« E.T. Série-All. Maison. » E.T.  
      facebook  twitter  google plus  playlist bo series spotify  rss  

Doctor Who (2005) - 11.01 - The Woman Who Fell to Earth



Episode suivant »



Doctor Who (2005)
Genres :
Fantastique, Science-Fiction
Série anglaise
Année : 2004
Format : 42 min
BBC One France 4


Résumé


Il n'y a pas encore de résumé. Peut-être voudriez vous proposer votre propre résumé ? Oui ? Alors cliquez ici.

Dates diffusion


Diffusion VO : 07 octobre 2018
Diffusion FR : Pas de date

Les critiques



Critique par Koss

Doctor Who X Predator.

Lire la critique



Tous les avis sur cet épisode (12)



elpiolito
elpiolito - favorable le 15/10/2018 à 14h36
Il y a du bon et du moins bon dans ce pilot.

Dans le bon, on peu noter le docteur qui semble retrouver des couleurs après un Capaldi qui finissait par s'enfoncer dans la naphtaline (peu aidé par les derniers scénarios, il faut bien l'avouer). Jodie Whittaker semble avoir bien pris le personnage en main, même s'il restera encore quelques points à ajuster pour finir de lui donner une personnalité propre.
Globalement, la réalisation est bien aussi, il y a de chouettes plans même s'ils sont parfois contrebalancés par du nanar (genre l'espèce de légume vaisseau spatial).
La nouvelle équipe est aussi rafraîchissante : enfin des gens à peu près normaux ! Même si les précédentes compagnons n'étaient pas désagréables, ils étaient toujours spéciaux d'une certaine façon (même Bill). Là, on a l'air d'avoir des gens normaux et je trouve l'idée intéressante, d'autant que,...  » Lire la suite

4evaheroesf
4evaheroesf - favorable le 13/10/2018 à 00h10
L'auteur de cet avis a indiqué qu'il contenait des spoilers.

Afficher l'avis

chevrere
chevrere - neutre le 12/10/2018 à 22h12
De gros problèmes de rythme, un ton pas vraiment clair, comme si Chibnall cherchait à fédérer deux mouvances du show : la série SF cheap qui joue des références et un style plus sombre assez proche de son époque Torchwood.

Sauf que ce pari est idiot et ne prend pas vraiment, la faute à une exposition des personnages qui fait du surplace et oublie d'aller à l'essentiel. Chibnall veut jouer la montre et faire du sériel... bien, mais il ne l'assume pas et propose un méchant dont on sent dès la présentation qu'il ne sera qu'un loner de plus.

Le casting est parfait mais, heureusement que Jodie déchire car elle peine à faire progresser une intrigue qui n'est qu'une mise en route et se montre peu généreux dans sa progression, avec énormément de séquences statiques ou anecdotiques.

Chibnall sait réussir ses opener, Broadchurch 3 en était la preuve indiscutable : lors...  » Lire la suite


MrZ MrZ le 13/10/2018 à 00h19
Bienvenue au club !
<3
chevrere chevrere le 13/10/2018 à 13h14
et avec un jour de recul, je baisse ma note car l'épisode se déprecie chaque fois que j'y repense... c'était vraiment très faible.
KingMob
KingMob - favorable le 12/10/2018 à 17h22
L'auteur de cet avis a indiqué qu'il contenait des spoilers.

Afficher l'avis

Tan
Tan - favorable le 12/10/2018 à 03h42
C'étais pas formidable, mais c'était du Doctor Who.
Les codes étaient là, l'ambiance aussi. Jodie Whittaker est parfaite dans le rôle.

Je suis aussi très heureux de l'ouverture des possibles. L’absence de grand mystère a l'ouverture de l'épisode promet une saison plus sérial que sous l'êre Moffat. Et j'en suis content

Redonnez moi du docteur!


Koss Koss le 12/10/2018 à 10h26
<3 PTAIN CEYBO
Koss
Koss - favorable le 10/10/2018 à 22h07
Pas de concept ? Pas de problème avec Jodie aux manettes !

Deux ans pour écrire un remake de Predator, c'est un peu long quand même.

Critique à venir.


OmarKhayyam OmarKhayyam le 10/10/2018 à 22h55
Impatient de te lire !
nicknackpadiwak
nicknackpadiwak - favorable le 10/10/2018 à 15h36
J'avoue avoir ressenti un petit truc, une petite pointe d'excitation au moment de lancer la lecture, ce genre de choses que Marie-Louise ne comprendra jamais.

Pour lancer sa nouvelle ère, Chibnall n'a pas pris beaucoup de risque. Une présentation efficace mais scolaire des nouveaux personnages, un nouveau Docteur tombée du ciel et une histoire simplissime qui n'est qu'une démarquages de Predator 2. Forcément avec ce genre de scénario, cela tire un peu sur la longueur d'une heure et j'ai été deux ou trois fois surpris par des évènements un peu faciles (le Docteur qui crée un tournevis supersonique en 5 minutes, les gentils qui retrouvent les serpents emmêlés en mode easy ou le hors-champ phénoménal qui résolut tout à la fin). Après, il y a des idées sympa, comme l'attaque du train très réussi, le look du méchant avec les dents de ses victimes ou le faut que le Doct...  » Lire la suite


OmarKhayyam OmarKhayyam le 10/10/2018 à 16h04
"Moi showrunner, je créerai un Docteur plus posé, moins fou-fou."

C'était pas déjà le cas avec Twelve ?
C'était quand même un personnage qui était en général assez froid et sérieux !

Sinon dans la série classique Pertwee campait également un Docteur très sobre de caractère et 99% du temps ultra-sérieux, si ça peut t'intéresser ! (Et son ère est assez intéressante, surtout la saison 8)
OmarKhayyam OmarKhayyam le 10/10/2018 à 16h11
Davison aussi campe un Docteur assez sérieux !

Et j'y pense mais Jodie me fait un peu penser à lui par moment (égalité avec les compagnons, agacement quand on pose trop de questions ..)
nicknackpadiwak nicknackpadiwak le 10/10/2018 à 17h07
Pour Twelve, certes comparé à ses deux prédécesseurs, il est un peu plus posé, surtout au début de son run, si je ne me trompe pas, mais il n'en restait pas moins assez agité et à courir partout.
OmarKhayyam OmarKhayyam le 10/10/2018 à 19h03
Ah je vois ! Je pensais que tu parlais plus du caractère au début ! Après n'est-ce pas dans l'essence-même du personnage que de courir partout ?
MrZ MrZ le 10/10/2018 à 19h14
La rupture est surtout moins sévère que ce à quoi on s'attendait question comportement et personnalité, ça fait assez bizarre.
Gizmo Gizmo le 10/10/2018 à 21h54
Disons que Twelve restait un héros "à la Moffat", le surdoué dans sa bulle plus ou moins surexcité qui enchaîne les punchlines.

Un peu déçu pour Thirteen, mais je n'en tiens pas trop rigueur pour le moment, il s'agit de son premier épisode. Cependant, j'espère qu'elle va un peu se calmer (je la trouve pas totalement convaincante dans le registre foufou) et se tourner vers un Docteur plus posé/Contemplatif. Sa référence au fait qu'elle n'est "qu'une voyageuse" à la fin de l'épisode me laisse espérer que ce sera une des directions prises pour le personnage.
Galax Galax le 11/10/2018 à 01h06
" le surdoué dans sa bulle plus ou moins surexcité qui enchaîne les punchlines."

Ta description s'applique aussi vraiment très bien à Tennant (pour le côté surexcité + punchlines) et un peu à Eccleston (pour le côté dans sa bulle + punchlines)...

Le Docteur reste au fond toujours le même perso. Qu'il soit un héros ou une héroïne ;)
Gizmo Gizmo le 11/10/2018 à 08h45
Nine et Ten étaient plus ancrés dans une certaine norme sociale tout de même.

Et le genre n'a rien à voir, il est possible d'écrire le Docteur différemment. Sans être un féru des Classics. One est plutôt éloigné de la description que j'ai donnée, tout en restant le même personnage.
Galax Galax le 11/10/2018 à 09h23
Ben c'est sûr, en remontant à 1963, ya le contexte qui entre en jeu. One était aussi raciste, sexiste...

A l'échelle de la nouvelle série je trouve qu'on a eu un personnage qui prône toujours les mêmes trucs et qui est fondamentalement très similaire depuis 15 ans. Avec des variations.
Gizmo Gizmo le 11/10/2018 à 09h29
Non mais je ne parle ni du contexte, ni des valeurs. Juste de sa caractérisation, et du fait qu'il est possible d'y inclure des variations dans l'écriture. A voir dans les prochains épisodes, mais pas la peine de faire des raccourcis pareils ^^
Koss Koss le 11/10/2018 à 10h48
Brrr cette tension...
Gizmo Gizmo le 11/10/2018 à 11h08
:) :) :)
MrZ MrZ le 11/10/2018 à 13h00
Je l'avais dis.
Gizmo
Gizmo - neutre le 09/10/2018 à 07h57
L'auteur de cet avis a indiqué qu'il contenait des spoilers.

Afficher l'avis


ClaraOswald ClaraOswald le 09/10/2018 à 08h23
Ɛ>
Galax Galax le 09/10/2018 à 10h10
"j’ai toujours été un Moffan"

Difficile de t'en vouloir pour cet avis <3
MrZ MrZ le 09/10/2018 à 11h18
<3
Koss Koss le 10/10/2018 à 22h09
Tu me fais penser à l'ensemble des types qu'on a eu sur le site et qui ne cessait de comparer la série GOT aux bouquins. C'était pas intéressant la plupart du temps, mais c'était rarement pertinent.
Koss Koss le 10/10/2018 à 22h09
*cessaient
Koss Koss le 10/10/2018 à 22h10
(Bel avis sinon ;) )
MrZ
MrZ - neutre le 09/10/2018 à 02h32
7 octobre 2018.
Un vent nouveau et pourtant si nostalgique s'abat sur la planète, et Serieall en est le premier concerné : Doctor Who est de retour, tout beau, tout neuf, et surtout complètement différent.
Le retour de Doctor Who, chez Serieall, ça signifie l'arrivée d'une tension (érotique ? Bonne question à se poser) entre tous les membres, Whovians dont le cas est désespéré et insolvable depuis trop longtemps, où très souvent un petit nombre de personnes jouent le rôle de méchants, de Daleks, de gens vraiment pas très gentils. Un peu comme Koss depuis la saison 7.

Et bien cette année, avec un Doctor Who tout beau, tout neuf, mais surtout tout raccourci, le rôle de Koss va peut-être malheureusement me revenir.

En fait, cet épisode n'a pas d'émotions.
Une bonne humeur et un excellent jeu évident de Whitaker ? L'épisode, lorsqu'il a l'occasion de commencer à cre...  » Lire la suite


ClaraOswald ClaraOswald le 09/10/2018 à 02h37
Le sonic est construit avec la technologie de l'alien.

Sinon je suis complètement d'accord pour l'absence d'émotions. C'est tellement dommage, j'ai rien ressenti en regardant l'épisode.
MrZ MrZ le 09/10/2018 à 02h40
Vraiment ? ça a du me sortir de la tête sur le moment et j'ai probablement mal interprété des reviews que j'ai lu un peu après
MrZ MrZ le 09/10/2018 à 02h42
J'vais modifier ça, dans les faits ça me choque tout autant vu que le sonic c'est une technologie provenant directement du TARDIS, et par extension Gallifréenne, t'es pas censé pouvoir construire ça en trois minutes avec ce que t'as sous la main d'alien, ou alors un truc vraiment sommaire. Or ici ça a l'air d'être le sonic officiel
ClaraOswald ClaraOswald le 09/10/2018 à 04h43
Nan le sonic ça n'a jamais été un truc de Time Lord. On voit plusieurs races utiliser la technologies dans la série. Y compris une simple nounou qui gère des boules de graisses vivante dans le 4X01 !
OmarKhayyam OmarKhayyam le 09/10/2018 à 08h59
"d'autant plus que le format a l'air de se rapprocher un petit peu plus des classics."

Dans quel sens ? :)
Galax Galax le 09/10/2018 à 10h06
David Tennant construisait toujours des gadgets. Moi aussi j'aurais trouvé ça cool un épisode "no assist" mais c'est déjà en partie le cas avec un (nouveau) TARDIS manquant à l'appel. Mais le sonic est moins connu et nécessite d'être introduit dans ce qui fait office de pilote pour la moitié du public.

Les épisodes "oulala le sonic se fait détruire/isoler au début et le Docteur se retrouve sans" sont devenus tellement classiques qu'ils n'ont presque plus rien d'originaux selon moi. La vraie difficulté c'est de le conserver sans le rendre magique et de parvenir quand même à être ingénieux dans la résolution de l'histoire - comme l'épisode le fait, je trouve.

Sinon MrZ pour ton avis, je te trouve très dur sur le manque d'émotions justement. Je suis déjà à fond dans les histoires entre Graham et Ryan, et tout l'acte final avec Grace était vraiment d'une tristesse mais aussi d'une retenue rare. C'est dommage que ça n'ait pas eu effet sur toi.
MrZ MrZ le 09/10/2018 à 11h17
Honnêtement ? La scène finale avec Grace m'a paru complètement gratuite, comme si ils avaient oublié qu'elle était effectivement pas censée être dans le crédit final, du coup ils la font...tomber d'une échelle. (Alors oui ça fait écho au titre mais niveau strate d'écriture je trouve ça assez faible), et Graham, Ryan et la meuf, ce qui me gêne c'est une absence, ne serait-ce qu'un début, de dynamique avec Le Docteur, et même entre eux c'est en toute somme assez maigre.

Mea culpa pour le Sonic alors sinon.

Et je crois qu'en fait, moi je suis comme Gizmo. Moi, en plus d'être fan de Doctor Who, je suis un Moffan. Du coup là transition est dure.
MrZ MrZ le 09/10/2018 à 11h18
Dans le crew final***
MrZ MrZ le 09/10/2018 à 12h00
Et ouais, Omar, dans le sens où la fin/cliff de l'épisode est (probablement) le début du suivant.
Gizmo Gizmo le 09/10/2018 à 12h09
Je trouve que l'épisode repose quand même beaucoup sur du technobabble à partir du moment où le Doc ramène son tournevis, et connaissant la propension de Chibnall à tout régler d'un coup de tournevis sonique, j'ai un peu peur sur l'usage qu'il va en faire à l'avenir.
MrZ MrZ le 09/10/2018 à 12h21
On verra bien ça ouais
Koss Koss le 10/10/2018 à 22h12
Mr. K.
ClaraOswald
ClaraOswald - neutre le 08/10/2018 à 18h30
L'auteur de cet avis a indiqué qu'il contenait des spoilers.

Afficher l'avis


OmarKhayyam OmarKhayyam le 08/10/2018 à 18h35
"Les personnages sont un peu trop normaux pour moi mais c'est très subjectif, j'ai toujours préféré voir des persos spéciaux et brillants que "monsieur et madame tout le monde" "

D'où ton affection pour Clara ? :)
ClaraOswald ClaraOswald le 08/10/2018 à 18h52
Yup :P
Après je dis ça mais j'adore Rory et Donna qui sont tout à fait banals. Mais je sais pas Donna elle a quand même un truc en plus que je vois pas au quotidien, elle me fait voyager.
OmarKhayyam OmarKhayyam le 08/10/2018 à 18h59
Le côté "voyage" je l'attends plus du côté du Docteur et des aventures qu'il nous fait vivre ! Mais je comprends ton point de vue sinon !

Espérons que le reste puisse te convaincre !
ClaraOswald ClaraOswald le 08/10/2018 à 19h01
J'espère aussi ! Je garde l'esprit ouvert et le trailer du prochain me plait beaucoup.

Je suis vraiment déçu par contre d'avoir perdu la musique orchestrale. Doctor Who c'était une des très très rare série où la musique était au premier plan et ça a l'air d'être malheureusement terminé pour devenir un peu comme le reste des programmes de la BBC.
OmarKhayyam OmarKhayyam le 08/10/2018 à 21h21
J'étais fan de Murray Gold, mais la nouvelle musique est sympa et assez rafraîchissante !

Ma plus grande crainte par contre était Chibnall. Mais contre toute attente, il a été très bon, fin et intelligent.
Galax Galax le 08/10/2018 à 23h15
T'es dur. J'ai trouvé le méchant mieux caractérisé et plus cool que 90% des méchants de la saison 10, pour ne citer qu'elle.
OmarKhayyam OmarKhayyam le 08/10/2018 à 23h42
J'dirais à minima au-dessus des Monks.
ClaraOswald ClaraOswald le 09/10/2018 à 00h02
Aha en même temps si tu compares à la saison 10, forcément ! Mais au moins ceux de la S10 avaient pas un look power rangesque (sauf Mars mais bon cet épisode est affreux).
Autant chez Davies c'était uuuuultra kitch mais tout était kitch, du coup les méchants kitch ça passait.

Là on a une photo très nette, un aspect un peu cinématographique (ils ont même changé le format de l'image) du coup un méchant aussi kitch ça passe très mal je trouve ! Surtout que son copain de cable lui pour le coup est ultra réussi.
OmarKhayyam OmarKhayyam le 09/10/2018 à 00h06
Moi je le trouve sympa ce méchant !

Il a un côté kitsch (j'ai souri quand j'ai vu son visage), mais il a plusieurs bonnes scènes "behind the sofa" et un côté effrayant renforcé par la réalisation !
ClaraOswald ClaraOswald le 09/10/2018 à 00h07
Si on compare aux autres openers je trouve que les Autons, les Sycorax, les Judoons, les adipose, Zero/Les Atraxi, Le Silence, les Daleks, Les robots de Pompadour, Davros et Heather sont tous bien meilleurs que celui qu'on a eu pour la saison 11.

Non allez à la limite je le mets au même niveau que les Autons. Mais au moins eux ils étaient drôle, p-p-p-pizza
ClaraOswald ClaraOswald le 09/10/2018 à 00h08
Ah ouais t'as trouvé qu'il faisait peur ?
Perso j'ai trouvé l'intro du méchant de cable super cool (et même le concept et le méchant en lui même génial) et le méchant principal me faisait plus rire.

C'est con du coup j'aurais préféré que ce soit dans l'autre sens!
OmarKhayyam OmarKhayyam le 09/10/2018 à 00h15
Oui mais si tu compare ce monstre direct aux Silence, normal qu'il soit en dessous xD

Après je ne dis pas que le monstre de l'épisode est meilleur ou pire qu'un autre. Comme les Autons, les Sycorax, les Atraxis ou encore les Androïdes de Deep Breath, il est générique, mais solide et efficace, et c'est tout ce qu'on demande pour le monstre de chaque premier épisode
OmarKhayyam OmarKhayyam le 09/10/2018 à 00h17
Oui je l'ai trouvé assez effrayant !
Les scènes de meurtre par exemple sont simples mais assez horribles, et avec un potentiel "behind the sofa"
ClaraOswald ClaraOswald le 09/10/2018 à 00h20
Je trouve pas que les Androides de Deep Breath soit générique par contre, c'était assez original le concept du robot qui devient humain en charcutant des corps, puis ça faisait directement echo au concept de régénération avec la métaphore du balais.

Et surtout la résolution est excellente et nous laisse le doute sur si Twelve l'a poussé ou pas.

Mais la comparaison n'est pas totalement fair vu que Deep Breath avait déjà un univers, des persos secondaires et une compagnon établis alors que Woman doit tout introduire et a donc moins de temps de se concentrer sur le méchant.
OmarKhayyam OmarKhayyam le 09/10/2018 à 00h28
"Mais la comparaison n'est pas totalement fair vu que Deep Breath avait déjà un univers, des persos secondaires et une compagnon établis alors que Woman doit tout introduire et a donc moins de temps de se concentrer sur le méchant"

D'un côté t'as pas plus d'infos sur les monstres de Deep Breath que sur le monstre de The Woman Who Fell to Earth .. Ce ne sont que des prétextes (efficaces) à une intrigue et à un développement (ou à un re-développement) des personnages :)
Gizmo Gizmo le 09/10/2018 à 12h08
Certes, ce n'est qu'un bad guy de premier épisode.
Mais Chibnall n'ayant jamais été particulièrement bon pour développer des ennemis d'envergure, j'avoue que ça ne me rassure pas sur la suite. En comparaison, le Prisonnier Zéro était beaucoup plus pertinent et effrayant, en plus d'être un écho parfait à ce que vivait le Docteur (qui se découvre pour la première fois à travers son "clone").

Là, Thirteen sort un discours assez foiré pour tenter de justifier vainement le lien entre elle et le méchant ("on évolue, mais on est pas obligé de tricher !" Wut ?), mais j'ai trouvé ça hyper forcé.

Et comme le dit assez justement ClaraOswald, le décalage entre l'aspect cinématographique et le méchant power rangers m'a vraiment dérangé. Pour un premier épisode, ça ne donne pas confiance sur la capacité de Chibnall à développer des némésis intéressantes. Ma plus grande peur étant que la téléportation finale du méchant annonce un retour plus tard dans la saison (ce qu'avait fait Class dans son pilot).
OmarKhayyam OmarKhayyam le 09/10/2018 à 13h05
Je comprends tes craintes. Mais Chibnall a certes de gros défauts et peut faire de la grosse merde ('suffit de regarder "Cyberwoman" dans Torchwood ou "42" pour voir lesquels ..), mais il a aussi des atouts et des qualités, et je trouve que dans "The Woman Who Fell to Earth" il réussit ENFIN à mettre en avant ses qualités de scénariste (écriture subtile des personnages, dosage efficace des émotions, humilité ..), qualités que pour le coup Moffat n'avait pas toujours*.

En fait pour moi "The Woman Who Fell to Earth" est un épisode basique, mais c'est du très bon basique avec des atouts (une docteur au top, une team de compagnons humaine et intéressante, un dosage efficace des émotions ..) et quelques défauts (le monstre-prétexte un peu kitsch). Peut-être qu'accepter ce défaut dès le départ m'a permis au final de trouver le monstre assez efficace dans son rôle, et l'intrigue cool, mais après je suis assez sensible à cet aspect de Dr Who (par exemple j'ai adoré "The Girl Who Died" avec lequel on retrouve des défauts et des qualités semblables)

Je pense en tout cas que Chibnall a du potentiel, qu'il peut s'améliorer (et même avoir des ratés, c'est le jeu), et ça se trouve, il saura nous surprendre à son tour ;)
OmarKhayyam OmarKhayyam le 09/10/2018 à 13h07
* Bon Moffat avait des tas d'autres qualités
ClaraOswald ClaraOswald le 11/10/2018 à 03h54
Je l'ai revu une troisième fois, je passe à 13 parce que j'aime de plus en plus Jodie. Mais je vais rester neutre


Moyenne


13.07

14 notes

Dernières notes :


Noter cet épisode :


Vous devez posséder un compte pour noter cet épisode.

Avis spectateurs

favorables
8 avis
neutres
4 avis
défavorables
0 avis

Donner votre avisTous les avis