Image illustrative de Better Call Saul
Image illustrative de Better Call Saul

Better Call Saul

Six ans avant de croiser le chemin de Walter White, Saul Goodman, connu sous le nom de Jimmy McGill, est un avocat qui peine à joindre les deux bouts, à Albuquerque, au Nouveau-Mexique. Pour boucler ses fins de mois, il n'aura d'autres choix que se livrer à quelques petites escroqueries. Chemin faisant, il va faire ...

Lire le résumé complet >

En cours Américaine, US 45 minutes
Aventure, Drame, Crime, Drama, Comédie AMC, Netflix FR 2015
14.25

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 6.06 - Dur à la hache

Axe and Grind

Tandis que Jimmy met la dernière touche au plan Sandpiper, Kim parvient à organiser une réunion qui lui tient à cœur, et Lalo retrouve la trace d'une personne liée à Gus.

Diffusion originale : 16 mai 2022

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 16 mai 2022
Réalisat.eur.rice.s : Giancarlo Esposito
Scénariste.s : Ariel Levine
Guest.s : Melissa Heiman , Kerry Condon , Stefan Kapicic , Joe DeRosa , Lennie Loftin , Beth Hoyt , Katie Beth Hall , John Hartmann , Karen Maruyama , Juliet Donenfeld , Jes Dugger , Cody Dove , Jeff Pride , Shaquille Mathurin , Christopher Kelly , Adam Harvey , Ray Campbell , Dylan Kenin , Case Matthews , Ed Begley Jr. , Tina Parker , Sandrine Holt , Josh Fadem , Julian Bonfiglio , Hayley Holmes , John Ennis , John Posey , Emmett Hunter , Kolbe Jackson

Tous les avis

Avatar Koss Koss
Rédacteur
Avis neutre Déposé le 13 juillet 2022 à 11:37

"It happen today !"

Sauf que non en fait. C'est déjà arrivé. Et ce, depuis bien longtemps. Kim a déjà pris sa décision. Son choix de faire demi-tour renvoie d'ailleurs immédiatement à la scène de la saison 1 où Kimmy roulait sur la ligne opposée de la route, après avoir refusé le rdv avec Cliff Main. Kim ici refuse la même chose. Les deux éléments sont liés et comme prévu depuis longtemps, Kim va Breaking Bader.

Et ça, pour être tout à fait honnête, cela me pose un problème dans le déroulé de l'épisode et tout particulièrement avec son ouverture. Avait-on réellement besoin de revoir une scène de flashback de Kim et de sa mère ? La série oscille étrangement cette saison entre plans ultra tarabiscotés dont il faut deviner le déroulé a posterio (le "clone" de Lalo, Gus qui cache un flingue dans le labo, l'intégralité des coups de Kim-Saul, etc.) et un bon gros soulignement en rouge de la psychologie des personnages. "Oh, mais adulte Kim aime outrepasser la loi, car sa mère lui a montré qu'elle pouvait s'en tirer sans dommage !" Franchement, je suis désolé, mais je trouve cela complètement con (et ce même si Kim porte les fameuses boucles d'oreille depuis le début de la série). On est vraiment sur de la psychologie de comptoir.

Ce changement permanent entre brouillard opaque et lumière aveuglante créé une sorte de distanciation pour le spectateur. Celui-ci passe son temps d'une part à se creuser la tête sur des plans incompréhensibles qui se résolveront par un micro-détail de dernière minute et d'autre part, par une vraie tentative d'aller au-delà de la simple évidence psychologique de qui nous est présenté (et qui ne comporte souvent pas plus de profondeur que cela). Pour Gould et surtout Giligan, c'est un problème qui est irrésolu depuis le début de la saison 1 de Breaking Bad. C'est réellement leur angle mort absolu qui empêche (pour moi) et pour l'instant ce spin-off de tutoyer les étoiles.


Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 23 mai 2022 à 10:52

Une fois n'est pas coutume, Kim porte tout l'épisode, dès la scène d'intro et jusqu'à la scène finale : la série arrive à trouver un rythme fabuleux pour savoir être toujours imprévisible alors que l'issue est franchement prévisible avant. Mais c'est tellement bien fait, autant le vol de collier que le Bad Choice Road final (très beau plan), qu'on ne peut qu'être captivé.

Je ne suis pas fan absolu de cette saison mais franchement il n'y a pas grand chose de problématique avec elle, et cet épisode est peut-être mon préféré pour l'instant. Si ce n'est que les péripéties de Lalo m'ennuient (ils se prennent des haches et se relèvent, ouais ouais...) mais c'est une scène minoritaire. Mike est présent à petite dose dans une scène réussie, même si je ne saisis pas bien l'intérêt de faire un enjeu émotionnel autour de 3 personnages qui survivent. Howard est presque touchant (surtout vu par Kim qui en fait l'éloge, à la fois pour garder sa couverture mais aussi parce que elle le pense vraiment au fond d'elle).

Il y a aussi cette superbe scène ou Saul ne comprend pas pourquoi le véto arrête ses activités au black, Kim retorquant "He knows what he wants", une phrase inattendue qui semble être la première forme d'aveu qu'elle ne sait pas vraiment ce qu'elle veut. La première scène donne un éclairage inattendu au personnage, on semble avoir en face de nous une femme qui a toujours baigné dans les magouilles et a été entraînée par un mauvais parent dans des choix discutables. J'imagine que la part d'avocate defenseuse de la justice qui est en elle est celle qui se bat contre l'autre Kim, la Slippin' Kim. Cela ne rend la dernière scène que plus tragique. Qu'est-ce que j'aurais aimé qu'elle ne rencontre jamais Saul ! Je ne vois en effet que deux issues possibles : pour moi, dans tous les cas, sa "part d'ombre" prendra le dessus, la fin l'annonce clairement. Est-ce qu'elle causera la chute de Kim ? Ou autre possibilité : est-ce que le bien qu'elle a répandu autour d'elle lui rendra une faveur à la fin et la sauvera de cet enfer ? Le problème est que les showrunners aiment préparer leurs fins à l'avance, et je ne vois pas d'indice qui laisserait penser que quelqu'un/quelque chose va sauver l'âme de Kim.

Un bon épisode, certes ce n'est pas encore le feu d'artifice à la saison 5 (de BCS ou BB) mais je trouve l'ambiance des magouilles ambiguës du couple d'Albuquerque vraiment charmante et j'ai presque de la peine d'imaginer que bientôt on retrouvera Jesse, Walt, peut-être même Hank & co, Mike et Gus à 1000 doses alors qu'on connait déjà leurs histoires. Je profite un peu de ces épisodes calmes (même si le précédent était un peu trop calme c'est clair) qui font l'identité de la série.

Plus que jamais Better Call Kim <3

Ps : je ne suis pas physionomiste, est-ce qu'ils ont trouvé le meilleur sosie vieux de Kim pour jouer sa mère, où est-ce que Rhea Seahorn est juste tellement douée que je l'ai pas reconnue ?

8 réponses
Voir les réponses

Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis neutre Déposé le 22 mai 2022 à 14:25

Ce que j’aime avec cette série est son fétichisme lié aux objets. Ainsi, préparer un café n’a jamais été aussi fascinant à regarder, presque érotique.

Par contre, j’ai hâte qu’Howard chute, que Lalo revienne d’Allemagne et BCS et BB entrent en collision.


Avatar Hopper Hopper
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 21 mai 2022 à 19:52

Déjà le sixième épisode. Ce que le temps peut défiler vite. À mesure que Better Call Saul s’approche de sa fin, chez beaucoup de téléspectateurs, l’espoir d’un feu d’artifice a cédé la place à l’inquiétude. L’inquiétude que l’on se joue peut-être un peu trop de notre patience. La sentence est tombée : il faudra encore attendre une prochaine fois. Mais, il serait sacrilège d’omettre les multiples réussites de cet épisode.

« Axe and Grind » réussit là où échouait l’épisode 5 « Black and Blue », à savoir ne pas tomber dans la redite. C’est avec un grand soulagement que nous sont épargnés les longs plans fixes montrant Gus en panique. Mieux l’épisode nous offre un éclairage inédit sur la personnalité de deux protagonistes : Kim et Howard.

L’autre réussite de cet épisode et de la série en général est son imprévisibilité, défi qui semblait fort compliqué au vu de son statut de spin-off. Better Call Saul a toujours joué avec la gratification différée, retardant la transformation de Jimmy en Saul, construisant brique par brique ce moment attendu depuis longtemps. Ce même principe est repris dans la construction de cette mi-saison. C’est une réussite en soi qu’un spin-off puisse autant frustrer par sa capacité à brouiller si habilement les pistes. Mais, l’effort serait vain si la concrétisation de cette tension est décevante. Le mystère reste entier. La question : faites-vous partie de ceux qui croient au sursaut ou non ?

« Axe and Grind » semble préparer le terrain à une fin de mi-saison que l’on espère cataclysmique. L’épisode réussit à redonner du souffle à la série après l’impaire de la semaine dernière. La tension est filmée impeccablement par Giancarlo Esposito ; les protagonistes sont poussés dans leurs derniers retranchements. Vivement la suite ! (Plus de détails dans ma critique)


Avatar ClaraOswald ClaraOswald
Membre
Avis favorable Déposé le 18 mai 2022 à 03:33

Ah bah perso j'ai adoré ces trois derniers épisodes. Comme Galax je n'ai jamais été fan de la partie Cartel de la série (sauf quand ça concerne Lalo) et je suis ravi de voir que malgré que ce soit la dernière saison, la série arrive à garder son rythme lent qu'elle a toujours eu. 

Kim prend littéralement la Bad Choice Road référencée de la saison 5, l'espoir d'avoir une happy ending est de plus en plus réduit. Et je le sens tellement mal le coup avec Howard... On peut voir qu'il prend du thé à la place du café, j'espère qu'il ne va pas faire de réaction à la caféine comme c'est suggéré par le vétérinaire. 

Néanmoins, je trouve qu'on passe un peu trop de temps à nous teaser le D-Day, j'aimerais des scènes avec un peu plus de substence qu'une série d'arnaques. Il y en a, mais moins qu'avant et c'est dommage!

1 réponse
Voir les réponses

Avatar Guismo Guismo
Membre
Avis neutre Déposé le 17 mai 2022 à 23:19

Bon .... 6eme épisode de cette ultime saison et avant dernier avant la trêve .... ultime saison BORDEL quand est-ce qu'ils arrête les préliminaires putain et qu'il passe au choses sérieuses ... si on devait résumer ce qu'on a eu jusqu'ici ... Nacho dead (à l'époque je m'étais dit que s'il le butait aussi tôt dans la saison c'est qu'il y'avait beaucoup plus intéressant à raconter par la suite .... que nenni FAUX), Lalo mèche blanche en Allemagne (Gus il est au states non ??), Mike surveillance cdi 24h/24 7j/7, Gus dans la peur marche comme un astronaute au ralenti ( a pas vu Breaking Bad apparemment il sait pas qu'il risque rien) et Kim et Jimmy qui mettent en place un plan qui vera le jour dans la saison 9 pour faire tomber un gars dont tout le monde s'en fout !!  
      On reste quand même sur 3 épisodes assez moyen et j'ai cette impression de remplissage qui va nous mener jusqu'au twist de la mi-saison où on verra Walt au loin ... totalement impossible ... on est peut être devenu trop exigeant avec cette série, c'est vrai que la saison 5 nous rappelais par moment la belle époque de Breaking Bad et finalement en tuant Nacho rapidement elle s'est débarrassé de ce poid et est redevenu cette série qui prend son temps (j'ai envie de me sucer tellement c'est beau ce que j'écris) et qui nous parle de Jupiter et grande ourse et d'autre truc qu'on s'en branle putain de merde !!! 
    Bref je retiens de cet épisode la dernière scène de Kim ... c'est peu 

2 réponses
Voir les réponses

13.4

10 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Koss
Koss a noté cet épisode - 13
13 juil. 2022
Avatar de Jo_
Jo_ a noté cet épisode - 11
24 juin 2022
Avatar de cedric2506
cedric2506 a noté cet épisode - 12
15 juin 2022
Avatar de Lollie
Lollie a noté cet épisode - 15
11 juin 2022
Avatar de Gizmo
Gizmo a noté cet épisode - 14
27 mai 2022
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 15
23 mai 2022
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 11
22 mai 2022
Avatar de Hopper
Hopper a noté cet épisode - 15
22 mai 2022
Avatar de Guismo
Guismo a noté cet épisode - 11
18 mai 2022
Avatar de ClaraOswald
ClaraOswald a noté cet épisode - 17
18 mai 2022

Derniers articles sur la saison

Critique : Better Call Saul 6.12

Hello darkness, my old friend...

Critique : Better Call Saul 6.11

Enfin ! Oui ! Oui !

Critique : Better Call Saul 6.10

Un épisode haut en couleur ?