« There is only one god and his name is Série-All. » Syrio Forel  
      facebook  twitter  google plus  playlist bo series spotify  rss  

Doctor Who (2005) - 11.03 - Rosa



Episode suivant »

« Episode précédent



Doctor Who (2005)
Genres :
Fantastique, Science-Fiction
Série anglaise
Année : 2004
Format : 42 min
BBC One France 4


Résumé


Il n'y a pas encore de résumé. Peut-être voudriez vous proposer votre propre résumé ? Oui ? Alors cliquez ici.

Dates diffusion


Diffusion VO : 21 octobre 2018
Diffusion FR : Pas de date

Les critiques



Critique par nicknackpadiwak

Doctor Who X Retour vers le futur.

Lire la critique



Tous les avis sur cet épisode (7)



Gizmo
Gizmo - favorable le 04/11/2018 à 12h43
Rosa pose les bases de ce que devraient être bien plus souvent les épisodes historiques au sein de la série. Tout n'est pas totalement réussi (la menace de la semaine ou la musique en fin d'épisode), mais il se dégage de l'épisode un respect pour son sujet et une retenue tout à fait bienvenue. Quand en plus la Team Tardis est parfaitement exploitée, tandis que Thirteen s'impose un peu plus dans son rôle de leader.

elpiolito
elpiolito - favorable le 31/10/2018 à 09h45
C'est bien sans non plus être époustouflant.

Le groupe docteur/compagnons fonctionne vraiment bien, tous leurs échanges sont fluides et intéressants. Encore une fois, le fait qu'ils se focalisent avant tout sur des problématiques "humaines" plus que sur le pourquoi du comment le vortex temporel change de couleur est appréciable.

Le thème de l'épisode historique est aussi bien choisit. La reconstitution est bonne (même si on ne fait pas dans la subtilité), le contexte bien utilisé pour mettre en avant les avancées sociales par rapport au temps présent, quelques bons échanges entre les persos. C'était casse-gueule mais ils s'en sortent bien.

Le reste est en revanche en demi-teinte. Le méchant était très drôle mais ce n'était pas volontaire. Ces motivations ne sont pas claires du tout (s'il en a) et il ne semble être, à aucun moment, une réelle menace. Reste que l'...  » Lire la suite

4evaheroesf
4evaheroesf - favorable le 24/10/2018 à 19h23
L'auteur de cet avis a indiqué qu'il contenait des spoilers.

Afficher l'avis

ClaraOswald
ClaraOswald - favorable le 23/10/2018 à 21h04
Episode sympa, un peu surcôté.
Ce n'était pas très subtil mais en même temps vu l'époque abordée c'est normal, puis c'est avant tout destiné aux enfants.
J'ai beaucoup aimé l'idée d'avoir un épisode centré sur la maintenance de l'Histoire et d'avoir un méchant en retrait !

Yaz enfin mise en avant et elle confirme que c'est la best des trois, j'aime son optimisme ! Malheureusement elle était toujours un peu retrait. Ryan toujours aussi catastrophique et insupportable et Graham je suis toujours neutre à son égard. En bref les compagnons c'est toujours pas ça et je commence à penser qu'en avoir trois était une très, très, très mauvaise idée, surtout pour introduire un Docteur.

Là où Davies et Moffat l'avaient compris en introduisant d'abord un duo (Rose/Doc - Amy/Doc) puis un groupe (Rose/Jack/Doc - Amy/Rory/Doc), Chibnall fait l'erreur de tout balancer en même...  » Lire la suite


OmarKhayyam OmarKhayyam le 08/11/2018 à 23h39
"La musique pop à la con" serait en fait l'un des hymnes de Black Lives Matter. Du coup, même si je n'apprécie pas trop la musique, c'est plus qu'un ajout moche, c'est tout un symbole qui lie le passé au présent !
ClaraOswald ClaraOswald le 11/11/2018 à 22h58
Oui je suis d'accord j'avais fait des recherches après et ça featait. Mais ça passe pas chez moi haha, je déteste la pop et encore plus quand c'est utilisé dans des films / séries fantasy / sf
OmarKhayyam OmarKhayyam le 11/11/2018 à 23h04
Je comprends haha, j'ai eu du mal aussi, malgré mon affection très forte pour l'épisode.
Mais disons que si la forme est mauvaise (j'aime pas la pop non plus), le fond est très bon.
ClaraOswald ClaraOswald le 11/11/2018 à 23h08
Je suis d'accord !
Mais perso j'attache autant d'importance aux deux et du coup si un des deux est foiré j'ai beaucoup de mal haha.
A la limite pour la scène du bus ok, mais remettre la musique pour le générique de fin ça m'a complètement sorti de l'épisode.
Koss
Koss - favorable le 23/10/2018 à 18h11
La recette Chris Chibnall est désormais très claire : un début franchement enthousiasmant, un ventre mou de 20 minutes et une bonne idée à la fin. Bonne idée sur lequel a sûrement été bâtie l’épisode (la mort de Grâce, la découverte du Tardis et donc cette fin dans le bus).

C’est un peu l’histoire du verre à moitié vide ou plein, et en fonction de notre humeur, on retiendra soit les choses négatives (le méchant Torchwood, les raccourcies scénaristiques, etc.) ou le positif (toute la partie sur le racisme et notamment cette super discussion Yaz-Ryan). On semble bien partie sur une saison comme cela, entre deux eaux. Je note, également qu’on repart sur une structure en trois partie (découverte du Doc, épisode dans le futur et épisode dans le passé). Pour l’originalité, on repassera.

Il y a, malgré tout, une seconde lecture que j’ai particulièrement a...  » Lire la suite


ClaraOswald ClaraOswald le 23/10/2018 à 21h17
Mouais, c'était aussi le genre de truc qui était fait avant. Vincent c'était pas mal ça aussi
OmarKhayyam OmarKhayyam le 24/10/2018 à 09h32
"Vincent" et "Rosa" ne sont comparables qu'en tant qu'épisodes historiques ..

"Vincent" met surtout le focus sur Van Gogh et met en parallèle la dépression et la solitude du peintre avec celles du monstre et du Docteur.
"Rosa" interroge plus la place et le rapport des compagnons au passé (et je crois que c'est le meilleur historical de ce point de vue là), avec cette-fois une visée beaucoup plus politique et historique que "Vincent"
Koss Koss le 24/10/2018 à 11h00
Je ne sais pas de quoi tu parles Clara ^^

+1 avec Omar sinon (mais je ne sais pas de quoi vous parlez, mais ça a l'air bien)
OmarKhayyam OmarKhayyam le 24/10/2018 à 12h45
Je réagissais plus à la comparaison de Clara qu'à ton commentaire lui-même haha.

Au fait, toi qui adore Graham, du coup t'as du adorer las scène de fin ?
OmarKhayyam OmarKhayyam le 24/10/2018 à 12h45
Je réagissais plus à la comparaison de Clara qu'à ton commentaire lui-même haha.

Au fait, toi qui adore Graham, du coup t'as du adorer las scène de fin ?
ClaraOswald ClaraOswald le 24/10/2018 à 18h07
Je parlais du côté timey wimey, speech, bougotte, Vincent ne fait pas ça mais se concentre plus sur restauration de l'Histoire et sur Van Gogh lui même. C'est même le pitch de départ, l'histoire a été altéré et il va la réparer
Koss Koss le 25/10/2018 à 14h01
@Clara : Ok, mais je parlais du style de Moffat en général. Pas d'un épisode en particulier.
ClaraOswald ClaraOswald le 26/10/2018 à 05h36
Même ! Autant il y a carrément des petits trolls dans les deux premiers épisodes mais là, je vois mal Chibnall construire tout un épisode autour d'une pique envers le précédent Showrunner :p
Pour moi c'est juste un style différent, sachant qu'il a fait Broadchurch ça ne m'étonne pas ^^
Koss Koss le 26/10/2018 à 11h47
Ok, tu n'as donc pas lu ce que j'ai marqué. Merci pour de débat enrichissant !
Koss Koss le 26/10/2018 à 11h47
ce*
ClaraOswald ClaraOswald le 29/10/2018 à 00h00
Bah si j'ai bien lu justement.
MrZ
MrZ - favorable le 22/10/2018 à 14h18
Premier épisode historique de la saison et meilleur épisode des trois premiers, Rosa est d'une simplicité folle mais arrive à être beaucoup plus impactant que les deux épisodes précédents mous du cul de part la mise en place directe des enjeux personnels très forte et évidemment de ses tenants et aboutissants. Ici, il est question de l'Histoire telle qu'on la connait.

Le souci c'est que la partie SF est complètement ratée, avec un bad guy osef et franchement ridicule dont on se fout complètement et qui vient parasiter l'épisode, qui aurait été bien meilleur sans lui.


OmarKhayyam OmarKhayyam le 22/10/2018 à 18h00
Tu aurais préféré un épisode historique pur ? C'est une grosse demande des fans depuis un certains temps !

Le méchant sinon est assez unidimensionnel (lol j'suis raciste), et sert surtout de prétexte à une excellente intrigue, pour autant il est assez "crédible" : y'a pleins de petits fafs qui avec un tel pouvoir entre leurs mains agiraient sans doute de la même façon. Par contre le personnage est victime d'un sous-développement sur certains aspects importants (comment connait-il les Tardis ?) ..
MrZ MrZ le 22/10/2018 à 22h06
Bah le personnage cause surtout de gros problèmes de cohérence. Un type en provenance d'un futur lointain, suffisamment lointain pour connaitre un TARDIS et qui vit dans un temps où les soucis de racisme entre humains ont étés réglés depuis un long moment et qui surtout connait bon nombre de races aliens (time agent, quand même) mais dont le principal souci, c'est les noirs ?
J'y crois pas une seule seconde.
MrZ MrZ le 22/10/2018 à 22h13
Bah le personnage cause surtout de gros problèmes de cohérence. Un type en provenance d'un futur lointain, suffisamment lointain pour connaitre un TARDIS et qui vit dans un temps où les soucis de racisme entre humains ont étés réglés depuis un long moment et qui surtout connait bon nombre de races aliens (time agent, quand même) mais dont le principal souci, c'est les noirs ?
J'y crois pas une seule seconde.
OmarKhayyam OmarKhayyam le 22/10/2018 à 23h08
Pas faux, tu marque un point !
Galax Galax le 23/10/2018 à 01h36
"qui vit dans un temps où les soucis de racisme entre humains ont étés réglés depuis un long moment"

Tu parles un peu vite ! Et je pense qu'en dépit des clichés, c'est un peu le but du personnage là-dessus.
MrZ MrZ le 23/10/2018 à 02h15
J'ai fortement du mal à croire à l'existence d'un racisme inter-humains quand on est un habitué des voyages dans le temps et habitué à des présences tout sauf humaines.
Particulièrement quand le 51è siècle et ses moeurs sont censées être acquises, ainsi que toute l'histoire qui vient avant. (Une reine d'angleterre noire dans The Beast Below par exemple)
OmarKhayyam OmarKhayyam le 23/10/2018 à 08h53
Votre échange à tout les deux pose une question véritablement philosophique :)
Quel peut-être le sens de l'Histoire dans Doctor Who ?

Un progrès continu et à terme la fin du racisme, de la guerre ou même du capitalisme ?
Une régression ?
Quelque chose de plus complexe avec des bonds de tout les côté et de nouveaux problèmes qui apparaissent ou réapparaissent à chaque fois ?
Galax Galax le 23/10/2018 à 14h25
"Particulièrement quand le 51è siècle et ses moeurs sont censées être acquises, ainsi que toute l'histoire qui vient avant. (Une reine d'angleterre noire dans The Beast Below par exemple)"

D'accord, mais je pourrai te dire que tu as eu un président noir aux states pendant 8 ans, suivi par Trump ^^ On ne sait pas ce qu'il y a eu avant ou après Liz X.
L'histoire ce n'est pas une progression à sens unique et qui se termine par une finalité absolue. L'épisode aborde ce sujet dans la conv' entre Yaz/Ryan : c'est plus du genre, "il y a du progrès de plus en plus et heureusement, mais il y a sans doute toujours eu du racisme et sans doute qu'il y en aura toujours des traces".

On est d'accord ou pas, on peut pas savoir, mais tu ne peux pas juste balayer la crédibilité du méchant en disant qu'il est impossible. En tout cas c'est une prise de position de l'épisode.

Un petit contre-exemple à ton exemple sur The Beast Below par ailleurs : dans Oxygen, quand Bill découvre qu'un des passagers est bleue et est choquée, il dit "Super, on a sauvé une raciste" : preuve qu'ils ont encore le concept de racisme là-bas.

Tu me diras dans ce même épisode ils ne comprennent pas pourquoi Bill a un jour été vue comme une minorité, comme si l'Histoire allait oublier le racisme de la planète Terre, mais tu peux justifier tout par le fait de dire que l'univers est grand et que la timeline de DW floue : les aliens de The Ghost Monument n'avaient jamais entendu parler des "Moomanbeans" par exemple.

(et toute façon le canon de la série s'adapte toujours à la volonté des scénaristes : Martha n'a eu aucun problème dans certains épisodes dans le passé, elle en avait eu dans d'autres, là Ryan en a direct, ça dépend de ce que veulent en faire les scénaristes)
MrZ MrZ le 23/10/2018 à 17h37
C'est bien ce que je dis, le racisme perdure, et pendant encore longtemps, mais le racisme envers les noirs ? Quand d'innombrables races aliens seront découvertes ?
Dans le cas de Martha, le truc c'est que dans les épisodes du passé les persnnages ont tout de même un comportement bien spécifique avec elle. Soit du racisme pur et simple (le double épisode) soit carrément de la fétichisation (l'épisode des sorcières), du coup zéro souci.
Mais ici t'as un élément SF qui provient d'un siècle ultra lointain qui a quand même un racisme ultra prononcé envers les noirs et qui n'est jamais creusé plus que ça. Le mec aurait pu être raciste et/ou vouloir virer Parks de l'histoire parce que l'astéroïde a été responsable de son emprisonnement ou autre, là j'aurais été ok, mais c'est même pas ne serait-ce qu'effleuré durant l'épisode
MrZ MrZ le 23/10/2018 à 17h39
(D'autant plus que, sans réel rapport avec la discussion, j'viens de penser à un autre truc étrange. Krasko connait les TARDIS et ne devine pas qu'il a en face de lui une Time Lady, du coup tout sauf une Time Agent. C'est bizarre.)
Koss Koss le 23/10/2018 à 18h12
Épisode 3 et ça sort déjà du rôle du bad guy de cette saison...
MrZ MrZ le 23/10/2018 à 18h33
ça t'a manqué, avoue.
OmarKhayyam
OmarKhayyam - favorable le 21/10/2018 à 21h38
L'auteur de cet avis a indiqué qu'il contenait des spoilers.

Afficher l'avis



Moyenne


14.25

8 notes

Dernières notes :


Noter cet épisode :


Vous devez posséder un compte pour noter cet épisode.

Avis spectateurs

favorables
7 avis
neutres
0 avis
défavorables
0 avis

Donner votre avisTous les avis