Image illustrative de Doctor Who (2005)
Image illustrative de Doctor Who (2005)

Doctor Who (2005)

Extraterrestre de 900 ans, le Docteur est un aventurier qui voyage à travers le temps et l'espace à l'aide de son vaisseau, le TARDIS (Time And Relative Dimension In Space), qui, pour mieux s'adapter à l'environnement, a l'apparence d'une cabine téléphonique. Le Docteur voyage en compagnie d'une jeune fille. ...

Lire le résumé complet >

En cours Anglaise 42 minutes
Fantastique, Science-Fiction BBC One, France 4
13.34

3 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Avis sur la saison 1

Avatar OmarKhayyam OmarKhayyam
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 21 septembre 2018 à 21:09
Spoiler

Cette saison 1 a plutôt mauvaise presse auprès des néophytes, mais elle est pourtant incontournable dans l'Histoire du show. Elle relance en effet la série sur des bases solides et nouvelles (dans sa structure notamment) mais reste cependant et en même temps dans la continuité de la série classique en reprenant d'une part la chronologie du Docteur et certains de ses ennemis incontournables, mais aussi et d'autre part des idées déjà amorcées dans les très bonnes saisons 25 et 26 de la série classique où le Docteur n'était déjà plus « un simple Seigneur du temps » mais bien plus encore. Or, la série de 2005 pousse cette idée plus loin. Le Docteur cette-fois-ci est seul, il est en effet le dernier de son espèce. Russell T. Davies propose donc un Docteur sombre, meurtri par une « grande guerre du temps » et mystérieux, ce qui donne à la série une nouvelle direction des plus excitantes et un rôle à la mesure du talent de Christopher Eccleston. Le Docteur ici est en effet tout en subtilité et très bien écrit. Il est tantôt jovial, amical et rieur, mais il peut-aussi être très sombre et laisser éclater sa colère ou sa tristesse de façon assez subtile. Le jeu de Eccleston est donc très bon (surtout dans les scènes d'émotion), et il campe un Docteur vraiment fascinant et agréable. La structure de la saison renforce la force du jeu de Eccleston. En effet, c'est avec le regard naïf et ignorant de Rose que l'on découvre ce mystérieux Docteur et son univers, et donc on assiste en même temps que Rose au dévoilement du personnage et à son ouverture aux joies du monde. La structure de la saison est donc solide et cohérente, et donne ainsi matière à une évolution des personnages, ce qui fait de la saison 1 l'une des saisons avec la meilleure structure narrative. Mais là où peut-être ça coince un peu plus, c'est au niveau des intrigues. Le tout est très divertissant et recèle de vraies perles, mais le côté kitsch constitue ce qui fait à fois (et un peu) le charme de la saison, mais aussi sa plus grosses faiblesse. Plusieurs intrigues sont donc assez moyennes (malgré un côté divertissant), ce qui nous fait regretter au fond qu'Eccleston n'ait pas eu plus de matière pour exploiter tout son talent et le potentiel de son personnage.

La saison 1 est donc une bonne saison. Elle pose des bases solides, nous présente plusieurs personnages emblématiques de l'ère Davies, mais est gâchée par la faible longévité de son Docteur, par des intrigues parfois moyennes et par ce côté kitsch à la fois charmant et rebutant. 

CLASSEMENT :

The Empty Child - 18

The Doctor Dances - 18

The Parting of the Way - 16

The End of the World - 16

Dalek - 15

Bad Wolf - 14

Rose - 13

Boom Town - 13

World War Three - 11

The Long Game - 11

Aliens of London - 9

Father's Day - 9


Avatar MrZ MrZ
Membre
Avis favorable Déposé le 11 janvier 2014 à 21:21

Voilà LA première saison du reboot de cette série plus que mythique.

Alors qu'en dire ?

Bah c'est évidemment monstrueusement kitsch, on sent le très gros manque de budget, empechant ainsi de laisser libre cours à beaucoup de scénaristes.

Mais ça reste réussi. Eccleston est magnifique et super charismatique en Docteur traumatisé par la Time War, les personnages sont tous très sympathiques (le seul raté étant Mickey, vraiment antipathique, et Rose étant juste moins réussie car chiante), et les épisodes sont globalement bons, il n'y a aucun vrai désastre à noter.

Au niveau de l'arc de la saison, c'est déjà moins bien, par contre. Les Bad Wolf sont insérés parfois de manière pas hyper subtile, et au final la révélation sur Bad Wolf est décevante, ne dure que 5 minutes et ne tiens pas debout scénaristiquement, c'est dommage.

Mon top :

1. Dalek

2. The Empty Child/The Doctor Dances

3. Bad Wolf

4. Aliens of London/World War Three

5. Boom Town

6. The Parting of the ways

7. The Unquiet Dead

8. The Long Game

9. Rose

10. The End of The World

11. Father's Day


Avis favorable Déposé le 28 décembre 2013 à 20:57

Le revival de la série la plus mythique de Grande-Bretagne n'a pas très bien démarré... Il faut dire que la réalisation du, ne serais-ce que le 1er épisode, était tellement dégueulasse au début avec cette lumière digne d'une sitcom des années 80...

Le 2ème épisode était déjà meilleur mais ce n'est pas encore à ce moment-là que je suis tombé définitivement dans le Whoniverse...

Non, c'est grâce à l'épisode 6, Dalek (boîtes de conse... extraterrestres que j'avais déjà découvert en regardant de vieux épisodes de la série de 1963), absolument génial !

Vint alors Steven Moffat et ses "Are You My Mummy ?" assez flippants et surtout le double épisode de conclusion qui lie toute la saison et rend limite meilleur les quelques épisodes un peu plus faiblard de la saison !

Juste dommage que Christopher Eccleston doive déjà partir... :'(


Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 15 novembre 2013 à 21:14

"La saison 1, c'est un peu le brouillon de la série : le docteur et sa compagne, qui voyagent à travers l'espace, un mélange d'ambiances, d'époques, de genres et d'émotions. Il faudra attendre quelques années pour un peu plus de folie et de maturité."

Voilà l'avis que j'avais écrit il y a quelques années à propos de la série. Mon avis a depuis pas mal changé.

Cette saison 1 n'est pas que le "brouillon" de la nouvelle série, elle est aussi son socle et son modèle qui finalement a inspiré énormément la suite. Un acteur méconnu du grand public mais à la très bonne réputation dans le milieu, une actrice au contraire très mainstream pour attirer les téléspectateurs, une continuité avec l'ancienne série donnant l'impression d'entrer dans un monde au background immense mais aux possibilités encore plus grandes... Cette saison 1 a brillé dans beaucoup d'aspects, et sans elle, le show n'aurait jamais fonctionné et grandi pour être le show que l'on connait maintenant.

Et elle n'est pas qu'une saison servant de base où l'on "pardonne ses défauts car c'était la première", comme bien des œuvres surestimées sous prétexte de nostalgie, non non. Elle a aussi de très nombreuses qualités en soi. Aucun épisode ne brille particulièrement ni est au-dessus des autres, mais le niveau général est plutôt bon. Les histoires sont variées, différentes dans les tons, et la dynamique entre le Neuvième Docteur et Rose Tyler reste à ce jour l'une des meilleures.

Une chose qui explique selon moi le fait que la saison soit aussi réussie, c'est que Russel T. Davies avait convaincu la BBC de lui laisser reprendre le show afin que cette saison devienne le retour triomphant d'une légende, certes, mais à la base le show a également été conçu pour raconter une histoire avec un début et une fin, dans l'optique d'une annulation... Autrement dit en plus de voir plus large, elle raconte tout de même une histoire d'un point A à un point B et possède un vrai développement et une conclusion. C'est ce qui rend les personnages de Rose et du Docteur si attachants. La grande force de la saison 1 c'est le fait de les voir évoluer ensemble depuis le pilot jusqu'au season-finale. Toute la saison repose sur la spontanéité de Rose qui se mêle au monde à la fois tourmenté et merveilleux du Docteur, permettant à ces deux personnages de s'aider mutuellement à devenir de meilleures personnes. Très peu d'épisodes ne servent aucun propos dans la trame, ce qui donne cette atmosphère générale de confiance et de maîtrise dans toute l'histoire.

C'est cette réussite d'avoir réussi à réintroduire doucement mais sûrement toutes les bases pré-existantes d'une série culte, tout en y ajoutant des touches modernes dans les personnages et d'avoir réussi à écrire et boucler une histoire complète en 13 épisodes seulement, sans pour autant nuire de quelconque façon à une potentielle suite, qui fait de cette première saison une vraie réussite.

Et la suite nous réserve encore les meilleures choses !

Une citation pour résumer la saison :

You could stay here, fill your life with work and food and sleep, or you could go anywhere.

Moyenne de la saison 1 : 14.46

Classement :

  1. The Empty Child - 17
  2. The Doctor Dances - 17
  3. Dalek - 17
  4. The Parting of the Ways - 16
  5. Father's Day - 16
  6. The Long Game - 15
  7. The End of the World - 15
  8. The Unquiet Dead - 15
  9. Bad Wolf - 14
  10. Rose - 13
  11. Boom Town - 13
  12. World War Three - 11
  13. Aliens of London - 9

Le diptyque de Steven Moffat se place dans le haut du classement, clairement l'épisode le plus moderne et mémorable de la saison, même si finalement il ne représente pas vraiment cette dernière, avec son aspect très romantique, absurde et horrifique. Il est accompagné par le très bon one-shot de Robert Sherman, Dalek, qui complète le podium. Le series-finale et Father's Day complète les "16/20" et pour le coup représentent, eux, très bien cette première saison.

The Long Game a longtemps été un vilain petit canard pour ma part mais son commentaire "politique" sur l'humanité du futur, un gros gros thème de la saison qui se retrouve d'ailleurs dans The End of the World, donne vraiment des thèmes directeurs à cette saison 1. Ces deux épisodes sont très bons et dans le haut niveau de la saison. The Unquiet Dead est vraiment un historical sympa à mes yeux et est un nouvel exemple d'épisode qui s'inscrit très bien dans la saison, servant plusieurs rôles et dans lequel Rose et Nine brillent.

Bad Wolf est une première partie de finale perfectible mais très fun, tout comme Rose, un pilote encore plus perfectible et kitch mais très efficace.

Ne reste donc que le trio des épisodes Slitheen, lourdement en fin de classement. Boom Town ne s'en sort pas trop mal. A noter surtout deux ratés dans la saison : les deux parties de l'attaque des Slitheens à Downing Street. Aliens of London, est un pas en arrière après les trois premiers épisodes de la saison, mais est heureusement rattrapé par une deuxième partie plus réussie, mais pas fameuse non plus au contraire. Ils témoignent de l'aspect cheap souvent reproché à cette saison et à raison, et sont beaucoup plus lents et mal écrits que le reste.


Avatar Jasper Jasper
Membre
Avis favorable Déposé le 30 juillet 2013 à 11:50

Je ne connaissais pas du tout Doctor Who, ni de près ni de loin, avant de démarrer cette saison 1. Il m'a quand même fallu aller à l'épisode 3 pour sentir le potentiel de la série et voir où elle pourrait m'emmener.

Il m'a fallu du temps pour apprécier pleinement la saison et j'ai regretté le départ de Christopher Ecclestone. Bien qu'il soit controversé, j'ai bien accroché sur le perso de Rose.


Avatar MarieJeanne MarieJeanne
Membre
Avis favorable Déposé le 27 janvier 2013 à 20:02

Très bonne découverte, l'univers de la série est intéressant, chaque épisode est unique, beaucoup de suspens et l'humour de la série est parfois ringard mais très sympa. J'aime bien les extraterrestres, les voix des Daleks, le BG Jack et j'adore Rose. J'ai aussi beaucoup aimer le Doctor, espérons que prochain sera aussi bien que celui là.


Avatar elpiolito elpiolito
Administrateur
Avis favorable Déposé le 18 février 2011 à 15:29

Une première saison sympathique. La série joue beaucoup sur son côté kitsch et futile mais en même temps amène parfois des réflexions intéressantes en toile de fond.

L'univers de la série est en tout cas assez fourni et offre beaucoup de possibilités.

Les effets spéciaux un peu "ringards" font quand même un peu de tort et le côté "Docteur sauve le monde" peut agacer...


Liste des épisodes

Episode 1.02
La fin du monde
Episode 1.03
Des morts inassouvies
Episode 1.04
L'humanité en péril
Episode 1.05
Troisième guerre mondiale
Episode 1.07
Jeu interminable
Episode 1.08
Fête des pères
Episode 1.09
Drôle de mort - 1ère Partie
Episode 1.10
Le docteur danse - 2ème partie
Episode 1.11
L'explosion de Cardiff
Episode 1.12
Le grand méchant loup - 1ère Partie
Episode 1.13
A la croisée des chemins - 2ème Partie