ! Il faut qu’Arya tue Walder Frey pour choquer le spectateur ? Ne la montrez pas aller aux Jumeaux, faites-là simplement sortir de nulle part et lui faire dire ce qu’elle a fait ! Il faut que la situation soit renversée à King’s Landing ? Faites allier la Couronne à la Foi par Tommen sans aucune raison !

Et c’est sans parler du fait qu’avec cette volonté d’enchaîner les scènes spectaculaires, on se retrouve avec des personnages morts tout le tour du ventre mais au final, personne ne les pleurera. Rickon Stark est mort ? Sansa et Jon, respectivement sa sœur et son demi-frère n’en parleront pas un seul instant par la suite. Balon Greyjoy est mort ? Ses enfants Yara et Theon n’en parleront pas beaucoup plus. Seulement de leur oncle Euron qui les traque et de leur voyage vers Meereen.

Attention, cependant, tout n’est pas à jeter dans cette saison. Il reste tout de même encore quelques bonnes scènes à se mettre sous la dent (même s’il y en a de moins en moins). Et si la cohérence scénaristique a été balancée aux ordures, la cohérence narrative, elle, est beaucoup plus observée que lors des débuts de la série. On reste plus longtemps sur un même lieu, les transitions sont, la plupart du temps (même s’il reste des exemples encore très douloureux tels celui de la scène du meurtre de Walder Frey ou encore du flashback révélant l’origine des White Walkers), mieux faites qu’auparavant. Et si la réalisation du début de la saison laissait quelque peu à désirer (notamment à travers beaucoup de scènes de nuit faisant office de cache-misère), celle des derniers, notamment grâce à Miguel Sapochnik, qui avait déjà fait un travail fabuleux lors de la bataille de Durlieu, poutrent n’importe quel autre épisode de la série.

Mais tous ces éléments ne sont là que pour faire un bel emballage. Ce qui a fait la popularité de Game of Thrones, ce sont les intrigues scénaristiques bien écrites et les personnages intéressants. L’intrigue d’Arya avec le Limier dans les saisons 3 et 4 avaient beau ne pas montrer grand-chose, le simple fait de voir ces personnages interagir les rendait attachants, et on aurait pu les voir s’amuser à faire le tour de la map de Westeros que cela ne m’aurait aucunement dérangé.

Malheureusement, les showrunners David Benioff et D. B. Weiss, a.k.a. Chapî & Chapô©, ne semblent plus se soucier de tout cela. Et s’ils continuent sur cette lancée, Game of Thrones sera sûrement la plus immense déception qu’il me sera donné de voir dans ma vie de sériephile. En tout cas, j’espère que je ne verrai pas pire, je n’ose imaginer ce que cela serait… Mais je ne pense pas que l'on puisse faire pire que transformer une grande série de qualité made in HBO en série de seconde zone digne des plus gros nanards (mais bien produits) de la CW...



La meilleure scène :
L’Île-aux-Ours. En plus de se dérouler dans un décor absolument magnifique et de nous proposer une scène de négociations politiques dignes des plus grandes heures de la saison 2 de la série, cette scène du sous-estimé 6x07 – The Broken Man se permet de nous introduire l’un des meilleurs personnages de la série depuis longtemps.

Mentions spéciales :
- Le couronnement de Euron Greyjoy. Il a beau avoir été amené n’importe comment et se dérouler en parallèle de la scène - complètement incohérent - du départ précipité de Theon et Yara Greyjoy, j’ai absolument adoré cette coutume des Îles de Fer associée à sa mise en scène et au thème musical toujours aussi épique des Greyjoy.
- La rencontre entre Daenerys Targaryen et Yara Greyjoy. Elle a beau être parachutée de nulle part (entre 2 scènes du Nord), cette scène était vraiment jouissive entre cette Yara qui fait de l’œil à une Daenerys qui n'avait franchement pas l'air réticente à la chose… D’autant plus que, pour la première fois depuis longtemps, on a enfin pu voir une nouvelle expression faciale d’Emilia Clarke et rien que pour ça, cette scène mérite d’être mentionnée.


La pire scène :
Le meurtre de Walder Frey. Cette scène cumule tous les défauts que possède la série. Faisant suite à une intrigue de 2 ans qui n’aura quasiment servi à rien, Arya (ah bah tiens, son prénom aurait dû nous mettre la puce à l'oreille, en fait !) se retrouve sans prévenir dans la salle à manger de Walder Frey à lui expliquer qu’il a tué ses enfants et les a transformé en nourriture pour Walder. Une scène complètement sortie de nulle part, donnant l’impression à Arya de s’être téléportée de Braavos, et dont on ne connaîtra aucunement le pourquoi ni le comment de son acte. Un moyen encore une fois complètement gratuit de choquer le spectateur (d’autant plus lorsque la caméra s’attarde sur le visage impassible de la meurtrière pour bien insister sur le fait que ce qu’elle fait est horrible mais en même temps trop badass) mais qui ne rend finalement ça aucunement cathartique. Juste affligeant de nullité, tant cette scène est l’incarnation de tout ce qui ne va plus dans cette série.

Mentions spéciale :
- Elle n’est pas mauvaise en elle-même mais ce « Hold the Door » qui se transforme en Hodor dans la bouche de Willys par le biais de Bran, je sais que je suis extrêmement loin d’être dans la majorité, mais j’ai trouvé ça purement et simplement débile. D’autant plus que si Bran est capable de modifier l’esprit de Hodor de cette manière, c’est qu’il est probablement capable de modifier le cours du temps. Et ça, c’est vraiment quelque chose avec laquelle j’aurais beaucoup de mal si cela se confirmait par la suite lors des saisons à venir…
- Daenerys qui tue tous les khals à Vaes Dothrak. Une scène digne des moments les plus comiques de Benny Hill dans laquelle, après que Daenerys soit arrivé à faire flamber la yourte comme si elle était imbibée d’huile, la mise en scène donne l’impression que les khals courent partout et n’importe comment comme des imbéciles (euphémisme). Une scène qui se voulait épique et qui se révèle au final, complètement pathétique et ridicule. Sans parler du fait qu’une fois Dany ressortie, elle se tient devant les dothrakis et tous s’inclinent sans se poser de questions. Une scène faisant donc un pot-pourri (le mot pourri est important) entre les fameuses scènes des épisodes 1x10, 3x04, 3x10 et 4x03 (je n’ai même pas besoin de vous décrire ces scènes, je suis sûr que vous avez déjà deviné desquelles je parle).
- Sansa qui dévoile qu’elle avait caché la venue du Val à Jon Snow. Sérieusement, quel aura été l’intérêt d’une telle manœuvre ? Savoir une chose pareille aurait vraiment pu leur permettre d’établir une véritable stratégie contre Ramsay au lieu de se retrouver comme des glands et de n’avoir plus comme solution que de foncer dans le tas. Non, vraiment, là, je ne comprends pas. D’autant plus que Jon n’en fait pas plus cas que cela à part répondre un « Dorénavant, faisons-nous confiance ».
- La mise à mort de Alliser Thorne et Olly. LA scène putassière par excellence. Celle qui insiste bien, grâce à la caméra, sur le visage mort des personnages que beaucoup ont détesté dans la haine la plus totale.
- Le pet de Grand Maester Pycelle. Et après, on ne me croit pas quand je dis que cette série est devenue la parodie d’elle-même…


La meilleure intrigue :
Les pérégrinations de Samwell Tarly et de Gilly. Ce n’est pas tant la meilleure intrigue de la saison que la moins pire. On les a vus prendre le bateau puis un carrosse en direction de Corcolline, dans laquelle nous avons enfin pu voir le fameux Randyll Tarly, père extrêmement autoritaire qui a envoyé son fils au Mur pour l’endurcir. Pour finir, non sans avoir piqué l’épée familiale en acier valyrien, dans la magnifique bibliothèque de la Citadelle. Voilà. Pas de facilités scénaristiques, pas de scènes sorties de nulle part, bref, rien de bien passionnant mais rien de consternant non plus.

Mention spéciale : Vivesaigues. C’est en partie grâce à elle que j’ai beaucoup aimé l’épisode 7 et une partie du 8ème, m’ayant là encore rappelé les plus grandes heures de la saison 2 de la série. Mais la manière un petit peu trop facile avec laquelle les Lannister et les Frey ont réussi à s’emparer du château (Edmure qui plie sous la menace de Jaime et ses hommes qui obéissent bêtement) m’empêchent de réellement la citer comme meilleure intrigue de la saison.


La pire intrigue :
Arya chez les Sans-Visage. Nous avons probablement affaire-là à la pire intrigue que la série nous ait offerte. Lors de la fin de la saison 4, Arya partait pour Braavos afin de rejoindre Jaqen H’ghar qui lui avait offert un moyen d’intégrer la confrérie des Sans-Visage. Nous avons alors eu le droit à son apprentissage lors de la saison 5 jusqu’à ce que, avec ce qu’elle a appris, elle assassine (de manière complètement putassière) Meryn Trant lors du 5x10. Mais cet acte allait à l’encontre du crédo des Sans-Visage. Elle a alors été punie en devenant aveugle. Jusqu’ici, tout est normal (quoique).

Puis, lors de la saison 6, pour une raison que j’ignore encore, elle réussit à devenir No One (en effet, dans l’épisode 3, elle réussit à boire l’eau du bassin de la Demeure du Noir et du Blanc alors qu’habituellement, elle empoisonne tous ceux qui le font). On ne saura ni comment ni pourquoi. Elle continue donc de parfaire son apprentissage jusqu’à ce que Jaqen lui demande de tuer Lady Crane (parce que « le prix a été payé », une phrase de Jaqen très énigmatique dont j’espère avoir l’explication d’ici les prochaines saisons, même si j’en doute pas mal). Mais après avoir discuté avec elle, elle décide, pour, de nouveau une raison que j’ignore, d’abandonner son statut de No One et de récupérer Aiguille. S’en suivra plus tard une course poursuite (que beaucoup ont détesté mais que j’ai personnellement trouvé marrante même si incohérente par rapport à l’état des deux jeunes filles) avec The Waif, au bout de laquelle Arya parviendra à tuer sa némésis. Elle reviendra alors vers Jaqen en lui annonçant que non, en fait, elle préfère rester Arya, et son maître décide finalement de s’en foutre et donc de la laisser partir. Partir pour la pire scène de la saison…

Donc, merci beaucoup, messieurs les scénaristes de nous avoir fait perdre 2 saisons. Surtout avec cette intrigue complètement incohérente. La seule chose qu’elle aura gagnée étant la capacité de changer de visage, chose qu’elle sait donc faire depuis une saison entière. Un gros gâchis pour cet excellent personnage qui formait, lors des saisons 3 et 4, un duo vraiment excellent avec le Limier, et qui devenait déjà très bien psychopathe à ce moment-là sans qu'il y ait besoin de passer par Braavos.

Mentions spéciales : Il n’y a quasiment pas une seule intrigue où il n’y a pas un très gros problème à l’intérieur :
- Celle des Greyjoy où Euron décide de tuer son frère, l’avouer à tout le monde et que personne n’y trouve rien à redire. À part Theon et Yara qui arrivent à embarquer avec une centaine de bateaux sans que l’on sache comment ils ont fait.
- Celle de King’s Landing où Tommen décide de s’allier à la Foi sans qu’on ne nous en donne la raison. Alors qu’en début de saison, il voulait se venger de ce qu’elle avait fait à sa mère. Sans parler de Margaery qui faisait semblant d’avoir fait de même mais qui ne prévient même pas Tommen. Ou encore de Qyburn qui croit qu’il a acheté les oisillons de Varys avec de la nourriture alors que celui-ci subvenait de toute façon déjà à leurs besoins.
- Celle du Nord où les familles se sont alliées à un psychopathe dont le père a tué leur ancien leader, où Sansa appelle le Val à l’aide mais qui ne prévient même pas Jon et leurs acolytes, ce qui leur aurait permis d’établir une stratégie au lieu de foncer bêtement dans le tas contre Ramsay.
- Celle de Daenerys qui enchaîne les scènes redites de moments déjà vus dans les premières saisons, détruisant complètement la volonté épique qu’il y avait derrière, les rendant même ridicules (les dernières scènes des épisodes 4 (surtout celui-ci), 6 et 8), mais surtout le fait qu’elle embarque avec les Martell et les Tyrell à la toute fin de la saison de façon complètement injustifiée.
- Je ne parlerai pas de celles du Limier, de Bran, ou encore de Tyrion puisque c’est un peu moins gênant de leur côté mais c’était loin d’être parfait, là encore.


Le meilleur épisode :
Le 6x07. Grâce aux scènes de Jon Snow faisant du porte à porte pour garnir son armée et à celles des Lannister et des Frey faisant un siège sur Vivesaigues, cet épisode m’aura fait rappeler les plus grandes heures des débuts de la série. L’épisode est loin d’être parfait, notamment à cause de cette intrigue vraiment étrange dont je ne comprends toujours pas l’utilité à l’heure actuelle avec Ian MacShane qui n’aura, au final, servit à rien. Mais, sans parler du fait que c’est le seul épisode ne possédant réellement aucun moment facepalm de la saison, ces intrigues (introduisant au passage le meilleur personnage depuis longtemps), ainsi que le dialogue entre Theon et Yara Greyjoy à Volantis, celui entre Olenna Tyrell et Cersei Lannister, ou encore la scène où Margaery prévient sa grand-mère qu’elle ne fait que semblant *soupir *, font qu’il s’agit bien du meilleur épisode de cette saison.

Mention spéciale : Le 6x09. Elle aura beau posséder des moments scénaristiques un peu douteux, la Bataille des Bâtards possède, si l’on accepte de débrancher un tant soit peu son cerveau, des moments absolument dantesques et épiques. Notamment celui où Jon Snow se retrouve submergé par son armée entourée de boucliers et de lances. On peut remercier Miguel Sapochnik pour cela.


Le pire épisode :
Le 6x10. C’est l’épisode final, il s’agit donc logiquement de la confirmation des intrigues instaurées tout au long de la saison, et le moins que l’on puisse dire, c’est que je n’aurais pas été déçu.

Il possède d’excellentes scènes comme la scène d’introduction à King’s Landing qui est un véritable chef-d’œuvre de réalisation (mais comme le 6x09, un scénario à la limite de l’incohérence), la très belle scène de Samwell Tarly découvrant la bibliothèque de la Citadelle, le dialogue bien sympathique entre Daenerys et Tyrion sur le grand voyage vers Westeros à venir (mais que je ne pensais pas aussi proche), ou encore la belle transition musicale entre la scène flashback de Bran et Jon Snow élu Roi du Nord. Mais il possède aussi des moments facepalm absolument incommensurables : la confirmation que l’intrigue de King’s Landing depuis, en fait, le début de la saison 5, n’était vraiment pas terrible (je n’ai jamais été fan du fait que le Grand Moineau ne soit qu’un espèce de fanatique religieux), d’autant plus qu’au final, on ne saura jamais quel était le plan de Margaery, Sansa qui avoue qu’elle a caché à Jon la venue du Val, Olenna Tyrell qui discute avec des bâtardes ayant tué le prince de Dorne, et pour finir, Daenerys qui part déjà pour Westeros avec la flotte des Martell, des Tyrell et des Greyjoy sans que l’on sache ni comment, ni pourquoi. Un véritable festival.

Assurément le pire épisode de la saison mais aussi de la série entière. Il peut vraiment remercier le travail de Miguel Sapochnik, sans lequel il aurait obtenu une note entre 5 et 8/20…

Mention spéciale : Le 6x03. Rien que le pet de Grand Maester Pycelle suffirait à justifier cette mention. Nan mais on est dans Game of fucking Thrones, là ! Pas dans une série comique !

Mais bon, il y a quand même d’autres trucs à dire tels que Maester Qyburn avec les oisillons, le flashback de Bran qui est une pure scène d’exposition assez mal foutue (et qui sous-entend que Bran est capable d’interférer avec le passé, chose avec laquelle, encore une fois, je ne suis vraiment pas fan), les scènes de King’s Landing qui semblent complètement déconnectée du reste de Westeros, Arya qui devient No One parce que, et bien sûr la mise à mort et en scène complètement putassière de Olly pour satisfaire les fans mécontents qu’il ait participé à l’assassinat de Jon Snow à la fin de la saison 5. Cet épisode a vraiment loupé l’award de peu.


Le meilleur personnage :
Lyanna Mormont. Probablement le nouveau personnage qui m’a le plus réjoui de la série depuis longtemps. Dans une saison où les personnages ne sont plus qu’esclaves du dieu scénario, cela fait vraiment du bien de voir cette petite fille se comporter de manière absolument badass tout en sachant demander conseil à ses mestres. Un véritable vent de fraîcheur qui a permis non seulement à l’épisode 7 d’être le meilleur de la saison, mais aussi de lui en faire posséder la meilleure scène.


Le pire personnage :
Arya. Faudrait savoir ce que tu veux, ma fille. Si tu nous casses les couilles pendant deux saisons avec les Sans-Visage, pourquoi repartir maintenant ?

Mention spéciale : Les Sand. On les voit peu mais comme elles n’ont pas changé depuis la saison dernière, elles restent toujours ces personnages nanardesques que l’on avait alors découvert.


Note globale de la saison :
13/20 (Il s'agit de ma moyenne sur les notes d'épisodes. Une note qui peut sembler correcte, surtout pour un avis défavorable mais quand on sait que je mets 15-16 aux premières saisons, ça fait quand même une sacrée chute de qualité. (D’autant plus que des séries comme Person of Interest ou The 100 ont fait mieux, cette année) Et puis il faut remercier le travail sur la réalisation des derniers épisodes, sans quoi elle aurait été à 12.)


La saison en une image :
http://image.noelshack.com/fichiers/2016/27/1467681061-tommen-suicide-on-game-of-thrones.gif
9 réponses
Voir les réponses

14.19

373 notes

Avatar de Galax
Galax a noté 6.06 - 15
20 mai 2019
Avatar de Galax
Galax a noté 6.02 - 14
20 mai 2019
Avatar de jojo76
jojo76 a noté 6.10 - 17
08 mai 2019
Avatar de jojo76
jojo76 a noté 6.08 - 14
07 mai 2019
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté 6.10 - 17
30 avril 2019
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté 6.09 - 17
30 avril 2019
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté 6.08 - 11
30 avril 2019
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté 6.07 - 15
30 avril 2019
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté 6.06 - 14
30 avril 2019
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté 6.05 - 16
30 avril 2019
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté 6.04 - 16
30 avril 2019
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté 6.03 - 14
30 avril 2019
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté 6.02 - 14
30 avril 2019
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté 6.01 - 13
27 avril 2019
Avatar de omalex
omalex a noté 6.10 - 15
24 nov. 2017
Avatar de omalex
omalex a noté 6.09 - 16
24 nov. 2017
Avatar de omalex
omalex a noté 6.08 - 12
24 nov. 2017
Avatar de omalex
omalex a noté 6.07 - 11
24 nov. 2017
Avatar de omalex
omalex a noté 6.06 - 12
24 nov. 2017
Avatar de omalex
omalex a noté 6.05 - 14
24 nov. 2017

Derniers articles sur la saison

Bilan : Game of Thrones saison 6

Clap de fin pour l'année la plus hype de Game of Thrones. Nos rédacteurs font le bilan.

Critique : Game of Thrones 6.10

Ce jour où Game of Thrones avait décidé de faire plaisir à tous ses fans... enfin presque !