Image illustrative de House
Image illustrative de House

House

Dr House

Le Dr Greg House est un médecin revêche qui ne fait confiance à personne, et encore moins à ses patients. Irrévérencieux et controversé, il n'en serait que plus heureux s'il pouvait ne pas adresser la parole à ses patients. Mais House est un brillant médecin. Et avec son équipe d'experts, il est prêt à tout ...

Lire le résumé complet >

Terminée Américaine 42 minutes
Médical Fox, TF6 2004
13.23

8 avis favorable
0 avis neutre
1 avis défavorable

5.20 - Il n'y a rien à comprendre

Simple Explanation

Charlotte, une vielle dame qui a passé les six derniers mois à s'occuper de son mari mourant Eddie, est envoyée d'urgence à Princeton Plainsboro après une attaque due à une insuffisance respiratoire. Le couple devient un mystère double pour l'équipe quand Eddie commence à aller mieux, alors que l'état de Charlotte empire. Ce qui paraissait impensable devient réel quand il semble que Charlotte va mourir avant Eddie. L'équipe sera forcée de prendre une décision difficile.

Diffusion originale : 06 avril 2009

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : -
Réalisat.eur.rice.s :
Scénariste.s :
Guest.s :

Tous les avis

Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis défavorable Déposé le 27 juin 2015 à 12:30
Spoiler

Jamais vu pire traitement dans la mort d'un perso principal de la série.

Déjà ça provient de nulle part et c'est pas cohérent avec le personnage ni avec le placement dans la saison vu que rien que dans le dernier épisode il se considérait pote avec Taub et House l'avait félicité pour son job. Super conditions de suicide.

Mais soit admettons qu'ils ont voulu mettre un suicide qu'on ne pouvait pas deviner car comme le dit Treize une part des suicidaires gardent tout pour eux et c'est non-devinable pour leurs proches.

Même là les réactions sont toutes incompréhensibles. Foreman se replie et puis à la fin de l'épisode finalement il fait son deuil comme ça, sans raison. House fait son enculé avec la famille à un point qui m'a même gêné, première fois dans la série. Et il mène l'enquête pour découvrir... ben rien.

Taub s'occupe des deux patients du jour (putain foutre des patients quand un des médecins meurt !! n'importe quoi) et on le voit être triste à la fin. Treize n'a rien à dire alors qu'étant aussi sûr de mourir jeune comme Kutner il y avait un filon à exploiter.

Du gâchis.

Depuis l'épisode de la prise d’otage il n'y a absolument rien à en tirer si l'on excepte le mignon épisode de Noël et le huis-clos juste avant.

Ramenez vite l'abominable garce et qu'on en finisse avec cette saison.


12.38

8 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Ash
Ash a noté cet épisode - 12
21 mai 2018
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 9
27 juin 2015
Avatar de titejav0tte
titejav0tte a noté cet épisode - 14
30 juil. 2014
Avatar de mozenx5
mozenx5 a noté cet épisode - 13
04 janv. 2013
Avatar de sentry
sentry a noté cet épisode - 13
06 oct. 2012
Avatar de raphyju
raphyju a noté cet épisode - 12
05 juil. 2012
Avatar de spoon
spoon a noté cet épisode - 11
23 avril 2011
Avatar de Shoone
Shoone a noté cet épisode - 15
04 janv. 2010

Derniers articles sur la saison

Critique : House, M.D. 5.17

La gentillesse est-elle vraie et naturelle… ? Tout commence lors d’une petite fête qui consacre le succès d’un auteur. Soudain au grand étonnement de tous, l’éditeur d’ordinaire d’une extrême gentillesse se met à être particulièrement grossier. Constat : perte de toute inhibition mais pourquoi ? Voici l’enquête que Sherlock House, Dr Wilson et toute l’équipe devront mener. Cette histoire, c’est du pain béni pour notre cher House. Il va enfin pouvoir montrer que l’Homme ne peut être naturellement gentil ! « On va méchamment se marrer » promet-il….

Critique : House, M.D. 5.15

Un prêtre en recherche de foi qui voit Jésus, un ultimatum sentimental... Un House classique quoi !

Critique : House, M.D. 5.23

C'est un House fatigué, tourmenté, effrayé, paniqué qui s'interroge sur sa santé mentale que nous découvrons dans cet épisode très intense. Un House.... à fleur de peau.