Image illustrative de Better Call Saul
Image illustrative de Better Call Saul

Better Call Saul

Six ans avant de croiser le chemin de Walter White, Saul Goodman, connu sous le nom de Jimmy McGill, est un avocat qui peine à joindre les deux bouts, à Albuquerque, au Nouveau-Mexique. Pour boucler ses fins de mois, il n'aura d'autres choix que se livrer à quelques petites escroqueries. Chemin faisant, il va faire ...

Lire le résumé complet >

En cours Américaine 47 minutes
Aventure, Drame, Crime, Drama AMC, Netflix FR 2015
14.19

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 5.09 - La route du mauvais choix

Bad Choice Road

Bouleversé, Jimmy brode rapidement une histoire pour expliquer sa longue absence, mais il ne trompe personne. Kim envisage un important changement de cap.

Diffusion originale : 13 avril 2020

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 13 avril 2020
Réalisat.eur.rice.s : Thomas Schnauz
Scénariste.s : Thomas Schnauz
Guest.s : Dennis Boutsikaris , Javier Grajeda , Jeremiah Bitsui , Katerina Tannenbaum , Mark Margolis , Peter Diseth , Poppy Liu , Ray Campbell , Saidah Arrika Ekulona

Tous les avis

Avatar cedric2506 cedric2506
Membre
Avis favorable Déposé le 13 août 2020 à 15:30

Exceptionnel épisode. L'épisode était déjà excellent de base mais la tension de fou des 10 dernières minutes rajoute 2 pts de plus à la note. J'ai très peur pour Kim.


Avatar Jo_ Jo_
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 18 avril 2020 à 23:26

Ce n'est plus à prouver, mais maintenant, on le sait : Kim est le point fort de la série. Elle est au centre de tout, encore plus que jamais lors de cet épisode où les autres font presque de la figuration.

J'ai beaucoup aimé la relation entre Jimmy et Kim ici. Leur affection l'un envers l'autre et palpable, et ils sont désormais prêts à tout pour protéger l'autre, quitte à devenir celui ou celle que l'on n'aurait pas imaginé. Evidemment, je fais référence au dernier quart d'heure de l'épisode, où la tension de la série atteint son véritable paroxysme. Kim est désormais "dans le jeu", et c'est peut-être ça qui la mènera à sa perte.

Cependant, comme Nick, j'ai trouvé que l'épisode comprenait quelques longueurs malvenues. C'est dommage, et ça n'enlève presque rien à sa qualité, mais compte tenu de la scène avec Lalo, je trouve légitime d'être sévère dans ma notation.


Avatar Stean Stean
Membre
Avis favorable Déposé le 18 avril 2020 à 20:49

Les quinze dernières minutes étaient absolument incroyables, un modèle absolu de tension qui restera dans les annales. Ce flou sur le destin de Kim est indubitablement ce qui a rendu cette fin d'épisode aussi palpitante. Que va-t-il advenir d'elle à présent ?


Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 18 avril 2020 à 13:10

Là c'est un oui. Better Call Saul recentre enfin ses intrigues dans un épisode bien écrit, plutôt pas mal pendant trois quarts d'heure, qui gère bien l'aftermath des événements de l'épisode précédent... avant d'être vraiment époustouflant avec cette scène finale, probablement la meilleure de la série. J'ai rarement été autant collé à mon siège. Et quelle tragédie de voir Kim devenir Saul. Certainement pas la route à laquelle on s'attendait, quel crève-coeur.

Rien que pour ce moment, l'épisode précédent voire toute la saison vaut le coup. Parce que bon, Man vs. Wild, c'est sympa, mais voir Kim tenir tête à Lalo, c'est quand même plus ça l'esprit Better Call Saul.


Avatar ClaraOswald ClaraOswald
Membre
Avis favorable Déposé le 17 avril 2020 à 23:22

Jamais je n'aurais cru qu'une scène me prendrait autant aux tripes que la dernière scène de Crawl Space de Breaking Bad... Et pourtant cette magnifique dernière scène la détrône sans le moindre doute. J'amais n'ai ressenti une telle angoisse face au sort incertain d'un personnage. Bravo aux équipes pour avoir rendu Kim et Jimmy si attachant et avoir créé un épisode avec une tension aussi insoutenable.

Si elle y passe dans le prochain épisode ce sera le jour le plus triste de ma vie de série (mais c'est peu probable, le trailer insiste sur le fait qu'elle va être en danger donc c'est probablement l'inverse qui va se passer!)


Avatar Guismo Guismo
Membre
Avis favorable Déposé le 15 avril 2020 à 22:30

Quel épisode plein d'émotions et de tension ! On est dedans dès lintro avec ce coup de fil, je crois bien que cest la première fois que Saul me touche autant, le traitement de son personnage post-traumatique est vraiment touchant, jai eu de l'empathie pour lui tout le long. Et puis Kim quel sacré femme et actrice, j'espère que rien de mal va lui arriver, et que l'avenir va lui sourire elle le mérite et ..... mais qu'est-ce que je raconte moi TAGUEULE connard  .... bref jai bien peur quelle finisse pas la série malheureusement....

Sinon BCS est en train petit à petit de marcher dans les pas de sa grande sœur, elle lui reste encore un peu de route mais elle s'y approche ....

1 réponse
Voir les réponses

Avatar Koss Koss
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 15 avril 2020 à 14:20

L'amour et la haine ne sont pas des sentiments très différents.

Saul et Gus (pour une fois) n'ont pas été des hommes rigoureux et on laissé des trous derrière eux. Trous que Kim, puis Lalo vont bien entendu trouver, comme une plongée directe dans l'âme de Saul. La haine que ressent Lalo pour Saul est aussi infinie que l'amour que Kim lui porte. Jamais dans aucune série je n'ai vu un aussi beau et fort acte d'amour d'un personnage envers un autre. Il y a d'abord ce moment où Kim explique à Saul qu'il peut se confier à elle, ce qu'il ne fait bien évidemment pas. Et puis, il y a cette fin où Saul et Kim passent litéralement en thérapie de couple, avec un psy qui a un gun. Saul a peut-être perdu sa magie de magic man dans le désert, mais il n'a pas perdu son dernier atout, qu'il ne perdera plus jamais (y compris avec Jesse et Walt dans le désert) : son incroyable capacité à mentir et à s'en tenir au mensonge. Même à sa femme. Même alors que sa propre vie et celle de sa femme est menacée.

Survient alors la plus belle action d'amour que j'ai vu et qui m'a mis les larmes aux yeux : la défense de Kim, qui va raconter absolument n'importe quoi à Lalo, qui va se Saulifier sous nos yeux, en définissant Saul par tout ce qu'il n'est pas : "Un homme qui ne ment jamais, ni à moi, ni à ses clients." Quelle scène ! Quel dernier quart d'heure ! Le plus beau sans doute du Breaking Bad verse. Une déclaration infinie, immense, un saut dans le vide pour un homme (et c'est montré juste avant) qui n'est absolument pas capable de la même chose.

C'est peut-être cette route de l'amour qui sera le Bad Choice Road de Kim, mais dieu, bon dieu, qu'elle est belle.

Chef d'oeuvre.

PS : Info intéressante de l'épisode : nous sommes bien en 2004 et il reste 11 mois avant la sortie de prison de Tuco. Breaking Bad commence elle en 2008.

PS 2 : Le film que regarde Kim et Saul plus tôt dans la série est "La Dame du vendredi" d'Howard Hawks. Ce film parle de la relation malsaine entre un homme et une femme qui ne cesse de revenir vers lui, parce qu'il est très charimatique et assez menteur. Ce personnage, joué par Gary Grant s'appelle d'ailleurs Walter.

4 réponses
Voir les réponses

Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 15 avril 2020 à 09:08

Better Call Saul accélère sa mue vers Breaking Bad à mesure que celle-ci s’approche (il est dit que Tuco sort de prison dans 11 mois), Kim abandonne son poste d’avocat (bye-bye les histoires de barreaux ?) et les membres du Cartel commencent à devenir un danger plus évident, à débarquer pistolet en évidence le soir au domicile.

Ensuite tout le puzzle psychologique se met en place et pour la première fois, on comprend totalement Jimmy qui omet certains « détails » de son expédition à Kim. D’habitude, j’ai parfois tendance à penser « mais ne lui ment pas, elle est ouverte à la situation », pas ici, là, je me rappelle Mike qui conseillait à Saul d’éloigner au maximum les personnes qu’on aime du game, car celui-ci ne rigole pas.

Et si j’ai bien aimé le traitement post-traumatique de la série, j’ai adoré que ce soit Kim qui sauve les fesses de son mari (et les siennes aussi) à la fin.

Better Call Saul est en train d’emprunter la route finale.

3 réponses
Voir les réponses

Avatar Hopper Hopper
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 15 avril 2020 à 00:12

Bad Choice Road est un joyau d’écriture, de réalisation, de jeu d’acteurs. Enjeux, tension, surprises, tout y est, si bien qu’on ne peut ressortir de cet épisode qu’ébouriffé. La direction que prend la série est on ne peut plus excitante ; les deux intrigues principales se rejoignent enfin avec Kim qui se retrouve véritablement impliquée. La dernière scène avec Lalo est digne d’un Hitchcock tant la tension est palpable. Un chef d’œuvre absolu !

Ma critique


17.56

9 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de cedric2506
cedric2506 a noté cet épisode - 17
13 août 2020
Avatar de Jo_
Jo_ a noté cet épisode - 15
18 avril 2020
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 17
18 avril 2020
Avatar de ClaraOswald
ClaraOswald a noté cet épisode - 20
17 avril 2020
Avatar de Guismo
Guismo a noté cet épisode - 18
15 avril 2020
Avatar de Koss
Koss a noté cet épisode - 20
15 avril 2020
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 16
22 avril 2020
Avatar de Hopper
Hopper a noté cet épisode - 19
15 avril 2020
Avatar de Stean
Stean a noté cet épisode - 16
18 avril 2020

Derniers articles sur la saison

Critique : Better Call Saul 5.9

Où la terreur se mêle à l’excitation…

Critique : Better Call Saul 5.8

Où vraiment rien ne sera plus jamais comme avant.

Critique : Better Call Saul 5.6

Où rien ne sera plus jamais comme avant ?