Critique : This Is Us 5.7

Le 23 février 2021 à 07:01  |  ~ 7 minutes de lecture
This Is Us revient après quelques semaines d’absence pour nous présenter un épisode centré sur Kevin.

Critique : This Is Us 5.7

~ 7 minutes de lecture
This Is Us revient après quelques semaines d’absence pour nous présenter un épisode centré sur Kevin.
Par Mmaginère

 

À la fin de l’épisode sur Randall, une interaction entre les deux frères nous indiquait que l’aîné des Big Three serait à l’honneur dans l’épisode suivant. La première scène nous montre une voiture accidentée et le permis de Kevin à côté. Cela veut sûrement nous laisser croire que c’est lui qui a eu un accident, mais comment expliquer son permis si loin de la voiture ?

 
Spoiler

Je pense plutôt qu’il a porté secours à la personne dans la voiture ou contacté le 9-1-1.

 

Et vous, quelle est votre théorie à ce stade ? Oui oui, au bout d’une unique scène de quelques secondes… Hé hé, je vous torture déjà.

 

La fierté d’un père

 

Le passé de Kevin est exploité sur ses débuts en tant que quarterback. Il essaie de rendre son père fier de lui, même s’il n’aime pas ce sport. En parallèle, nous pouvons voir une situation proche qui s’est produite durant l’adolescence de Jack avec le base-ball et son père. Parfois, les parents reproduisent les schémas de leur enfance, là où d’autre font tout pour les éviter. Il n’y a pas de recette magique et ce que j’aime avec la série, c’est qu’elle nous montre tout ça.

Les deux adolescents ne font cependant pas face au même type de pression : Jack semble aimer le base-ball mais n’est pas aussi doué qu’il espérait et fait face à un père déçu et alcoolique, là où Kevin est malade à l’idée de jouer au football américain et fait face à un père qui à des attentes et croit en lui mais ne l’écoute pas.

 

Kevin adolescent à gauche, Jack adolescent à droite.

Deux adolescents qui ne peuvent pas vraiment faire face à leurs pères

 

La situation me semble pire pour Jack parce que son père n’est pas du genre à écouter et peut lui faire payer très chèrement ce qu’il estime être une erreur ou une faiblesse. Alors que Jack en tant que père est plus ouvert et veut vraiment le meilleur pour son fils (bon, on dit que l’enfer est pavé de bonnes intentions… Je vous laisse méditer là-dessus), ce qui, je l’espère, pourra aboutir à une discussion franche entre eux.

Comme prévu, le père de Jack le rabaisse méchamment, tandis que Jack adulte essaie de comprendre ce qui ne va pas avec son fils. Et enfin, ils ont cet échange à cœur ouvert que j’attendais. Kevin exprime sa souffrance et Jack voit enfin le problème et agit pour aider son fils (super face à face avec le coach). Il lui parle de son père, des bons et des mauvais côtés, et de l’importance des parents dans notre tête. C’est le moment de l’épisode que j’ai préféré, simple et touchant. Cette saison, les moments père-fils de Jack et Kevin sont forts et très présents. Cela fait une belle transition avec Kevin qui va devenir père et qui se compare beaucoup à Jack, l'idéalisant.

 

Détour mortel 

 

Dans le présent, Kevin est sur le tournage de son film. Il s’entraîne aussi dur que durant son adolescence pour donner le meilleur de lui-même dans son travail. Une petite conversation avec Kate nous tease l’intrigue du prochain épisode centrée sur elle : la mère biologique de l’enfant qu’elle va adopter va accoucher. Et elle n’est pas la seule, puisque Madison appelle Kevin : les jumeaux vont arriver en avance. L’acteur doit donc quitter son tournage en catastrophe (je suppose que De Niro coûtait trop cher à la production pour donner la réplique à Kevin donc le hasard absolument incroyable du scénario a permis à Madison d’appeler pile au moment où De Niro est annoncé sur le plateau… pfff, est-ce que j’en demande trop en espérant que les séries vont arrêter d’utiliser ces facilités ou ces poncifs ridicules ?).

Kevin roule donc vers Madison et manque d’avoir une centaine d’accidents (comment ça j’exagère ? Alors oui, c’est bien moins, mais toutes les dix secondes quelqu’un lui fait une queue de poisson ou il dévie un peu parce qu’il ne regarde pas la route…). Donc le show insiste lourdement sur le fait que « oh oh, Kevin va sûrement avoir l’accident qu’on vous a montré au début de l’épisode ! » C’est tellement lourd et je n’y crois pas une minute, vous me prenez pour qui ?

 

La voiture accidentée.

Alors, qui a cet accident ? Réponse a) Kevin fausse piste des scénaristes, Réponse b) Pas Kevin parce qu’on ne se fait pas avoir par un scénario aussi pourri

 

Il reçoit des appels de son agent, de Randall et de Foster. De plus en plus à cran, il envoie ce dernier sur les roses. Est-ce la fin de sa carrière ou est-ce que la magie du scénario va le remettre sur la voie encore une fois ?

Pour en rajouter au fait que Madison risque d’accoucher seule, Kevin, qui voyait enfin un vol s’offrir à lui pour la rejoindre à temps, s’arrête pour aider une personne accidentée (mais quelle surprise !). En plus, il n’a pas de réseau pour appeler les urgences et doit donc l'emmener à l'hôpital, mais que d’obstacles ! Et ce n’est pas fini car après toutes ces péripéties, il arrive à l’aéroport à temps, mais, comme on l’a vu plus tôt, ses papiers d’identité sont restés sur le lieu de l’accident… Non mais, sérieusement ? Ces rebondissements ridicules m’ont juste agacée au plus haut point, je n’en peux plus.

Ce qui m’attriste dans cette intrigue, c’est qu’elle était très prévisible, ce qui est vraiment dommage. Elle a été amenée avec de gros sabots depuis le début de la saison alors que ça aurait été vraiment intéressant de voir Kevin jouer et évoluer, et ensuite être là pour Madison et leurs jumeaux. Au lieu de ça, on a un scénario catastrophe poussif et ça gâche vraiment tout. Cette cinquième saison prend des virages qui la desservent à mes yeux.

L’épisode se termine sur Randall (qui est devenu Monsieur Je-n’ai-plus-de-soucis-ni-de-colère-et-je-suis-baigné-par-la-lumière-des-cieux) appelant Madison pour la réconforter et être présent pour elle avec Beth, la jeune femme étant seule et effrayée à l’hôpital.

J’ai oublié de mentionner que pendant l’épisode, on a quelques scènes où Miguel et Rebecca aident Kevin à trouver un vol pour rejoindre Madison. On ne les avait pas vus depuis un moment, car il ne faudrait pas faire avancer la maladie de Rebecca trop vite et que les scénaristes ne savent pas quoi leur faire faire d’autre. Oui, je suis assez cynique aujourd’hui, mais ai-je tort ? Non.

 

En conclusion, un épisode très peu intéressant et trop prévisible. J'espère que la série va vite se reprendre car ma patience a ses limites.

 

J'ai aimé :

  • Jack et Kevin.

Je n'ai pas aimé :

  • Tout le reste (ou presque).

Ma note : 9/20

L'auteur

Commentaires

Avatar Jo_
Jo_

Avis dur mais très juste (à part que je suis moins positive que toi sur les flashbacks).

Par contre, en ce qui concerne Rebecca, je pense juste qu'on la voit peu car Mandy Moore était enceinte durant le tournage :)

1 réponse
Voir les réponses

Image This Is Us
13.64
12.11
11

Derniers articles sur la saison

Critique : This Is Us 5.9

Cette semaine, This Is Us nous parle du retour à la maison après la naissance.

Critique : This Is Us 5.8

La boucle du trio annuel d’épisodes consacrés à chacun des Big Three se termine avec Kate.

Critique : This Is Us 5.6

Ce nouvel épisode nous livre l’histoire de Laurel, la mère biologique de Randall.