Image illustrative de Better Call Saul
Image illustrative de Better Call Saul

Better Call Saul

Six ans avant de croiser le chemin de Walter White, Saul Goodman, connu sous le nom de Jimmy McGill, est un avocat qui peine à joindre les deux bouts, à Albuquerque, au Nouveau-Mexique. Pour boucler ses fins de mois, il n'aura d'autres choix que se livrer à quelques petites escroqueries. Chemin faisant, il va faire ...

Lire le résumé complet >

En cours Américaine, US 45 minutes
Aventure, Drame, Crime, Drama, Comédie AMC, Netflix FR 2015
14.25

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

6.11 - Épisode 11

Episode 11

Pas de résumé pour l'instant ...

Diffusion originale : 01 août 2022

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 01 août 2022
Réalisat.eur.rice.s : Thomas Schnauz
Scénariste.s : Thomas Schnauz
Guest.s :

Tous les avis

Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 10 août 2022 à 21:11

Un épisode avec une séquence au téléphone vraiment maîtrisée (et je parle bien sûr de celle avec Francesca, je ne suis pas très fan du procédé utilisé lorsque Gene appelle Kim, même si évidemment je comprends ce que les créateurs veulent véhiculer avec), et un retour si bien fait que, malgré les différences d'âge, je me suis demandé tout du long à quel point les scènes qu'on a vues sont issues de Breaking Bad ou sont des inventions, ce qui est assez fort.

Une part des scènes peut éventuellement être considrée comme du fanservice, mais je suis un fan qui aime être servi, donc à bas la diabolisation de ce concept !

De plus, l'impact que l'histoire de Gene a sur Jimmy/Saul est indéniable et apporte plus d'explications sur le lore de Breaking Bad, ce qui est toujours intéressant.

Notamment cette très bonne remarque de Mike qui juge que White est un amateur, tandis que Saul y voit un intérêt, ce qui indique clairement que c'est Saul qui contribue en fait à la montée d'Heisenberg. J'ai des doutes quant à savoir à quel point cela tient quand on revoit Breaking Bad (je n'ai pas souvenir que Saul soit si fondateur que ça dans les actions de Walter), mais au pire ça reste un angle d'approche intéressant rien qu'en restant du côté de Saul, et cela a le mérite de lier les deux série de façon inattendue, et je ne compte pas chipoter sur des détails alors que je ne suis pas capable de citer la moitié de ce qu'il se passe dans BB avec l'avocat.

Je dois dire en revanche que les scènes d'arnaque au bar sont, d'une part un peu longues, mais disons que c'est courant avec la série. D'autre part elles relèvent un peu trop de la paresse d'écriture, avec un schéma "Gene devient gourmand" prévisible finalement, et le cancéreux à la fin pour enfoncer le clou du parallèle est peut-être un poil gros ? La théorie reddit de la "fin de série fantasmée" pardonne plus ou moins tout et j'aime suffisamment cette interprétation (qui ne sera jamais canonisée je pense, et heureusement) pour fermer les yeux là-dessus.

(et les transitions sont super, la critique d'Hopper m'y a fait repenser)


Avatar Koss Koss
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 10 août 2022 à 19:25

Dans Breaking Bad, Jesse et Walt auraient eu bien mieux à faire que de « Better Call Saul ». Dans Bcs, Gene Breaking Bad.

Vince Giligan nous refait le coup du Granite State. Là où il tuait Walter dans la neige, il offre une fin heureuse à Gene lors de l’épisode précédent. La série est donc terminée et pourtant comme il est expliqué dans l’excellent avis Reddit que Jo a posté, quelqu’un (Saul ? Giligan lui même ?) essaye de relancer la K7.

Alors on repart pour un tour et cette fois ça sera probablement la fin de Gene. Plus surprenant, Giligan profite de cette dernière relance pour réécrire l’origin story complète de Breaking Bad dans un mouvement absolument ambitieux que je n’avais pas vu venir : Saul comme origine du mal. Ou plutôt comme catalyseur de Walter, masse informe du mal qui serait probablement restée à l’instant d’embryon sans l’intervention de l’avocat. Un choix très courageux de la part d’un homme qui vient rétroactivement réécrire sa propre série. Et de faire ainsi de la rencontre initialement comique Jesse/Walter avec Saul un drame absolu. 

Comme si le spectateur aveuglé par la faconde de l’avocat n’avait lui même pas vu le danger du blanchiment d’argent et préféré garder en mémoire les rires. Et Giligan et Gould de pointer de manière très claire le poids très important le rôle de la loi (censé être protectrice de tous) dans la persistance, mais aussi l’aggravation du mal dans ce pays, censé être celui de la liberté. On peut alors se demander qui « Breaking Bad » exactement : Saul ou ce qu’il sous entend et soutient ?

1 réponse
Voir les réponses

Avatar Hopper Hopper
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 05 août 2022 à 11:46

Enfin ! Oui ! Oui ! Ce onzième épisode intitulé « Breaking Bad » réalise un tour de force inédit dans l’histoire télévisuelle. Et tous ceux qui se sont pleinement investis dans cet univers, certains depuis quinze années, seront infiniment récompensés par le cadeau offert par les scénaristes. Mesdames, messieurs, c’est le moment où les poils se hérissent dans votre nuque et qu’un petit frisson vous traverse l’échine…

Dans ma critique de l’épisode « Lantern » de 2017, j’avais écrit : « Loin de moi l’idée de cracher sur l’héritage laissé par Breaking Bad, l’une des meilleures séries de tous les temps, mais ce que Better Call Saul perd en termes de rythme et d’action, elle le gagne en réflexions philosophiques et en fond, bref, en réflexivité. Le résultat sera sûrement au-delà des attentes de la plupart des spectateurs ; à l’inverse il ne correspondra peut-être pas à ce que d’autres espéraient, mais la moindre des choses est d’aller jusqu’au bout pour se faire sa propre opinion. Car j’ai l’intime conviction que Better Call Saul tient le bon bout et qu’il y a cette étincelle prête à jaillir. La série touche du doigt quelque chose d’authentique en rapport avec la condition humaine qui vaut la peine d’y investir du temps. »

Et aujourd’hui, je me réjouis que cette intuition ait trouvé un écho dans ce que la série nous propose dans cet épisode. Débarrassés des intrigues du présent dont la conclusion était actée dès le départ (la défaite de Lalo ou la survie de tel ou tel personnage) et le défi de la continuité narrative, les créateurs ont carte blanche pour nous raconter le reste de leur histoire. Ils en profitent pour faire voler en éclat toutes nos prédictions.

L’antépénultième épisode rebat les cartes du possible. Toutes nos convictions volent en éclat. Et si, finalement, Jimmy était irrécupérable ? Tout semble laisser penser que la série se dirige vers une fin tragique. La maîtrise technique et la nouvelle lecture qui nous est offerte des évènements de Breaking Bad permettent à cette heure de télévision de tutoyer les étoiles. Il reste aussi à résoudre l’énigme Kim. Un excitant programme en perspective !

Plus d'informations dans ma critique


Avatar ClaraOswald ClaraOswald
Membre
Avis favorable Déposé le 04 août 2022 à 00:13

J'avais beaucoup de craintes en commençant l'épisode qu'on allait avoir du fan service, mais finalement les scènes dans l'ère Breaking Bad fonctionnent extrêmement bien pour illustrer le propos de l'épisode concernant le personnage de Gene. Bravo de ne pas avoir céder aux caméos pour faire du caméo! Très hâte de voir ce que Kim lui a dit pour qu'il retombe dans son addiction, au final elle sera vraiment devenu le coeur de la série. Super épisode!

2 réponses
Voir les réponses

Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis neutre Déposé le 03 août 2022 à 21:51

Saul est mort. De son cadavre se sont extraites deux personnalités déjà connues, à savoir Sleeping Jimmy, car il faut bien tout recommencer à zéro et Walter White (moustache comprise) en génie du crime ultra directif et ayant peu de considération pour ses collaborateurs et victimes.

Cette intrigue me pose néanmoins un grand souci, celui d’avoir fait une overdose des intrigues « arnaques de la petite semaine », je pense que ce genre d’histoires auraient dû être enterré avec Howard, je ne les supporte plus.

Je pense aussi que cette fin de série risque d’alimenter le débat. En effet, comment est-on passé du Jimmy des 1er saisons qui avait fini par ressentir du scrupule à arnaquer une vieille retraitée au point de se saborder volontairement pour sauver la réputation de celle-ci au Gene qui ne ressent aucune pitié pour un cancéreux ? Bah, le problème est là, on n’a pas assisté à la transformation, car elle a eu lieu hors-champ, durant le saut temporel de l’épisode 9, après le départ de Kim. C’est tout de même plutôt fâcheux, surtout si l’on se souvient qu’il s’agissait du concept de base. 

Sinon, concernant les parties en couleur, le retour de Walter et de Jesse est du même tonneau que la discussion entre les deux dans El Camino : du fan-service qui n’apporte strictement rien (allez, on va peut-être appendre que c’est Saul qui a définitivement lancé la locomotive WW, véhicule fou qui l’emportera, mais bon so what ?)

Bref, plus que deux épisodes pour sauver un peu les meubles, car pour le moment c’est « Shouldn’t Have Call Gene »

4 réponses
Voir les réponses

Avatar Jo_ Jo_
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 03 août 2022 à 08:27

Personnellement, je me suis ennuyée ferme (pour être tout à fait honnête, j'ai lutté tout l'épisode contre le sommeil). J'ai du mal à comprendre l'intérêt de faire revenir Walt et Jesse, si ce n'est pour du pur fan service. Alors on apprend 2-3 trucs et on est content de voir la joue qu'ils ont de rebosser ensemble, mais ça ne va pas plus loin. Et puis bon, Aaron Paul qui est censé jouer un lycéeen à 42 ans, ça commence vraiment à se voir.

Et puis bien sûr, il y'a Kim. Ou pas d'ailleurs. Rien ne nous garantit que c'est elle qu'il a eu au bout du fil. J'espère qu'on en saura plus au prochain épisode.

En attendant, j'espère que l'ensemble va décoler pour le final, car autant j'ai apprécié l'épisode précédent, autant le temps a été TRES long sur celui-ci.

(par contre, j'adore le générique)

MAJ : je change mon avis et ma note après avoir lu cette théorie et vu l'épisode 12 --> 

https://www.reddit.com/r/betterCallSaul/comments/weerxg/spoilers_a_meta_reading_of_s6e11_gene_doesnt/
?utm_medium=android_app&utm_source=share

2 réponses
Voir les réponses

Avatar Guismo Guismo
Membre
Avis favorable Déposé le 03 août 2022 à 02:11

Quel épisode ! Tellement de choses à dire, de références, de clin d'œil. 
J'ai adoré le parallèle entre BB et BCS, Mike met en garde Saul dans Breaking Bad que Walt n'est qu'un amateur, atteint d'un cancer et que donc il ne devrait pas faire affaire avec lui chose bien sûr qu'il ne fera pas puisqu'il ira voir Walt au lycée quelque temps après ce qui scellera à jamais son avenir ... dans BCS la même chose se produit, on le met en garde mais il n'écoute que lui même et encore une fois son avenir paraît obscur, sa motivation d'aller jusqu'au bout est sans doute dû au fait que la victime est atteint d'un cancer et comme il le dit plus tôt " les personnes atteint d'un cancer peuvent être aussi de mauvaise personnes" référence à Walt et donc il veut en quelque sorte se venger ... la suite s'annonce bien triste.

Jai aimé aussi évidemment le retour de Walt et Jessie, même si c'est avant tout du fan service leur retour nous en apprend plus et puis quel kiff de les revoir ! 

Et puis bien sûr Kim et cette conversation au téléphone qu'on saura sans doute jamais, c'est frustrant mais c'est malin !

Bref beaucoup de chose à dire, j'en oublie plein comme dab, j'ai aimé l'épisode même si quand il recommence ses arnaques j'ai tiré la tronche mais bon là suite m'a donné tord, putain plus que deux épisodes !

1 réponse
Voir les réponses

15.22

9 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Gizmo
Gizmo a noté cet épisode - 15
11 août 2022
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 14
10 août 2022
Avatar de Koss
Koss a noté cet épisode - 15
10 août 2022
Avatar de cedric2506
cedric2506 a noté cet épisode - 15
05 août 2022
Avatar de Hopper
Hopper a noté cet épisode - 18
05 août 2022
Avatar de ClaraOswald
ClaraOswald a noté cet épisode - 19
04 août 2022
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 11
03 août 2022
Avatar de Jo_
Jo_ a noté cet épisode - 14
11 août 2022
Avatar de Guismo
Guismo a noté cet épisode - 16
03 août 2022

Derniers articles sur la saison

Critique : Better Call Saul 6.11

Enfin ! Oui ! Oui !

Critique : Better Call Saul 6.10

Un épisode haut en couleur ?

Critique : Better Call Saul 6.9

Exit Jimmy, place à Saul ?