« Série-All : Pop Pop ! » Magnitude  
      facebook  twitter  google plus  playlist bo series spotify  rss  

Et après Buffy ?


Buffy a 20 ans. L'occasion de revenir sur la carrière de ses comédiens principaux depuis l'arrêt de la série...


Buffy, The Vampire Slayer
Genres :
Action, Fantastique
Série américaine
Année : 1996
Format : 42 min
The WB Série Club

 

"In every generation there is a chosen one. She alone will stand against the vampires, the demons and the forces of darkness. She is the slayer.”

 

Les années passent, et pourtant tous les fans de Buffy The Vampire Slayer se souviennent de ce prologue qui servait d’introduction aux premiers épisodes de la série.

Il y a vingt ans jour pour jour, une jeune lycéenne faisait son apparition sur les écrans américains. Son nom : Buffy. Sa particularité : elle est la Tueuse et a été élue pour débarrasser le monde des forces du mal. Dotée d'une force incroyable, elle peut affronter les vampires et autres démons.  

Prenant place dans un univers hyper référencé, Buffy The Vampire Slayer fait partie de ces séries que l'on considère aujourd'hui comme cultes et qui auront marqué des générations entières de téléspectateurs dans le monde entier. En France, elle prenait place au sein de la fameuse Trilogie du Samedi sur M6 (ah la trilogie du samedi, X-Files et compagnie ! Que de souvenirs...). Y'a pas à dire : Buffy, ça sent bon la nostalgie et la série pour ados dont on ne voulait rater aucun épisode. Une série avec laquelle nous avons pris plaisir à grandir et évoluer. Un plaisir rendu possible par son double niveau de lecture : d'un côté, il y avait ce récit surnaturel axé principalement sur la Tueuse élue, et de l'autre, il y avait ce récit plus profond sur l'adolescence et tout ce que cela comporte de motifs : l'amitié, les premiers amours, les excès, les quêtes identitaires et sexuelles... Chaque saison suivait une ou plusieurs étapes de la mutation de Buffy et ses ami(e)s, une bande d'adolescents qui apprenaient à devenir adultes. En tant que telle, Buffy The Vampire Slayer est de ces séries qui partage avec ses fans une relation qui va bien au-delà du simple rapport formel d'un téléspectateur avec une série.

Et puis, Buffy c'est aussi le bébé de Joss Whedon, celui que beaucoup connaissent aujourd'hui comme étant le réalisateur d'Avengers. Il est intéressant de voir comment le réalisateur, fan de comics et de super-héros, proposait dans les années 90 sa propre version de l'héroïsme à travers les personnages du Scooby-Gang, petit nom donné à la bande de Buffy.

Tout ça pour dire que, peu importe que l'on soit fan ou non de la Tueuse, il est évident que la série a marqué les années 90 de son empreinte. Fan que je suis, il était donc tout aussi évident pour moi de faire des vingt ans de Buffy un événement qui soit à sa hauteur. Aussi ai-je décidé de me lancer dans la rédaction d'une série d'articles dédiés à l'une de mes séries fétiches. Des articles qui seront publiés ponctuellement tout au long de cette année 2017 et qui reviendront tour à tour sur les moments inoubliables et la richesse de cet univers. Première étape de cette rétrospective avec un "Et après ?"  dédié spécialement aux acteurs de la série.

Que sont devenus les interprètes de Buffy, Willow, Alex, Giles et compagnie après l'arrêt de la série ? La réponse et bien plus dans la suite de cet article.

 

SOMMAIRE : 

Sarah Michelle Gellar (Buffy)

Nicholas Brendon (Alex)

Alyson Hannigan (Willow)

Anthony Stewart Head (Giles)

James Marsters (Spike)

Emma Caulfield (Anya)

Amben Benson (Tara)

Michelle Trachtenberg (Dawn)

Kristine Sutherland (Joyce)

David Boreanaz (Angel)

Charisma Carpenter (Cordelia)

Seth Green (Oz)

Eliza Dushku (Faith)

Marc Blucas (Riley)

Alexis Denisof (Wesley)

Danny Strong (Jonathan)

 

 

Sarah Michelle Gellar (Buffy Summers / La Tueuse / L'Élue...) :

 

Sarah Michelle Gellar (Buffy)

Sarah a troqué son pieu pour un rouleau à pâtisserie... et avec le sourire ! :)

 

En interprétant le rôle titre de la série Buffy The Vampire Slayer, Sarah Michelle Gellar devient à la fin des années 90-début des années 2000 une véritable icône, en plus d'être un sex-symbol. Non seulement, elle incarne le rôle titre dans une série connue à travers le monde, mais elle parvient également à décrocher quelques rôles notables dans des films cultes comme Souviens-toi l'été dernier (1997), Scream 2 (1997) ou encore Sexe Intentions (1999). La carrière de la jeune actrice semble à son apogée et rien ne semble pouvoir arrêter cette fulgurante ascension.

En 2003, Sarah Michelle Gellar annonce pourtant son intention de prendre un peu de recul, en se consacrant davantage à sa vie personnelle. C'est dans ce contexte qu’elle prend la décision de ne pas reconduire son contrat à l'issue de la septième saison de Buffy The Vampire Slayer, alors en cours de diffusion. Un choix mûrement réfléchi qui entraîne l'annulation de la série qui l'a fait connaître, et qui marque la fin de son "âge d'or". En effet, la carrière de la comédienne ne décollera jamais réellement après l'arrêt de la série.

Au cinéma, on la retrouve en 2004 dans Scooby-Doo 2, où elle reprend le rôle de Daphné Blake qu'elle avait déjà interprété 2 ans plus tôt. Le film est boudé, autant par les critiques que par le public. La même année, elle incarne le rôle principal dans The Grudge, réalisé par Takashi Shimizu qui signe ici l'adaptation américaine de son film d'horreur japonais Ju-On. Le film connaît un succès critique et public plutôt mitigé. Deux ans plus tard, Sarah Michelle Gellar retrouve ce rôle dans The Grudge 2, film dans lequel elle doit se contenter de faire quelques apparitions permettant de mettre fin à son personnage. Le film est un échec sur quasiment tous les niveaux. La suite ira de mal en pis pour la jeune femme qui, dès lors, accumule les échecs et les rôles dans des films passés inaperçus, souvent démontés par la critique et dont les titres font parfois sourire sans le vouloir : The Return (2006), Southland Tales (2006), Une fille à la page (2007), Etats de choc (2007), Possession (2009) ou Veronika décide de mourir (2009).

À la télévision, Sarah Michelle Gellar connaît malheureusement le même désamour. Alors qu'elle se contente essentielllement de faire du doublage depuis plusieurs années, dans des séries comme The Simpsons, Robot Chicken, American Dad! ou plus récemment Star Wars Rebels, elle fait plusieurs tentatives de retour sur le petit écran. Des tentatives qui jusqu'ici se sont toutes soldées par un échec. En 2009, elle tourne pour la désormais très célèbre HBO (Six Feet Under, The Wire, The Sopranos, Game of Thrones...) le pilote d'une série qui ne sera finalement pas retenue par la chaîne. En 2011, on la retrouve dans Ringer où elle interprète le rôle des mystérieuses jumelles Bridget et Siobhan. Malgré des critiques assez positives sans être extraordinaires, la série ne rencontre pas son public et est annulée au bout d'une seule saison de vingt-deux épisodes. Premier come-back raté pour notre ancienne icône de la télévision. En 2013, nouvelle tentative : elle se retrouve à l'affiche de The Crazy Ones, une comédie dans laquelle elle interprète la fille du patron d'une agence de pub, interprété par Robin Williams. La série est malheureusement un échec et est annulée à l'issue de sa première saison. Nouveau come-back raté. Cette année, Sarah Michelle Gellar devait revenir sur nos écrans dans la série Cruel Intentions, adaptée du film éponyme dans lequel elle avait fait ses preuves en 1999. Elle devait y reprendre le rôle emblématique de Kathryn Mertreuil, mais le projet est abandonné par NBC et ne dépassera pas le stade du pilote. Nouveau coup dur pour la comédienne.

À quand la prochaine tentative de come-back ? En attendant, Sarah Michelle poursuit ses diverses actions humanitaires, prête son image à certaines marques et s'occupe de son entreprise Foodstirs, spécialisée dans la cuisine. Un après-Buffy difficile pour celle qui sera sans doute à jamais associée à son rôle de Tueuse. Dommage, quand on sait à quel point son potentiel était énorme et son talent bien présent.

 

 

Nicholas Brendon (Alexander Harris) :

 

Nicholas Brendon (Alex)

En voyant Nicholas, on a de quoi se faire des cheveux blancs...

 

L'après Buffy fut particulièrement difficile pour Nicholas Brendon. Celui qui a incarné Alex, le bon copain du Scooby-Gang pendant sept saisons, souvent gaffeur et rigolo malgré lui, n'aura jamais réellement réussi sa reconversion. Depuis l'arrêt de la série en 2003, il a dû essentiellement se contenter de faire des apparitions dans quelques films méconnus et dans diverses séries ou téléfilms (FBI : Portés disparusPrivate Practice) . En 2005, il a malgré tout interprété l'un des rôles principaux de Kitchen Confidential aux côtés de Bradley Cooper, une série basée sur l'autobiographie du chef cuisinier Anthony Bourdain, et qui n'aura duré que treize épisodes avant d'être annulée par la FOX. De 2007 à 2014, il est aussi apparu de manière récurrente dans la série Esprits Criminels. Il y interprète le rôle de Kevin Lynch, un technicien analyste du FBI, ex petit-ami de Garcia. Depuis, on entend malheureusement plus souvent parler de Nicholas Brendon pour ses déboires judiciaires, sa dépression, ses addictions et ses divers excès. Aux dernières nouvelles, le comédien avait décidé de se faire soigner et on a même pu l'apercevoir au mois de mars 2016 aux côtés de James Marsters (Spike), Emma Caulfield (Anya) et Charisma Carpenter (Cordelia) lors de la convention "Witches vs Vampires" à Paris.

 

 

Alyson Hannigan (Willow Rosenberg) :

 

Alyson Hannigan (Willow)

En voilà une qui a compris comment garder le sourire en toutes circonstances...

 

De tous les membres du Scooby-Gang, Alyson Hannigan fait partie de ceux qui ont le plus réussi leur reconversion après l'arrêt de la série. L'interprète de la gentille Willow a su rapidement rebondir en décrochant dès 2005 et ce jusqu'en 2014 le rôle de Lily dans la célèbre sitcom How I Met Your Mother. Un rôle assez différent de celui qu'elle interprétait dans Buffy The Vampire Slayer et qui lui offre l'opportunité d'exploiter pleinement le registre de la comédie, auquel la comédienne semble de plus en plus attachée. Ce rôle, il lui  aura aussi permis de s'illustrer pour la deuxième fois de sa carrière dans une série populaire et de préserver ainsi sa notoriété. Au cinéma, la jeune comédienne s'est surtout fait remarquer dans des comédies romantiques, souvent parodiques. En plus de son rôle de Michelle à l'occasion du troisième (2003) et quatrième volet (2012) des American Pie, nous avons ainsi pu la découvrir dans Sexy Movie (2006) ou encore Amour, mariage et petits tracas (2011). Dans les mois à venir, Alyson aurait pu faire son retour sur le petit écran américain dans une adaptation série du film The First Wives Club d'Hugh Wilson pour la chaîne TV Land, mais le projet n'a pour le moment pas été retenu et pourrait faire l'objet d'un remaniement. Gageons que l'humour et le talent de la jeune femme lui permettront de ne pas tomber dans l'oubli.

 

 

Anthony Stewart Head (Rupert Giles) :

 

Anthony Stewart Head (Giles)

Le temps n'a pas d'emprise sur le talent de Mr. Head.

 

Anthony Stewart Head a connu un après Buffy particulièrement prolifique et il n'a quasiment jamais cessé de tourner depuis. Pour la télévision, il a d'abord joué les guests dans pas mal de séries, essentiellement anglaises : New TricksHôtel BabylonDoctor WhoFree AgentsDancing on the EdgeWarehouse 13DominionGalavant... En parallèle, il a incarné des rôles plus marquants comme le premier ministre dans la série Little Britain, et surtout le roi Uther Pendragon dans Merlin, énième adaptation de la légende arthurienne. Un rôle qu'il retrouvera de manière régulière durant quatre saisons. Au cinéma aussi, Anthony Stewart Head a cumulé les apparitions, dans des rôles plus ou moins importants. On a ainsi pu le découvrir en détective dans Scoop de Woody Allen, le voir faire un petit caméo furtif dans le Sweeney Todd de Tim Burton, se mettre dans la peau de Geoffrey Howe dans La Dame de Fer de Phyllida Loyd. Il a aussi été moine dans le deuxième volet de Ghost Rider et centaure dans Percy Jackson : La Mer des monstres. En parallèle de sa carrière d'acteur, Anthony Stewart Head a aussi poursuivi sa carrière dans la musique, qu'il avait débutée dans les années 80 en tant que chanteur du groupe "Two Ways". Après avoir sorti un premier album solo Music for Elevators en 2002, un second album intitulé Staring at the sun a été édité en 2014. Une reconversion réussie pour un artiste aux multiples talents.

 

 

James Marsters (Spike) :

 

James Marsters (Spike)

James Marsters avant : cheveux peroxydés et vestes en cuir.

James Marsters après : cheveux bruns et costume trois pièces.

 

Son rôle de Spike, très apprécié des fans de Buffy The Vampire Slayer et d'Angel, ont permis à James Marsters de décrocher plusieurs récompenses : 3 Saturn Awards et 2 SFX Awards. On aurait pu croire, au vu de cette reconnaissance publique et critique, que la carrière de l'acteur serait parsemée de succès. Pourtant, James Marsters n'aura jamais réellement réussi à s'imposer comme tête d'affiche et voilà plus d'une dizaine d'années maintenant qu'il se contente uniquement de faire des apparitions dans diverses séries : Saving GraceFBI : Portés disparusTorchwoodNumb3rsLie to MeCapricaSupernaturalMetal Hurlant Chronicles... Entre temps, il a quand même réussi à obtenir le second rôle de Brainiac dans la série Smallville de 2005 à 2010. Au cinéma, il a fait partie du casting du film P.S. I Love You avec Hilary Swank (2007). Il a aussi eu le malheur de prêter ses traits au personnage de Piccolo dans la très mauvaise et surtout très oubliable adaptation de Dragon Ball Evolution (2009).  Comme son partenaire Anthony Stewart Head, James Marsters est aussi auteur-interprète : il est non seulement le leader d'un groupe nommé "Ghost of The Robot" (trois albums au compteur), mais il a également sorti deux albums en solo : Civilized Man (2005) et Like a Waterfall (2007). Prochainement, nous devrions le retrouver dans le rôle d'un super-vilain dans la série Runaways, inspirée des comics Marvel éponymes et actuellement développée pour la plateforme Hulu.

 

 

Emma Caulfield (Anya Jenkins / Anyanka) :

 

Emma Caulfield (Anya)

Emma Caulfield : le démon vengeur le plus joli du petit écran.

 

Au départ, Emma Caulfield ne devait faire que quelques apparitions dans la série Buffy The Vampire Slayer, mais la comédienne a tellement convaincu Joss Whedon dans la peau du démon Anya, qu'il aura fait de son personnage l'un de ses protagonistes principaux à partir de la saison 5, lui offrant même une place de choix lors du final de la série. Malheureusement, l'actrice sera finalement restée plutôt discrète après l'arrêt de Buffy. Au cinéma, même si elle a obtenu à deux reprises le rôle principal d'un film (Nuits de terreur en 2003 et Timer en 2010) et un second rôle dans la comédie Back in the Day (2014), sa carrière n'a pas franchement décollé. Et ce n'est guère mieux à la télévision, qui lui a surtout permis de faire quelques apparitions dans divers téléfilms et séries. Ainsi, nous avons pu la croiser dans MonkPrivate PracticePrime SuspectLeverage ou plus récemment Supergirl. Entre temps, elle a fait des apparitions récurrentes dans les séries Gigantic, Life Unexpected ou encore Once Upon A Time. En 2007, Emma Caulfield a participé à un court-métrage intitulé Hollow pour lequel elle a reçu deux récompenses : le Prix du public de la meilleure actrice au Festival du film de Sidney, et le Prix de la meilleure actrice dans un court-métrage au Festival du film de Beverly Hills.

 

 

Amber Benson (Tara Maclay) :

 

Amber Benson (Tara)

Aussi discrète que son personnage dans Buffy...

 

Amber Benson est une artiste aux multiples talents. En effet, depuis le rôle de Tara qu'elle a brillamment interprété durant trois saisons, la jeune femme a surtout évolué derrière la caméra, en accumulant des projets divers et variés. Un virage qu'elle avait déjà entamé quelques années plus tôt en produisant, écrivant et réalisant son premier film Chance, en écrivant et jouant dans des pièces de théâtre, ou en co-écrivant des bandes-dessinées centrées sur Willow et Tara avec Christopher Golden. C'est d'ailleurs avec lui qu'elle co-écrit la série d'animation Ghosts of Albion dont elle mettra en scène les épisodes. Elle développera cet univers à travers une série de quatre romans qu'elle co-écrira toujours avec Christopher Golden jusqu'en 2006, année où elle écrit, produit et réalise son deuxième film Lovers, Liars and Lunatics. En parallèle de sa carrière d'écrivaine, scénariste, réalisatrice, productrice, elle continue de mettre en scène et de jouer des pièces de théâtre et apparaît dans plusieurs films (La Tentation d'AaronIntermedioRace you To the Bottom...) et séries (Cold CaseThe InsideSupernaturalPrivate PracticeGrey's AnatomyRinger...).

 

 

Michelle Trachtenberg (Dawn Summers) :

 

Michelle Trachtenberg (Dawn)

Depuis quelques années, Michelle Trachtenberg est plutôt "Down"...

 

Pendant trois saisons, elle fut Dawn, la petite sœur de Buffy, souvent jugée agaçante par les fans de la série. Cela n'aura pourtant pas empêché Michelle Trachentberg, son interprète, de poursuivre sa carrière, aussi bien au cinéma qu'à la télévision. Sur le grand écran, elle a ainsi multiplié les rôles dans des films souvent méconnus. En 2009, ses fans ont notamment pu la voir aux côtés de Zac Efron et Matthew "Chandler" Perry dans le film 17 ans encore.  Sur le petit écran, Michelle Trachtenberg est surtout connue pour avoir incarné Georgina Sparks dans Gossip Girl, principale antagoniste du show. Dans le même temps, elle apparaît dans plusieurs téléfilms et joue les guests dans un certain nombre de séries à succès comme Six Feet UnderDr HouseWeedsCriminal MindsNCIS : Los Angeles ou Sleepy Hollow.

 

 

Kristine Sutherland (Joyce Summers) :

 

Kristine Sutherland (Joyce)

Kristine Sutherland voit le monde d'un œil neuf.

 

Après Buffy, Kristine Sutherland est presque tombée dans l'oubli. Celle qui aura interprété la maman de notre Tueuse préfèrée durant cinq saisons a, depuis l'arrêt de la série, dû se contenter du minimum. Un rôle secondaire dans la mini-série Comanche Moon sur CBS en 2008, quelques apparitions dans le soap One Life to Live entre 2010 et 2011, et un rôle furtif dans un épisode de The Following en 2013... Telles sont les principales expériences de l'actrice au cours de ces dernières années. Il faut dire que Kristine Sutherland a mis sa carrière de comédienne entre parenthèses pour se consacrer à son autre passion : la photographie. Elle a d'ailleurs ouvert son propre studio photo auquel elle consacre une grande majorité de son temps.

 

 

David Boreanaz (Angel / Angelus) :

 

David Boreanaz (Angel)

Que peut bien cacher ce sourire d'ange ?

 

De 1997 à 2004, David Boreanaz était surtout connu pour être Angel, le vampire à l'âme tourmentée qui aura fait battre le cœur de notre tueuse préférée, en même temps que celui de nombreuses téléspectatrices. D'abord dans Buffy The Vampire Slayer jusqu'en 1999, puis dans le spin-off de la série auquel son personnage donna son nom. Avec Alyson Hannigan et Anthony Stewart Head, il fait partie de ceux qui ont réussi à bien négocier l'après Buffy. Si sa carrière au cinéma n'a jamais vraiment décollé après quelques rôles plus ou moins remarqués au début des années 2000, c'est à la télévision qu'il est parvenu à s'imposer en décrochant en 2005 un nouveau rôle principal et régulier dans une série à succès : celui de Booth dans Bones. Cette série, dont la douzième et dernière saison est actuellement en cours de diffusion, lui aura également permis de s'essayer davantage à la réalisation, en passant à dix reprises derrière la caméra. Un moyen d'assurer une possible reconversion ?

 

 

Charisma Carpenter (Cordelia Chase) :

 

Charisma Carpenter (Cordelia)

Y'a pas à dire, cette fille a du charisma... (Ok, ce jeu de mots est complètement pourri.)

 

En voilà une qui fait doucement mais sûrement son petit bonhomme de chemin. Charisma Carpenter a quitté la série en 1999, à l'issue de sa troisième saison, pour rejoindre le casting principal de son spin-off, centré sur le personnage d'Angel. Pendant cinq saisons, elle y reprendra son rôle de Cordelia Chase et permettra à son personnage de connaître un véritable développement. Elle sera d'ailleurs nommée à quatre reprises aux Saturn Awards grâce à ce rôle. Après Angel, Charisma Carpenter s'est surtout spécialisée dans les seconds rôles, accumulant les apparitions dans plusieurs téléfilms et séries telles que The DivisionLAX, Veronica Mars, Greek, CSISupernatural, Sons of Anarchy... Plus récemment, elle est apparue dans Blue BloodsScream Queens, Chicago P.D. ou Lucifer... De 2013 à 2016, elle présente Surviving Evil, une série d'investigations diffusée sur la chaîne IDiscovery. Son visage n'a ainsi jamais vraiment disparu des écrans de télévision américains. Au cinéma, l'actrice est surtout connue pour son rôle de Lacy Christmas, la petite amie d'un certain Jason Statham dans la saga cinématographique Expendables dont vous pouvez découvrir un extrait en cliquant ici.

 

 

Seth Green (Daniel "Oz" Osbourne) :

 

Seth Green (Oz)

Jeu, Seth et Match pour celui qui Oz ! (Ok, ce deuxième jeu de mots est pourri.)

 

Depuis son départ de Buffy lors de la saison 4, Seth Green a surtout accumulé les seconds rôles. À la télévision, il a notamment fait quelques apparitions dans That '70s Show, Will & GraceGrey's Anatomy, Entourage, Earl, Heroes, ou encore How I Met Your Mother. En 2013, il était la tête d'affiche de la série Dads qui n'aura connu qu'une unique saison de dix-neuf épisodes. Au cinéma, il a obtenu un rôle secondaire dans Scooby-Doo 2 auprès d'une certaine Sarah Michelle Gellar, et est apparu dans Be CoolSex Drive ou encore Papy-Sitter... Des titres qui sentent bons la comédie un peu (trop) lourdingue. En réalité, durant toutes ces années, Seth Green s'est surtout illustré dans le doublage, prêtant sa voix à plusieurs personnages de séries d'animation, comme celui de Chris dans la série Les Griffin, ou encore celui d'Ethan Cohen dans American Dad!. Il est également la voix de Joker dans la saga vidéoludique Mass Effect. Depuis 2005, il donne régulièrement de la voix à la série Robot Chicken, qu'il a co-créée et pour laquelle il est aussi producteur.

 

 

Eliza Dushku (Faith Lehane) :

 

Eliza Dushku (Faith)

Eliza sait garder la tête haute.

 

Elle était l'une des stars de la troisième saison de la série et elle incarnait l'un des personnages féminins préférés des fans de Buffy : Faith. Tour à tour amie et ennemie de la tueuse, à la fois fragile et badass, son personnage a laissé un souvenir impérissable dans la mémoire des fans. L'après-Buffy n'a pourtant pas été de tout repos pour la comédienne, qui aura été de déconvenue en déconvenue. En 2005, elle décroche l'un des rôles principaux de la série Tru Calling, annulée par la chaîne FOX en pleine saison 2 pour cause d'audience insuffisante. En 2007, elle tourne le pilot de Nurses, série qui ne sera finalement pas commandée par la FOX. En 2009, Joss Whedon, le papa de Buffy, lui offre le rôle principal de sa nouvelle série Dollhouse. Malgré un certain engouement populaire sur la toile, les audiences ne décollent pas et la série est interrompue au bout de deux saisons. S'en suivent plusieurs projets de séries avortés, notamment une adaptation de la série The Saint qui ne verra jamais le jour. Dans l'attente de décrocher enfin un rôle à la hauteur de son talent, Eliza Dushku obtient quelques rôles récurrents dans des séries, notamment dans Leap Year, diffusée sur la plateforme Hulu, ou plus récemment dans la quatrième et dernière saison de Banshee. En parallèle, elle joue dans plusieurs téléfilms et s'essaie plusieurs fois au doublage. C'est elle qui, par exemple, prête sa voix à Selena Kyle/Catwoman dans le film d'animation Batman : Year One. Au cinéma, Eliza Dushku a surtout joué dans des films de série B, souvent méprisés par la critique ou passés inaperçus. On se souviendra surtout de son rôle dans le premier volet de la saga Détour Mortel.

 

 

Marc Blucas (Riley Finn) :

 

Marc Blucas (Riley)

Parfois, il faut savoir se la jouer "Finn" pour arriver à ses fins...

 

De 1999 à 2000, il était Riley Finn, petit-ami de Buffy et membre de l'Initiative, groupe militaire qui était au cœur de la quatrième saison de la série.  Depuis, Marc Blucas a surtout fait des apparitions dans plusieurs films (Hot Summer, Nous étions soldats, Rose et Cassandra, Prey for Rock & Roll, Des étoiles plein les yeux, Alamo...) et séries (Dr. HouseEleventh Hour, Lie to Me, Castle, Body of Proof, Blue Bloods, StalkerLimitlessNotorious...), sans jamais vraiment percer.

 

 

Alexis Denisof (Wesley Windam-Pryce) :

 

Alexis Denisof (Wesley)

Toujours c'te tête de gendre idéal...

 

Alexis Denisof n'a joué que dans 9 épisodes de Buffy The Vampire Slayer. Pourtant, impossible pour moi de ne pas évoquer l'interprète de Wesley Windam-Pryce, tellement ce dernier semble malgré tout faire partie intégrante du Buffyverse. Il faut dire qu'après son départ de la série, son personnage est devenu, pendant cinq saisons, l'un des protagonistes principaux d'Angel. Depuis l'arrêt des deux séries, celui qui est devenu le mari d'Alyson Hannigan (Willow) à la ville a, comme la plupart de ses camarades, surtout fait des apparitions dans diverses séries (How I Met Your MotherPrivate PracticeDollhouse, Perception, GrimmFinding Carter...). Il a aussi prêter sa voix au Maître des miroirs dans la série animée Justice League, ainsi que dans le film d'animation Justice League : Doom. Au cinéma, il retrouve à deux reprises Joss Whedon, le créateur de Buffy : dans Beaucoup de bruit pour rien (2013) et dans Avengers (2012), film dans lequel il interprète l'Autre. Un rôle qu'il retrouvera dans Les Gardiens de la Galaxie en 2014.

 

 

BONUS - Danny Strong (Jonathan Levinson) :

 

Danny Strong (Jonathan)

 

Vous vous souvenez de Jonathan Levinson ? C'était ce jeune lycéen discret, qui après avoir fait quelques apparitions furtives dans la série, avait peu à peu gagné ses galons pour finalement devenir un personnage récurrent incontournable, ayant même droit à son propre épisode au cours de la saison 4 et à sa propre intrigue au cours de la saison 6. Un petit mot sur son interprète, Danny Strong, qui depuis l'arrêt de la série, s'est reconverti dans le métier de scénariste et producteur. C'est lui qui a co-écrit le scénario du film Le Majordome avec Lee Daniels, c'est lui aussi qui a signé le scénario du troisième volet des aventures d'Hunger Games. Depuis 2015, il est le scénariste, co-créateur et producteur délégué de la série Empire, immense succès surprise de la chaîne FOX qui vient d'être reconduit pour une quatrième saison. Comme quoi, il y a peut-être du bon dans le fait de jouer les seconds-rôles dans des séries populaires...

 

 

Les 20 ans de Buffy The Vampire Slayer ne font que commencer sur Série-All.

À très vite pour un nouvel article dédié à la série !




Autres articles sur cette série :



Aucun article pour le moment.

Dernières critiques de cette série :





A propos du rédacteur

Cail1 Cail1
399 avis
1868 notes
Moyenne : 12.93

 Visioneur raffiné

Bref, je kiffe les séries TV !!! :)

2 commentaires sur cet article


gravatar
#1
Manew a écrit le 10/03/2017 à 12h36
Excellent article merci ! J'avais complètement zappé l'existence du personnage Jonathan Levinson mais quand je l'ai googlé, gros mindblow ! Buffy est clairement une des séries les plus cultes de l'histoire, et peut être la plus culte de sa génération. Même si elle a eu des hauts et des bas, son univers et ses personnages en font un classique au même titre que les Code Quantum, Friends, Seinfeld, voire, oserais-je le dire, Sliders.
gravatar
#2
Cail1 a écrit le 14/03/2017 à 10h54
Merci à toi pour ce retour Manew :)

En effet, Jonathan n'est sans doute pas le personnage le plus mémorable de la série (c'est d'ailleurs pour cette raison que je l'ai classé dans les bonus^^). Pourtant, je me souviens qu'il m'avait particulièrement marqué à l'époque. Je pense que c'est surtout dû à l'épisode "Superstar" (4X17) qui lui rendait hommage en quelque sorte. C'est tellement peu courant une série qui décide de centrer entièrement un épisode sur un second rôle, de lui donner le rôle principal de cet épisode, en lui attribuant en plus un générique spécifique. Bref...

Sinon, je suis bien entendu entièrement d'accord avec toi sur le fait qu'il s'agit là d'une des séries les plus cultes de l'histoire de la télévision. Certains épisodes sont quand mémorables et se démarquent par leur audace et leurs qualités esthétiques. Pour moi, c'est ce qui fait toute la singularité de cette série, bien plus intelligente qu'elle n'y paraît de prime abord. Je reviendrai là-dessus dans un prochain article ;)



Laissez un commentaire



Vous devez vous créér un compte ou vous connecter afin de pouvoir laisser un commentaire.
C'est rapide et gratuit !

Moyenne


13.55

0 note

Dernières notes :




Pas encore de notes.

favorables
0 avis
neutres
0 avis
défavorables
0 avis

Pas encore d'avis



» Donner votre avis


  • Diffusion US : 10 mars 1997 (The WB)
  • Diffusion FR : 03 avril 1998 (Série Club)

Créateurs : Joss Whedon

Réalisateurs : Joss Whedon, James A. Contner, David Solomon

Scénaristes : Joss Whedon, Marti Noxon, Jane Espenson

Générique : voir

Découvrez les nouveautés de la saison 2017-2018


17/09/2017

0 commentaire

Mais qui va là ? La page des nouveautés 2017-2018, pardi !


Actualité » Toutes les news



Critique : The Good Place 2.01


24/09/2017

0 commentaire

Retour "forking good" de la sitcom la plus inventive de l’année dernière, The Good Place, v2.0.


Critiques » Toutes les critiques



Bilan : Twin Peaks saison 3


24/09/2017

0 commentaire

eN zehcrehc sulp, el ruelliem nalib ed al eméisiort nosias ed niwT skaeP tse ici !


Bilans » Tous les bilans



Tous les trailers de la Comic-Con


26/07/2014

0 commentaire

L'instant overdose geek du jour


Vidéos » Toutes les vidéos



Focus sur Kingdom (2014)


16/03/2017

0 commentaire

Testostérone, gros muscles et pains en pleine face. Mais pas que. Focus sur Kingdom, dont la saison 1 sort en DVD le 22 mars.


Focus » Tous les focus