Image illustrative de Fleabag
Image illustrative de Fleabag

Fleabag

Fleabag est une jeune femme délurée qui couche avec quiconque s'approche un peu trop près, soutire de l'argent à tous ses proches et refuse toute aide dans sa quête d'une vie indépendante. Brisant souvent le quatrième mur, elle n'hésite d'ailleurs pas à interpeller le spectateur qui porterait un jugement moral ...

Lire le résumé complet >

Terminée Anglaise 25 minutes
Comédie, Comedy, Drama BBC Three 2016
15.15

1 avis favorable
0 avis neutre
1 avis défavorable

Avis sur l'épisode 1.03

Avatar Manoune398 Manoune398
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 09 juin 2020 à 19:09

Plus de tristesse, plus d'émotion, comme si le masque commençait doucement à tomber. L'ensemble fonctionne complètement sur moi, la première scène au cimetière, le date de Fleabag et cette scène dans le sex-shop, le beau-frère barré... Et l'expression de Fleabag qui change au fil de l'épisode, le sourire plus tendu et le I'm fine moins et moins naturel.


Avatar Jo_ Jo_
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 07 mars 2019 à 13:11

Fleabag nous laisse enfin entrer dans ses souvenirs et dans un début d'émotions. Si elle avait essayé de nous le cacher durant les deux premiers épisodes, son traumatisme revient en boomerang dans celui-ci. Il y'a fort à parier que ce ne soit que le début d'une profonde introspection qui me plait assez.

Cependant, je pense qu'il y'a un certain nombre de scènes dont on aurait pu se passer (avec le mec à la dentition chelou, qui est vraiment dans le top 3 des gens gênants, et/ou le shopping dans le sex-shop) et qui font perdre en profondeur à la série. C'est dommage, je suis persuadée qu'elle gagnerait en qualité sans tout ça.


Avatar Manew Manew
Rédacteur
Avis neutre Déposé le 13 février 2019 à 16:31

Bon eh bien ce n'est pas cet épisode qui va me faire changer d'avis apparemment. C'est toujours aussi lourd et poussif. Etonnamment par contre, c'est tellement dynamique qu'au final le temps défile, mais c'est avec une joie non dissimulée que je m'empresse de tuer l'appli netflix après la fin de l'épisode.

N'empêche que c'était un chouilla mieux que précédemment.

1 réponse
Voir les réponses

Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 09 septembre 2017 à 16:23

C'est fou ce que la série gagne au revisionnage. Le nombre de détails sur les éléments dramatiques du récit est impressionnant. Toute la partie cochon d'inde, le magasin de chaussures et le cimetière. C'est encore meilleur que dans mes souvenirs.


Avis neutre Déposé le 14 octobre 2016 à 19:19

Mouais...

Effectivement, on approfondit les personnages (putain, quel connard, ce beau-frère...) et on verse de plus en plus dans le drama mais bon... Les situations dramatiques étant versées au compte-gouttes au milieu de scènes marrantes mais sans plus... (De l'humour de gêne ? Mouais... C'est de la pisse d'ours à côté d'autres sitcoms telles que The Office, quand même...) Au final, pour l'instant, ça ne va pas très loin (j'ai quand même cette impression que cet épisode n'a pas raconté grand chose).

Nous laissant tout de même entr'apercevoir certains trucs dans la psychologie de Fleabag, notamment grâce à son beauf qui la pousse à bout, j'ai de l'espoir pour la suite. Mais dans une série qui ne dure que 6 épisodes de 20 minutes, j'ai l'impression qu'elle perd un peu son temps... On aurait gagné à fusionner les épisodes 2 et 3, par exemple, et donc faire de la place pour autre chose...

Enfin j'avancerai un peu plus ces derniers dires une fois la saison terminée...

2 réponses
Voir les réponses

Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 07 octobre 2016 à 17:10

Je me suis senti sale après avoir visionné cet épisode, comme l'envie d'une douche....

En effet, la relation de Fleabag avec tout son entourage est assez malsaine (même si certains sont bien névrosés), comme si elle faisait subir aux autres son manque de self-estime, le tout saupoudrée d'un égo(isme) démesuré.

Drôle de personnage complexe et fascinant.


Avatar Altaïr Altaïr
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 04 octobre 2016 à 09:44

ouille - alors là c'est personnel mais ce que Koss appelle "l'humour de gène", j'ai toujours eu du mal et ici la frontière est largement franchie avec le personnage du mec à dents de lapin, c’était par moment assez douloureux de continuer à regarder la série. Un peu trop lourd à mon goût.

Sinon, les personnages sont toujours bien vus et dessinés, et bonjour la déprime...


Avatar RasAlGhul RasAlGhul
Membre
Avis favorable Déposé le 30 septembre 2016 à 13:34

Encore un très bon épisode, qui me fait revoir ce cher Brett Gelman (de la série Married) en mari bien pervers. Comme le dit Koss, les personnages vont mal, et on a le droit d'observer leurs comportements à la limite du respectable. Toujours avec cette ambiance intimiste qui sied si bien à cette série.

Les regards face caméra sont très réussis, sans jamais trop en faire. La série continue de maîtriser ce qu'elle raconte, et l'on sent que cela ne va pas s'améliorer pour nos personnages.


Avatar Marie-Louise Marie-Louise
Administrateur
Avis favorable Déposé le 27 septembre 2016 à 06:55

La série commence à approfondir les personnages secondaires et c'est bien. Le beau-frère envoie du bois et l'évolution de leur relation tout au long de l'épisode vise juste.

Je mets un point bonus pour la scène du sex shop qui était juste prodigieuse haha ! :D


Avatar Koss Koss
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 25 septembre 2016 à 12:56

On part sur quelque chose qui est plus de l'ordre le l'humour de gène. Et bien que je n'aime pas vraiment ça d'habitude, là, c'est bien géré et toujours délivré dans un timming parfait.

C'est globalement un peu moins drôle, mais ça permet qu'on se rende bien compte que l’héroïne (et l'ensemble de personnages de la série d'ailleurs) vont très très mal.

Je pense, en outre, que les regards caméra sont adressés à sa copine morte. Dans les flashback, Fleabag ne fait pas de regard caméra. Zéro fois. Donc cela veut dire que les œillades qu'elle nous lance sont pour elle. Ce qui créer vraiment un vertige saisissant, puisque c'est nous spectateur qui devenons un incarnation de la mort. Balaise d'écriture.

3 réponses
Voir les réponses

Liste des épisodes

Episode 1.01
Episode 1
Episode 1.02
Episode 2
Episode 1.03
Episode 3
Episode 1.04
Episode 4
Episode 1.05
Episode 5
Episode 1.06
Episode 6