Image illustrative de The Handmaid's Tale
Image illustrative de The Handmaid's Tale

The Handmaid's Tale

The Handmaid's Tale : La Servante écarlate

Dans une société dystopique et totalitaire au très bas taux de natalité, les femmes sont divisées en trois catégories : les Epouses, qui dominent la maison, les Marthas, qui l'entretiennent, et les Servantes, dont le rôle est la reproduction.

En cours Américaine 55 minutes
Drame, Science-Fiction, Drama Hulu 2017
14.39

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 1.02 - Jour de naissance

Birth Day

Defred et trois autres femmes participent à l'accouchement d'une Servante, Janine. Lorsque la délivrance approche, l'Epouse est appelée auprès de Janine. Le bébé lui est aussitôt confié sans que Janine puisse le voir. Defred ne peut pas s'empêcher de se remémorer la naissance de sa fille et les moments heureux partagés avec sa famille. La jeune femme est inquiète : le commandant Waterford, qui l'a violée le matin, souhaite la revoir le soir même...

Diffusion originale : 26 avril 2017

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 26 avril 2017
Réalisat.eur.rice.s : Reed Morano
Scénariste.s : Bruce Miller
Guest.s :

Tous les avis

Avatar OmarKhayyam OmarKhayyam
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 23 septembre 2018 à 11:19

Un épisode superbement bien écrit et réalisé, dont le parti-pris sobre enrobe l'univers de la série dans une sorte d'entre-deux certes très doux, mais en même temps terriblement cruel et malsain. J'ai été surpris en effet de retrouver dans cet épisode pleins de moments très très humains, où même les bourreaux apparaissent attachants (la Tante Lydia pleurant de joie). Cet épisode, bien que lent, est donc terriblement puissant émotionnellement et intense


Avatar Philocratie Philocratie
Membre
Avis favorable Déposé le 08 novembre 2017 à 14:28
Spoiler

Étrangement, j'ai préféré cet épisode au premier.

Je l'ai trouvé plus équilibré au niveau de l'ambiance. Les moments de calme et de contentement (on peut pas vraiment parler de joie) contrebalancent très bien les moments de détresse et d'oppression.

Dans cet épisode, la réalisation apporte vraiment quelque chose au propos du bouquin en accentuant énormément les effets de tension et de soulagement. Ça donne un ressenti plus physique, plus émotionnel à l'histoire, alors que dans le livre tout est déjà intellectualisé ; certes, c'est logique, mais toutes les adaptations n'arrivent pas à quelque chose d'aussi abouti.

Je suis impressionné par la dichotomie entre la lenteur du style des épisodes et la vitesse à laquelle ils passent. Au final, il n'y a que deux évènements principaux ici : l'accouchement de Janine et le tête à tête entre Offred et Waterford. Pourtant, les réalisateurs et scénaristes arrivent à faire tenir ces deux évènements sur plus de 50mn, et s'en servent à la fois pour enrichir le contexte, faire avancer l'intrigue et renforcer l'atmosphère particulière de cet univers.

Bref, c'est du travail d'orfèvre.

3 réponses
Voir les réponses

Avatar Manoune398 Manoune398
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 15 octobre 2017 à 16:59

J'ai préféré cet épisode au premier, peut-être parce que le choc est passé et qu'on rentre dans une certaine routine (je parle techniquement, mais mon Dieu c'est horrible de se dire ça, quand même).

On en apprend un peu plus sur le fonctionnement de Gilead, tout en apprenant à connaître June un peu mieux. Ce sont les flash-backs qui nous donne l'émotion du personnage, ainsi que sa voix-off qui est d'une rare pertinence.

La scène de l'accouchement est d'une douceur machiavélique qui nous fait sentir toute l'horreur de la situation.


Avatar JPhMaxx JPhMaxx
Membre
Avis favorable Déposé le 09 octobre 2017 à 23:12

Encore une énorme claque avec cet épisode, il est incroyable de voir avec quel brio la réalisation peut nous maintenir en haleine malgré un rythme assez lent... Génial


Avatar Jo_ Jo_
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 08 octobre 2017 à 22:16

Après la violence physique à la fin du premier épisode, on assiste ici à la violence mentale avec la scène de l'accouchement. Porter un enfant pendant 9 mois et se le voir retirer pour satisfaire le souhait d'une bourgeoisie ridicule, c'est assez puissant (et je crois réellement que cela prend un sens encore plus fort lorsqu'on est parent, sans vouloir faire de l'élitisme de bas étage).

Comme Galax, j'attends de savoir comment la société américaine a pu en arriver là. Apparemment, les réponses apparaissent plus tard, et tant mieux. Il aurait été frustrant de regarder la série sans comprendre pourquoi.

Par ailleurs, j'ai pas mal adhéré à la scène de fin, avec une musique qui contrebalance complètement avec l'ambiance, nous rappelant que nous sommes dans un monde contemporain. Cependant, cliff de fin vraiment trop prévisible, et c'est dommage.


Avatar ClaraOswald ClaraOswald
Membre
Avis favorable Déposé le 07 septembre 2017 à 05:58

C'est toujours aussi bon, la musique est magnifique et la réalisation / photographie splendide, la série promet !


Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 23 août 2017 à 01:53

Rarement vu une voix-off aussi pertinente dans une série. Les épisodes se suivent et finissent toujours par une punchline qui claque d'Elizabeth Moss, toujours dans la vulgarité qui détonne avec le reste. Celle du jour glace le sang encore une fois. La seule lueur d'espoir dans l'univers de la série depuis le début est immédiatement éteinte. Fuck, en effet. Tout est à refaire.

C'est passionnant sinon.

Seul bémol pour ma part : je comprends que la série ait fait le choix de se situer dans une Amérique "moderne" où les choses ont mal tourné seulement récemment, c'est sans doute nécessaire pour que certaines femmes comme June développent un vrai sentiment de révolte intérieur... mais tout de même, je me demande plusieurs fois dans l'épisode comment la société en a pu réalistiquement en arriver à une telle dictature, et ça me sort un tout petit peu des scènes. Surtout qu'on sous-entend qu'il n'y a qu'aux Etats-Unis qu'on a une telle situation ? Bon, le voile est volontairement laissé pour l'aspect mystérieux du background, mais tout de même, j'espère quelques réponses. Si la série garde un format "un flashback à chaque épisode qui fait écho à une situation dans la dictature", on devrait en avoir...

2 réponses
Voir les réponses

Avatar Altaïr Altaïr
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 17 août 2017 à 09:53

En voyant cet épisode, je me suis dit que c'était rare de voir une scène d'accouchement du point de vue des femmes - le moment en lui-même autant que la portée symbolique/compassionnelle qu'il peut avoir sur les femmes qui y assistent, sur l'impact émotionnel de l'arrivée d'un bébé...

Pas besoin de grands violons pour exprimer l'arrachement d'un enfant à sa génitrice, juste une scénographie intelligente, filmant Janine et les maids au plus près, et les épouses de loin.

(en apparté : je vous uinvite à lire le passage de la Bible qui sert d'inspiration à la série, sur Jacob, ses femmes et ses servantes. Je l'ai toujours trouvé hallucinant, mais avec l'éclairage de cette série il est tout simplement terrifiant).

Seul petit "couac" de réalisation pour moi dans cet épisode : le choix de la musique légère à la fin - alors certes, ça montre que June/Offred éprouve un peu d'espoir à ce moment là, mais ça m'a un peu cassé l'ambiance.


Avatar RasAlGhul RasAlGhul
Membre
Avis favorable Déposé le 08 août 2017 à 12:41

C'est assez marrant comme la beauté de l'univers qui nous est dévoilé contraste avec l'horreur de ce qui se passe réellement à l'intérieur de Gilead. Comme souvent avec les deuxièmes épisodes suivant un très bon pilote, il est moins bon puisqu'il s'attelle à pas mal d'exposition.

Je le précise aussi mais je trouve que les voix off de Moss sont parfaites, puisqu'on voit qui elle est, alors que dans la "réalité, elle ne ressent rien

Bonus pour le superbe choix de chanson à la fin de l'épisode.


Avatar Puck Puck
Membre VIP
Avis favorable Déposé le 26 juillet 2017 à 19:28

Quand les rituels viennent accréditer les mensonges, qu'est-ce qui reste pour ne pas perdre pied ? La beauté d'une lumière matinale ? Et quand chaque geste, chaque mot est déjà programmé, comment penser ? Quand les cornettes ne permettent que de voir que ce qu'il y a devant soi, comment songer seulement à la liberté ?

Toujours aussi terrifiant. Et drôle aussi parfois.

Quant à la bande-son, parfaite, encore.


14.83

23 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté cet épisode - 17
04 mai 2019
Avatar de Zephir
Zephir a noté cet épisode - 14
08 juin 2018
Avatar de jojo76
jojo76 a noté cet épisode - 13
03 févr. 2018
Avatar de Stean
Stean a noté cet épisode - 15
05 janv. 2018
Avatar de yannick511
yannick511 a noté cet épisode - 12
20 déc. 2017
Avatar de Ash
Ash a noté cet épisode - 14
19 nov. 2017
Avatar de Philocratie
Philocratie a noté cet épisode - 16
08 nov. 2017
Avatar de Manoune398
Manoune398 a noté cet épisode - 15
15 oct. 2017
Avatar de JPhMaxx
JPhMaxx a noté cet épisode - 18
09 oct. 2017
Avatar de Jo_
Jo_ a noté cet épisode - 15
08 oct. 2017
Avatar de Manew
Manew a noté cet épisode - 14
08 oct. 2017
Avatar de vicmckay
vicmckay a noté cet épisode - 15
25 sept. 2017
Avatar de ClaraOswald
ClaraOswald a noté cet épisode - 18
07 sept. 2017
Avatar de bedsouin
bedsouin a noté cet épisode - 12
27 août 2017
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 15
23 août 2017
Avatar de Altaïr
Altaïr a noté cet épisode - 16
17 août 2017
Avatar de RasAlGhul
RasAlGhul a noté cet épisode - 14
08 août 2017
Avatar de Puck
Puck a noté cet épisode - 15
26 juil. 2017
Avatar de Gizmo
Gizmo a noté cet épisode - 15
24 juil. 2017
Avatar de jujuramp
jujuramp a noté cet épisode - 15
19 juil. 2017
Avatar de Antofisherb
Antofisherb a noté cet épisode - 14
10 juil. 2017
Avatar de ndanan2212
ndanan2212 a noté cet épisode - 14
02 mai 2017
Avatar de Marie-Louise
Marie-Louise a noté cet épisode - 15
01 mai 2017

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.