« Sweet Home Série-All. » Lynyrd Skynyrd  
      facebook  twitter  google plus  playlist bo series spotify  rss  

Bilan de la saison 2017-2018 : Que fallait-il regarder comme séries cette année ?


La saison 2017-2018 est déjà derrière nous. L’occasion pour nos rédacteurs de distribuer leurs coups de poing et leurs coups de cœur…


Grand bilan 2017-2018

 

Ça y est, nous y sommes ! L’été est bien là !

Dehors, le thermomètre explose, le soleil brille, les terrasses sont bondées, la coupe du monde de football a fait rêver une bonne partie des Français et la grande boucle vient tout juste de se boucler… Peu à peu, les gens désertent leurs écrans au profit des apéros improvisés, des week-ends à la plage, des pique-niques au parc, des festivals en tout genre et autres joyeusetés estivales.

Adieu très chères séries ! Partenaires de paresse, amies des jours de pluie, remèdes à nos tristesses, éternelles antidotes à l’ennui…

L’été est là donc ! Et à Série-All, on s’est dit que c’était le moment parfait pour faire un petit bilan de l’année sérielle qui vient de s’écouler, sous forme de classement. Ainsi, vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas "binge-watcher" dès que possible les meilleures séries du moment.

Alors, quelles séries sont parvenues à se démarquer ? Quelles sont celles qui méritent d’être évitées ? Entre tops et flops, coups de cœur et coups de gueule, Série-All fait son bilan et distribue les bons et les mauvais points.

N’hésitez pas à prendre part à notre classement ou à partager vos coups de cœur et vos coups de gueule en laissant un commentaire.

 

RÈGLES DU JEU :

Pour faire partie de notre classement, les séries ou les saisons concernées doivent avoir été diffusées entre 15 juillet 2017 et le 17 juillet 2018, date à laquelle le classement a été établi. Toutes les séries et saisons dont la diffusion a débuté avant le 17 juillet 2018 et qui seraient toujours en cours lors de son élaboration en sont exclues. Inutile donc de rouspéter si les dernières saisons des 100 sont absentes. ;)

  1. Seules les séries et les saisons vues et notées par au moins deux rédacteurs peuvent se voir attribuer une "moyenne rédacteur".
  2. Les moyennes ont été arrondies à la décimale supérieure.
  3. En cas d’égalité, la série ou la saison notée par le plus de rédacteurs passe devant. Si l’égalité persiste, c’est la moyenne de la série ou de la saison sur le site qui permet de les départager.
  4. Les notes sont sur 20.
  5. NOUVEAUTÉ : cette année, les moyennes de la série ou de la saison sur le site à la date du 17 juillet 2018 comptent pour 50 % de la moyenne finale. Pour la première fois, les notes de nos lecteurs sont donc également prises en compte dans l’élaboration de notre classement. Cela dit, seules les séries notées par nos rédacteurs lors de la rédaction de cet article y sont présentes.

 

 

SOMMAIRE :

 

 

Le Top 10 de la saison :

 

top-10-2017-2018

 

1. The Americans Saison 6 (16,27)

Moyenne rédacteurs : 17,5

Moyenne site : 15,03

 

2. The Deuce Saison 1 (15,95)

Moyenne rédacteurs : 17

Moyenne site : 14,9

 

3. The Handmaid’s Tale Saison 2 (15,32)

Moyenne rédacteurs : 15,67

Moyenne site : 14,96

 

4. Rick and Morty Saison 3 (15,23)

Moyenne rédacteurs : 15,67

Moyenne site : 14,79

 

5. The Marvelous Mrs. Maisel Saison 1 (15,14)

Moyenne rédacteurs : 15,3

Moyenne site : 14,97

 

6. Mr. Robot Saison 3 (15,14)

Moyenne rédacteurs : 15,5

Moyenne site : 14,78

 

7. Legion Saison 2 (15,07)

Moyenne rédacteurs : 15,8

Moyenne site : 14,33

 

8. Mindhunter Saison 1 (14,94)

Moyenne rédacteurs : 15,67

Moyenne site : 14,21

 

9. Twin Peaks Saison 3 (14,83)

Moyenne rédacteurs : 15

Moyenne site : 14,65

 

10. Dark Saison 1 (14,69)

Moyenne rédacteurs : 15

Moyenne site : 14,37

 

Les années se suivent et se ressemblent à Série-All. Comme en 2014-2015 et en 2015-2016 (année de notre dernier grand bilan), The Americans décroche encore une fois la première place de notre classement annuel. Mieux encore : pour sa sixième et ultime saison, la série continue même de progresser. Après être passée d’une moyenne de 15,67 pour sa troisième saison à une moyenne de 16 pour sa quatrième saison il y a deux ans, voici qu’elle obtient désormais la moyenne de 16,27. Un exploit qui confirme les nombreuses qualités de cette série qui manque déjà beaucoup à nos rédacteurs. À charge pour eux de retrouver un nouveau leader pour les années à venir.

Un nouveau leader qui pourrait être The Deuce ? Possible si l’on en croit la moyenne générale de la série qui, pour sa première saison, décroche la seconde place de notre grand classement avec une moyenne de 15,95. Cette série, issue de la nouvelle collaboration entre David Simon (The Wire, Treme, Show me a Hero) et la chaîne HBO, a tout pour connaître un avenir aussi brillant que son aînée. Encore lui faudra-t-il survivre à l’épreuve de la deuxième saison, si fatale à des séries apparemment prometteuses (salut True Detective !).

Cela dit, l’espoir est possible et The Handmaid’s Tale en est le parfait exemple. Après une première saison saluée par la critique et par notre équipe (la première saison, diffusée en avril-juin 2017 et exclue de notre classement, a obtenu une moyenne de 16,26 de la part de nos rédacteurs), la série événement du moment n’a fait que confirmer son statut de série indispensable lors de sa deuxième salve d’épisodes. La voilà ainsi troisième de notre classement avec une moyenne de 15,32.

Gageons que ces trois séries dont la reconnaissance est largement méritée forcent d’autres chaînes et d’autres showrunners à s'épancher davantage sur des sujets audacieux et originaux. Dans un paysage télévisuel où les reboots et autres spin-offs apparaissent à foison, elles sont la preuve que la télévision, lorsqu’elle est inspirée, peut devenir inspirante et avoir encore des choses à nous raconter.

Ce n’est pas Rick and Morty qui dira le contraire. La troisième saison de la série la plus irrévérencieuse et gentiment méchante du petit écran parvient à se hisser à la quatrième place de notre classement avec une moyenne de 15,23. Quand on pense qu’il y a deux ans, cette même série était vingt-deuxième avec une moyenne de 13,86, force est de constater qu’elle en a fait du chemin. La série signée Dan Harmon n’a eu de cesse d’attirer de plus en plus de spectateurs devenus depuis des fans, et ce sans jamais renoncer à son humour si imprévisible, son univers hyper référencé, sa créativité et son inventivité. Bref, tout ce qui a fait son succès. Il s’agit là sans aucun doute de la plus belle progression de notre classement.

À la cinquième place, nous trouvons une nouveauté signée Amazon. Son nom : The Marvelous Mrs. Maisel. Trop méconnue chez nous, la série a pourtant remporté deux Golden Globes en début d’année : celui de la meilleure série musicale ou comique, ainsi que celui de la meilleure actrice dans une série musicale ou comique, pour l’incroyable Rachel Brosnahan. Dans tous les cas, nos rédacteurs et certains de nos amis internautes ne sont pas passés à côté, et avec une moyenne de 15,14, il semblerait même qu’ils aient trouvé cette Mrs. Maisel vraiment merveilleuse. On ne peut donc que vous conseiller de surveiller de près cette petite pépite surprise.

D’autant plus qu’elle se retrouve à égalité avec le désormais célèbre Mr. Robot qui, de son côté, se hisse à la sixième place de notre grand bilan. La série de Showtime, qui en est pourtant à sa troisième saison, fait ici son entrée dans notre classement annuel. Pour information : la première saison de la série, diffusée pendant l’été 2015, n’avait pas été intégrée à notre précédent classement qui ne tenait alors pas compte des séries estivales. Heureusement pour notre groupe de hackers préférés, leur série n’a entre temps lassé ni le public, ni nos rédacteurs, et c’est ce qui leur permet d’être dans notre Top 10.

Il en va de même pour Legion qui fait également son entrée dans notre classement. Avec sa deuxième saison, le cousin (très ?) éloigné des X-Men plaît toujours autant et semble bien vouloir s’inscrire dans la durée. Avec une moyenne générale de 15,07, il fait partie des meilleurs élèves et peut se vanter de faire mieux que certains de ses autres cousins qui se trouvent aujourd’hui plus bas dans le classement ou pire, aux oubliettes (coucou The Gifted et toutes les séries de super-héros en veux-tu en voilà).

La saison 2017-2018 aura également été marquée par une nouveauté de poids venue tout droit de la planète Netflix. J’ai nommé : Mindhunter. Cette série qui fut en partie produite et réalisée par un cinéaste que l'on ne présente plus, Monsieur David Fincher lui-même (Seven, Fight Club, Zodiac, Gone Girl…) était l’une des créations les plus attendues de la saison. Autant le dire tout de suite : elle fut à la hauteur de l’évènement. Nos rédacteurs et nos visiteurs ne s’y sont pas trompés en lui attribuant une moyenne de 14,94, lui permettant de se hisser à la huitième place de notre classement.

Alors oui, il y a eu Mindhunter, mais soyons honnêtes, LE véritable évènement de la saison tient en deux mots et en un nom : TWIN PEAKS - LYNCH. Rien de moins que le combo gagnant pour de nombreux sériephiles du monde entier qui, des années durant (vingt-six ans pour être exact), ont attendu patiemment le retour de "la série des séries", celle-là même qui au début des années 90 aura su bousculer le paysage télévisuel de l’époque. Il était donc impossible que ce retour ne figure pas dans notre Top 10. Avec une moyenne de 14,83, Twin Peaks s’empare de la neuvième place de notre classement annuel.

Enfin, pour terminer notre tour des dix meilleures séries de la saison 2017-2018, nous retournons du côté de Netflix avec encore une nouveauté : Dark. La première série allemande produite par la plateforme, malgré son ambiance bien particulière et son intrigue complexe, a réussi à convaincre en s’imposant comme l’un des indispensables de la saison. Sa moyenne de 14,69 est là pour le prouver.

 

 

Le Flop 5 de la saison : 

 

flop-2017-2018

1. Ghosted Saison 1 (9,25)

Moyenne rédacteurs : 8

Moyenne site : 10,5

 

2. Riverdale Saison 2 (10,05)

Moyenne rédacteurs : 8

Moyenne site : 12,9

 

3. Arrow Saison 6 (10,22)

Moyenne rédacteurs : 8,5

Moyenne site : 11,93

 

4. The Flash Saison 4 (10,23)

Moyenne rédacteurs : 9,5

Moyenne site : 10,95

 

5. The Mayor Saison 1 (11,47)

Moyenne rédacteurs : 11

Moyenne site : 11,93

 

Comme écrit précédemment, les années se suivent et se ressemblent à Série-All. Il y a deux ans, lors de notre dernier bilan, les super-héros n’avaient pas eu la cote et nombre d’entre eux s’étaient retrouvés à la fin de notre classement. À en croire notre nouveau flop, leur rédemption ne sera pas non plus pour 2017-2018. Arrow se retrouve ainsi à la troisième place des pires séries de l’année avec une moyenne de 10,22, et elle est suivie de très très près par The Flash avec une moyenne de 10,23. Dans les deux cas, nos rédacteurs ont été beaucoup plus sévères que les visiteurs de notre site avec les deux super-héros.

Derrière ces deux séries désaimées se trouve la CW, dont la relation difficile avec nos rédacteurs ne s’arrête pas là, puisqu’une autre série diffusée chez eux et pourtant très populaire se retrouve dans notre flop à cause de leurs notes : Riverdale. Pourtant, l’année dernière, la série inspirée par l’univers d’Archie Comics avait reçu un plutôt bon accueil de la part de notre équipe qui avait su apprécier cette nouveauté malgré ses nombreux défauts. Mais voilà, c’est bien connu : les meilleures plaisanteries sont parfois les plus courtes, et il semblerait que nos rédacteurs ne soient plus en mesure de rire des nombreuses maladresses de la série ainsi que de ses ficelles de plus en plus grossières. Leur verdict est sans appel et avec une moyenne de 10,05, Archie et ses amis se retrouvent à la deuxième place des pires séries de l’année.

La première et cinquième place de ce flop sont occupées par deux nouveautés et deux comédies issues de chaînes distinctes : Ghosted diffusée sur la FOX et The Mayor signée ABC. La première est une comédie fantastique, la deuxième une comédie politique. Tandis que The Mayor s’en sort avec une note générale plutôt honorable de 11,47, Ghosted ne franchit même pas la moyenne avec une note générale de 9,25. Ces deux séries ont cependant en commun de confirmer une règle simple : il est très difficile d’emporter l’adhésion de tous lorsque l’on essaie de faire rire. C’était déjà le cas il y a deux ans lors de notre précédent bilan.

 

 

Le Top 10 des nouveautés de la saison :

 

Elles sont toutes neuves, toutes jolies. Elles parlent de prostitution, de femmes qui s’émancipent, de criminologie, de mystères, de puberté, de jeunes en quête d’évasion, de braquage et de dictature. Ce sont des drames sociaux, des comédies (souvent noires), des satires politiques… Toutes ont en commun le fait de présenter un état de notre monde et de notre société à travers des sujets contemporains (instrumentalisation et commercialisation de l’être humain, émancipation de la femme, psychologie criminelle, quête d’identité, délinquance…). Surtout, elles sont les dix nouveautés qui ont réussi le plus à convaincre. Elles sont celles qui, au milieu d’une saison souvent décevante, ont su redonner foi en la création télévisuelle.

 

top-nouveautes-2017-2018

 

1. The Deuce (15,95)

Moyenne rédacteurs : 17

Moyenne site : 14,9

 

2. The Marvelous Mrs. Maisel (15,14)

Moyenne rédacteurs : 15,3

Moyenne site : 14,97

 

3. Mindhunter (14,94)

Moyenne rédacteurs : 15,67

Moyenne site : 14,21

 

4. Dark (14,69)

Moyenne rédacteurs : 15

Moyenne site : 14,37

 

5. Barry (14,48)

Moyenne rédacteurs : 15

Moyenne site : 13,95

 

6. Alias Grace (14,02)

Moyenne rédacteurs : 14

Moyenne site : 14,03

 

7. Big Mouth (13,55)

Moyenne rédacteurs : 13,5

Moyenne site : 13,6

 

8. The End of the F***ing World (13,39)

Moyenne rédacteurs : 13,25

Moyenne site : 13,53

 

9. La casa de papel (13,02)

Moyenne rédacteurs : 12

Moyenne site : 14,03

 

10. Kim Kong (12,78)

Moyenne rédacteurs : 13

Moyenne site : 12,59

 

 

Le Flop 3 des nouveautés de la saison :

 

À peine débarquées, déjà reparties. Ces séries s’appellent Ghosted, The Mayor ou encore Here and Now. Elles voulaient renouveler un genre, celui de la comédie fantastique, de la comédie politique ou du drame familial… mais elles n’ont pas atteint leurs objectifs. Pour preuve : elles ont toutes été annulées. Ce flop est surtout marqué par l’échec remarqué de la nouvelle collaboration entre Alan Ball et la chaîne HBO, après Six Feet Under et True Blood. Un coup dur qui nous rappelle que même les plus grands ne sont pas à l’abri d’une désillusion, et qui nous rendrait presque nostalgique d’une époque qui semble désormais révolue...

 

flop-nouveautes-2017-2018

1. Ghosted (9,25)

Moyenne rédacteurs : 8

Moyenne site : 10,5

 

2. The Mayor (11,47)

Moyenne rédacteurs : 11

Moyenne site : 11,93

 

3. Here and Now (11,73)

Moyenne rédacteurs : 12

Moyenne site : 11,45

 

 

Le Top 10 des reprises de la saison :

 

Nous les connaissons toutes plus ou moins bien. Certaines sont déjà là depuis plusieurs années, tandis que d’autres sont encore toutes jeunes. Dans les deux cas, elles sont toujours aussi ambitieuses et parviennent à nous émouvoir, nous surprendre et nous captiver. Mention spéciale à l’indétrônable The Americans dont la dernière saison a été diffusée il y a quelques semaines, et qui des années durant a occupé la première place de notre classement. Chapeau !

 

top-10-reprises-2017-2018

 

1. The Americans Saison 6 (16,27)

Moyenne rédacteurs : 17,5

Moyenne site : 15,03

 

2. The Handmaid’s Tale Saison 2 (15,32)

Moyenne rédacteurs : 15,67

Moyenne site : 14,96

 

3. Rick and Morty Saison 3 (15,23)

Moyenne rédacteurs : 15,67

Moyenne site : 14,79

 

4. Mr. Robot Saison 3 (15,14)

Moyenne rédacteurs : 15,5

Moyenne site : 14,78

 

5. Legion Saison 2 (15,07)

Moyenne rédacteurs : 15,8

Moyenne site : 14,33

 

6. Twin Peaks Saison 3 (14,83)

Moyenne rédacteurs : 15

Moyenne site : 14,65

 

7. BoJack Horseman Saison 4 (14,4)

Moyenne rédacteurs : 14,8

Moyenne site : 13,99

 

8. The Crown Saison 2 (14,33)

Moyenne rédacteurs : 15

Moyenne site : 13,65

 

9. The Good Place Saison 2 (14,05)

Moyenne rédacteurs : 14,25

Moyenne site : 13,84

 

10. Westworld Saison 2 (13,97)

Moyenne rédacteurs : 14,22

Moyenne site : 13,72

 

 

Le Flop 3 des reprises de la saison :

 

Elles étaient déjà là en 2016-2017 et n’auraient peut-être jamais du s’inviter en 2017-2018. Ces trois séries sont sur le même bateau, celui de la CW, et frôlent le naufrage. Seul espoir pour elles : trouver une terre où accoster pour couler des jours heureux... loin de la mer agitée de la télévision américaine.

 

flop-reprises-2017-2018

1. Riverdale Saison 2 (10,05)

Moyenne rédacteurs : 8

Moyenne site : 12,09

 

2. Arrow Saison 6 (10,22)

Moyenne rédacteurs : 8,5

Moyenne site : 11,93

 

3. The Flash Saison 4 (10,23)

Moyenne rédacteurs : 9,5

Moyenne site : 10,95

 

 

Le Top & Flop de la rédaction :

 

Et si nous avions décidé de jouer les égocentriques une année de plus en ne tenant pas compte des notes présentes sur le site, ça aurait donné quoi ? Aurions-nous eu le droit aux mêmes tops et aux mêmes flops ?

 

LE TOP 10 DE LA RÉDACTION :

Du côté des dix séries au top cette saison, on retrouve les mêmes séries dans le top de la rédaction que dans le top prenant en compte les notes sur le site. La seule différence se situe au niveau du classement : si à la première et deuxième place, nous retrouvons toujours les deux séries championnes de la saison, à savoir The Americans et The Deuce avec des moyennes rédacteurs impressionnantes de 17,5 et 17, la troisième marche du podium de nos rédacteurs est occupée par la deuxième saison de Legion avec une moyenne de 15,8. Elle détrône ainsi la deuxième saison de The Handmaid’s Tale, ainsi que la troisième saison de Rick and Morty, reléguées ici à la quatrième et cinquième places de notre classement avec pour toutes les deux une moyenne de 15,67, à égalité avec la nouveauté Mindhunter, sixième du top de nos rédacteurs. À la septième place laissée vacante par Legion, on retrouve la troisième saison de Mr. Robot avec une moyenne de 15,5. Ces changements de classement se font au détriment de la nouveauté The Marvelous Mrs. Maisel qui perd ici trois places et se retrouve huitième avec une moyenne de 15,3. Enfin, ce sont les deux mêmes séries que dans notre Top général qui viennent clore le Top 10 de nos rédacteurs avec une égalité à 15 de moyenne : la troisième saison de Twin Peaks et la première saison de Dark.

 

top-redaction-2017-2018

 

1. The Americans Saison 6 (17,5)

2. The Deuce Saison 1 (17)

3. Legion Saison 2 (15,8)

4. Rick and Morty Saison 3 (15,67)

5. The Handmaid’s Tale Saison 2 (15,67)

6. Mindhunter Saison 1 (15,67)

7. Mr. Robot Saison 3 (15,5)

8. The Marvelous Mrs. Maisel Saison 1 (15,3)

9. Twin Peaks Saison 3 (15)

10. Dark Saison 1 (15)

 

 

LE FLOP 5 DE LA RÉDACTION :

Du côté des séries qui ont fait un flop chez nos rédacteurs, nous retrouvons toujours en tête de liste la deuxième saison de Riverdale et la première saison de Ghosted, avec pour toutes les deux une moyenne de 8. Comme dans notre classement général, elles sont suivies des séries Arrow et Flash avec des moyennes respectives de 8,5 et 9,5. Il n’y a qu’un seul changement dans le Flop 5 de la rédaction par rapport à notre Flop général, et pas des moindres : la présence surprise à la cinquième place de la septième saison de American Horror Story. Nos rédacteurs ne lui ont attribué qu’une moyenne de 10,5, là où nos visiteurs lui ont attribué une moyenne de 13,8. Cela révèle bien à quel point la dernière saison de l’anthologie signée Ryan Murphy a divisé les fans.

 

flop-5-redaction-2017-2018

1. Riverdale Saison 2 (8)

2. Ghosted Saison 1 (8)

3. Arrow Saison 6 (8,5)

4. The Flash Saison 4 (9,5)

5. American Horror Story Saison 7 (10,5)

 

 

Les séries les plus populaires de la rédaction :

 

Qu’elles soient nouvelles ou plus anciennes,

Exaltantes ou décevantes,

Sous-estimées ou surcotées,

Elles ont le mérite d’être connues de quasiment tous les sériephiles de la planète.

À moins d’avoir vécu comme un ermite dans un endroit reculé du monde, à l’abri d’internet et de la télévision, vous avez forcément entendu parler d’elles.

Ces séries ont marqué la saison 2017-2018 de leur empreinte et auront su attiser la curiosité du plus grand nombre… en tout cas sur la planète Série-All.

Voici donc le classement des dix séries les plus vues par nos rédacteurs.

 

series-populaires-2017-2018

 

1. Rick and Morty Saison 3

2. Black Mirror Saison 4

3. Westworld Saison 2

4. The Deuce Saison 1

4. Stranger Things Saison 2

5. The Handmaid’s Tale Saison 2

6. The Good Place Saison 2

7. Twin Peaks Saison 3

8. The End of the F***ing World Saison 1

9. Legion Saison 2

10. BoJack Horseman Saison 4

 

 

Le classement général de la saison 2017-2018 :

 

classement-general-2017-2018

Pour consulter le classement général plus en détails, faites un clic droit sur l'image ci-dessus et sélectionnez "Ouvrir dans un nouvel onglet"

 

 

Les coups de cœur de la rédaction :

 

l-art-du-crime

L'ART DU CRIME

 

helper9 helper9 :

Je ne sais pas s'il y a un intérêt à parler de cette courte série française de six épisodes diffusée durant l'automne 2017, mais ça a été un petit coup de cœur. En effet, la TV française ne jure (à 99 %) que par des séries policières, violentes, des thrillers, etc. Il s'agit aussi d'une série policière mais novatrice (en France). Un flic et une historienne de l'art font équipe pour résoudre des meurtres en lien avec des œuvres d'art. C'est divertissant en tant que série, amusant, toujours en gardant le thème policier (sans violence) mais c'est surtout très sympa pour cultiver les spectacteurs, peu importe le niveau d'éducation, l'âge... en abordant notamment des œuvres de Vinci, de Géricault, etc. Vraiment un coup d'air frais dans cette grille triste et violente des programmes TV français. Saison 2 annoncée.

 

 

the-deuce

THE DEUCE

 

jo Jo_ :

Eh oui. Certains s'attendaient à ce que je parle de la saison 3 de Twin Peaks, mais, même si je reste persuadée que ces dix-huit épisodes étaient phénoménaux, je me devais de parler également de la série The Deuce, qui a été une réelle belle surprise pour moi. Le pitch de départ était déjà assez vendeur : le lancement du porno légal dans le New-York des années 70. Avec deux James Franco pour le prix d'un. Pour moi, on reconnaît notamment une bonne série lorsqu'on a envie de voir la suite alors qu'il n'y a pas nécessairement eu un cliffhanger de fou. Et c'est typiquement la définition de The Deuce. Ici, tout est dans l'ambiance, dans le glauque, le malsain. On n'est pas en train de regarder une série, on se retrouve plongés dedans. On est à la limite de sentir la moiteur des rues de New-York. Le parallèle avec Mad Men peut facilement être fait : il y est question de l'émancipation de la femme dans un monde d'hommes. Ici, la finalité est la même, c'est simplement l'environnement qui est différent. Notons pour finir que l'ensemble des acteurs sont particulièrement bons, ce qui ne gâche rien au plaisir du visionnage. Normalement, une saison 2 sera programmée (le doute a plané suite aux accusations de harcèlement sexuel de Franco), et je serai sans nul doute là pour la voir.

 

nicknackpadiwak nicknackpadiwak :

Je ne dirai jamais assez mon admiration pour David Simon. Il est pour moi un auteur génial capable de pondre des séries (des fresques quasiment) qui arrivent à faire la cartographie de notre société, de ses travers, mais aussi de son humanité restante et résistante à travers un sujet donné (la lutte contre le trafic de drogue dans The Wire, une ville qui tente de se remettre, via la musique, du passage d'un cyclone dévastateur dans Treme, le combat pour instaurer les premiers logement sociaux dans  Show Me A Hero). Et avec The Deuce, Simon nous sert sa série la plus immédiate et l'une des plus attachantes. Car avant, il fallait parfois plusieurs épisodes (saisons même pour The Wire) pour entrer dans l'eau du bain ; il était difficile de ne pas se perdre parmi les multiples personnages et intrigues. Ici, David a simplifié à l’extrême son microcosme (réduit quasiment à un quartier où tout le monde se connaît) et propose des personnages immédiatement identifiables (les frères magouilleurs, la prostituée indépendante, l’étudiante déterminée, les proxénètes sans pitié, le flic blasé, etc., etc.). Mais on n'y perd pas au change ; au contraire, on est tout de suite plongé dans l’atmosphère du New-York des années 1970, ses rues sales et son marché du sexe. The Deuce peut alors brosser un tableau édifiant, immersif, parfois très sombre, d'une société patriciale qui exploite sexuellement les femmes. Chaque épisode est une réussite, mini-odyssée, un tourbillon de personnages complexes ou attachants qui s'entrechoquent. The Deuce est un classique instantané qui n'a pas besoin d'attendre des saisons ou des années pour devenir culte. Vivement la saison 2.

 

 

the-end-of-the-fucking-world

THE END OF THE F***ING WORLD

 

cail1 Cail1 :

Huit épisodes d'une vingtaine de minutes seulement. C'est ce qu'il aura fallu à cette série britannique pour nous faire aimer ces deux personnages principaux, ces deux anti-héros, sorte de Bonnie and Clyde des temps modernes. La série suit l'échappée (pour ne pas dire le road trip) de deux adolescents cherchant à fuir un monde présenté comme noir, amer et froid. Un monde qui a perdu toutes ses illusions. Ici, les adolescents, à défaut de savoir qui ils sont réellement, se prennent pour des pseudos psychopathes ou des faux rebelles, seul moyen pour eux de survivre, de s'affirmer ou tout simplement d'exister. La série n'épargne pas non plus les adultes, tous aussi médiocres ou décevants les uns que les autres, se contentant pour la plupart de contempler impuissants la fuite des "monstres" qu'ils ont engendré. La très grande force de cette comédie noire, c'est le détachement avec lequel elle traite son sujet pourtant grave. Les personnages vivent les choses froidement et de manière brutale, tout comme le spectateur devant son écran. Pourtant, cela n'empêche pas de ressentir de l'empathie. Bien au contraire, on s'attache très vite au destin de ces deux jeunes paumés, en quête d'un idéal qui ne semble jamais à leur portée. Une très très bonne surprise. À découvrir de toute urgence !

 

 

the-handmaids-tale

THE HANDMAID'S TALE

 

galax Galax :

De loin la meilleure nouveauté de l'année, j'ai très peu hésité. La série adaptée d'un roman était déjà une énorme claque visuelle et narrative en saison 1 ; elle se transcende complètement en saison 2, qui extrapole l'univers terrifiant du roman et multiplie les scènes vibrant avec la réalité. La série évoque purement et simplement la place de la femme en société mais le fait avec une maîtrise hors pair en se permettant de diffuser des messages sur beaucoup d'autres niveaux, et vulgarise son sujet d'une façon presque terrifiante. Elisabeth Moss réalise la performance de toute une vie – et pourtant, si vous avez vu Mad Men, vous savez que la compétition est rude – mais elle, ainsi que l'ensemble du cast, sont aidé-es par une écriture phénoménale. Pour moi, c'est clairement LA série du moment que tout le monde doit au moins essayer de voir, même si la violence des situations peut freiner. C'est une série autrement quasi parfaite.

Belle mention honorable tout de même pour The Expanse, que j'aurais vraiment pu mettre en tant que coup de cœur également. C'est sans aucun doute en train de devenir l'une des meilleures séries de science-fiction de tous les temps ; si vous aimez le genre, c'est un incontournable !

 

 

j-ai-2-amours

J'AI 2 AMOURS

 

helper9 helper9 :

En ce moment, les mini-séries fleurissent en France, c'est sympathique car on sait d'office qu'on aura une fin et tout dans le si peu d'épisodes. C'est le cas de J'ai 2 amours, qui aborde les relations complexes de la sexualité et de l'amour. Un beau docteur, aujourd'hui gay, qui retombe sur sa copine, son amour de jeunesse. Perturbé, ne voulant pas d'étiquette (gay, bi, etc.), il commence une double vie où il aime autant son copain que sa copine. Ce n'est même plus une question de sexe mais vraiment de sentiments forts envers deux personnes, peu importe leur sexualité, leur genre... C'est le message de cette série courte en trois épisodes : la jeunesse commence a ne plus se mettre dans des cases. Bien évidemment il y a la majorité hétéro et c'est normal, mais quelqu'un de jeune qui aime un garçon, ne va plus forcément se dire bi ou gay mais plutôt "j'aime cette personne sur le moment présent". En plus avec le magnifique acteur François Vincentelli (qui déjà il y a quelque années jouait un hétéro tombant amoureux du meilleur ami de sa copine dans Clara Sheller).

 

 

the-marvelous-mrs-maisel

THE MARVELOUS MRS. MAISEL

 

RasAlGhul RasAlGhul :

Ma petite pépite de l'année. Découverte un peu sur le tard, j'ai suivi d'une traite les aventures de la Mrs. Maisel en question, une jeune femme au foyer qui se fait quitter par son mari un peu loser et qui va tenter de reprendre sa vie en main. Et pour cela, elle va faire du stand-up ! De ce prémice original, les Palladinos réussissent à créer un véritable univers autour de Midge, qui est la force créatrice de la série. Tous les personnages ont quelque chose à dire sur elle ou sur ce qu'elle devrait faire, et, si elle ne réussit pas totalement à se détacher des conventions des années 50, la jeune femme suit son caractère bien trempé, se rate aussi parfois, mais continue d'être elle-même. Cela nous donne une série fraîche et agréable, très drôle et aux seconds rôles inspirés (notamment Abe, le père de Midge, joué par Tony Shalloub). Une série feel good qu'il faut absolument voir, si vous avez un petit coup de blues !

 

 

this-close

THIS CLOSE

 

helper9 helper9 :

À croire que je me lasse des séries qui couvrent l'année et que je préfère les mini-séries ou saisons courtes. Ici, il s'agit d'une série en six épisodes qui aborde le thème de la surdité et dont les deux personnages principaux sont sourds (et joués par de vrais sourds/malentendants). Juste génial. À aucun moment on ne tombe dans le mélodrame, on ne prend en pitié les personnes sourdes. Au contraire, on se rend compte à nouveau qu'il ne faut pas mettre de côté toute personne en situation de handicap. Certes on le voit, il y a des situations irritantes et presque humiliantes où ils connaissent des problèmes dans des situations qui pour nous sont simples, mais on voit également qu'ils sont humains comme nous tous (ils rient, ils pleurent, ils font l'amour, ils sortent...). Le thème de l'homosexualité en étant sourd est également abordé. Une saison 2 prévue. Seul bémol : la série est diffusée sur Sundance TV, donc j'imagine que 90 % des Américains n'ont même pas connaissance de son existence. En effet, plusieurs bonnes minutes par épisode de vingt minutes sont sans paroles et sous-titrées (la langue des signes), donc vous comprenez bien que sur une grande chaîne, ça ne va pas passer... Argent et audimat, quand tu nous tiens !

 

 

Les coups de gueule de la rédaction :

 

la-casa-de-papel

LA CASA DE PAPEL

 

nicknackpadiwak nicknackpadiwak :

Pas vraiment un coup de gueule, mais une incompréhension. Qu’est-ce que les personnes ont pu trouver à cette série plébiscitée et regardée par tout le monde autour de moi (au boulot, en famille, entre amis) ? Personnellement, je n’y ai vu qu’une série poussive, recyclant sans vergogne les idées de Reservoir Dogs et des Oceans, peuplée de personnages caractérisés en deux ou trois traits (lui sera le mec lâche qui trompe sa femme, lui sera le jeunot amoureux fou, lui le gentil fiston, elle la détective pugnace), pas toujours très honnête avec ses spectateurs (ah, ah, vous avez cru qu’il était mort ? et bah non !), se reposant sur un scénario sur lequel il faut plusieurs fois fermer les yeux (ce Profesor, omniscient qui pense à tout). Mais surtout c’est super languissant, le rythme est très relâché et il m’a été un combat pour aller au bout des quatre premiers épisodes, j'y retournais avec des souliers de plomb.

En fait, ma théorie est que l'une des clefs du succès de cette série est dans le binge-watching. En effet, selon moi, La casa de papel est pensée pour être regardée de manière boulimique. La série a la forme d'une suite de péripéties assez mouvementées, mais qui ne font jamais réellement avancer le schmilblik. De même, les personnages ne sont pas trop complexes. Il est donc possible d’enchaîner les épisodes, sans devoir suivre intensivement. Le seul impératif est de se reconcentrer pour les cinq dernières minutes et le cliff de fou qui va obliger à regarder un nouvel épisode. On peut donc laisser la série tourner en fond sonore et faire plein d'activités en parallèle, trier son courrier, se faire à manger, manger, surfer sur le net ou dialoguer par texto avec ses amis, car de toute façon, la série prendra toujours bien soin de ne pas perdre ses spectateurs en route.

Mais peut-être est-ce juste moi qui suis passé à côté de quelque chose. Je pense néanmoins que le plébiscite de cette série dit quelque chose de révélateur (et d'inquiétant) sur notre société et notre façon de consommer...

 

 

LA-to-vegas

L.A. TO VEGAS

 

 helper9 helper9 :

Nouvelle série qui met en scène le personnel d'un aéroport et toutes leurs aventures ainsi que celles des passagers. Dans l'ensemble, la série m'a plu. Tout partait bien : série de douze épisodes diffusée sur FOX (+ trois épisodes commandés, amenant à quinze épisodes), un bon casting (des nouvelles têtes et des plus connues comme Ed Weeks, alias Jeremy dans The Mindy's Project) et une bonne dynamique.

Composée d'épisodes de vingt minutes principalement basés sur la comédie, la série était sympathique sans forcément me faire rire toutes les trente secondes. Malgré un accueil positif, coup de massue : elle est annulée le 21 mai dernier. Et bizarrement, je n'ai pas ressenti ce "Oh nan ! Annulée ? Pas de suite ! Zut (pour éviter les jurons)". C'est le genre de série qui se serait vite essoufflée, si ce n'était au bout de la saison 1, ça l'aurait été à la saison 2 ou 3...

Pourquoi ? Eh bien parce que 99 % des scènes prenaient place soit dans un avion, soit dans un aéroport, et toujours la même destination (L.A. et Vegas). Dans le temps, il aurait été un peu compliqué d'inventer de nouvelles péripéties dans le même cadre de travail/vacances. En une saison, on avait déjà fait le tour de toutes les situations drôles et possibles dans un aéroport/avion, de la vie de chaque membre du personnel navigant et des passagers (des passagers qui reprennent le même avion pour la même destination, c'est très répétitif).

C'est une série sympathique que j'ai eu plaisir à regarder, mais franchement pas triste qu'elle se termine au bout d'une saison (en quinze épisodes tout était dit).

 

 

marvel-jessica-jones

MARVEL'S JESSICA JONES

 

jo Jo_ :

J'ai clairement hésité avec la saison 4 de Black Mirror, mais certains épisodes étaient quand même très bons. C'est donc Jessica Jones qui trinque. J'attendais cette saison 2 avec impatience. J'avais adoré les premiers épisodes, notamment grâce à la présence de David Tennant, excellent dans son rôle de Kilgrave. Tué à la fin de la saison 1, il fallait nécessairement un méchant plus que charismatique pour le remplacer. Eh bien, les scénaristes ont décidé de faire tout l'inverse. Jessica renoue avec son passé, et notamment avec sa mère, qu'elle croyait tuée dans un accident de voiture. L'idée n'est pas mauvaise en soi, mais c'était sans compter sur la prestance digne d'une moule morte de Janet McTeer. Son personnage n'a que très peu d'intérêt. Il est fade, mal joué et pas très intéressant. Ajoutez à cela une Trish exaspérante, qui prend les plus mauvaises décisions du monde, des personnages secondaires dont les intrigues sont inintéressantes, et vous obtenez une saison 2 de Jessica Jones à la limite du regardable. Très peu d'enjeux durant ces quelques épisodes, donc forcément peu d'attachement au scénario et aux protagonistes. C'est d'autant plus frustrant que j'adore ce personnage. Une saison 3 est d'ores et déjà en tournage, et je me tâte vraiment à la visionner.

 

 

the-shannara-chronicles

THE SHANNARA CHRONICLES

 

helper9 helper9 :

Pas de coup de gueule sur la qualité de la série, mais par rapport à son annulation. Comme Legend Of The Seeker annulée au bout de deux saisons en 2010. Y'a rien de pire que de pas avoir la suite d'une série "fantastique". C'est comme si on vous annonçait : "pas de suite pour Game of Thrones". Mais bon, série de MTV puis Spike... Fallait s'y attendre, ce ne sont pas des chaînes pour les films et séries, mais plutôt du genre NRJ12...

 

 

the-walking-dead

THE WALKING DEAD

 

cail1 Cail1 :

Cela fait longtemps que The Walking Dead peine à convaincre ses fans les plus assidus. Année après année, saison après saison, la série phare d'AMC a tenté tant bien que mal de noyer le poisson, en nous faisant croire qu'elle avait encore des choses à raconter. Mais le fait est là : la série perd inexorablement en qualité. Cette saison 8 pourrait bien sonner le glas d'une sére qui finalement n'aura jamais réussi à convaincre totalement. Une grande majorité de fans, quand ils n'ont pas décidé d'abandonner la série, ont fini par la regarder par "réflexe", pour connaître le devenir de certains personnages qu'on a malgré tout appris à apprécier au fil des années, mais sans plus rien attendre vraiment. La saison 9 s'annonce comme la saison du renouveau, tout comme aurait dû l'être la saison 6 avant elle. Pour ma part, je pense surtout que cette saison 9 sera l'occasion pour la série de mettre fin à son calvaire, d'enfin boucler la boucle. En espérant que les fans comme moi aient le droit à une fin qui soit digne de leur (longue) attente...

Seule petite once d'espoir malgré tout : les départs annoncés d'Andrew Lincoln et de Lauren Cohan, qui pourraient bien enfin permettre au show de connaître le grand bouleversement promis depuis tant d'années. Si on ajoute à cela le changement de showrunner et l'arrivée de nouvelles têtes, les scénaristes semblent avoir toutes les clés en main pour renouveler leur show. Je fais partie de ceux qui pensent que Rick Grimes est dispensable à la série, et force est de constater que mon intérêt pour le show a été relancé depuis l'annonce de son départ.

Reste qu'il s'agit aussi d'un pari extrêment risqué. Alors, passera ? Passera pas ? Les scénaristes arriveront-ils à gérer convenablement cette transition ? La série survivra-t-elle au départ de sa star ? Nul ne le sait, mais la saison 9 s'annonce bien comme déterminante pour l'avenir de cette série qui fut longtemps numéro 1.

 

 

arrow-supergirl-flash

LE TRIO ARROW / SUPERGIRL / FLASH

 

RasAlGhul RasAlGhul :

Oui, je fais un coup de gueule groupé, parce que si l'on enlève Legends of Tomorrow, les séries de l'Arrowverse ont été d'une constante médiocrité, voire encore pire.

Arrow a fait absolument n'importe quoi dans sa sixième saison, refusant de prendre des risques à la suite d'un excellentissime final de saison 5. Au début de saison, il y a pourtant eu deux-trois idées intéressantes et de bonnes scènes (notamment avec Oliver en père), mais la suite s'est perdue en cours de route, ne sachant plus quoi faire de tous ses personnages.

The Flash est toujors aussi médiocre, je n'ai plus aucune sympathie pour les personnages. Mais l'arrivée de Jessica Parker Kennedy me donnera peut-être envie de continuer.

Enfin, après une vrai bonne première partie de saison, Supergirl a subi des changements en coulisses (Andrew Kreisberg, le showrunner et scénariste principal, a été accusé de harcèlement sexuel par une quinzaine de personnes et écarté de ses fonctions), qui ont totalement mis le bordel dans la narration de la série. S'en sont donc suivi des histoires sans queue ni tête, avec des acteurs de moins en moins impliqués par un matériel de moins en moins bon. Trois déceptions donc, qui font que je réfléchirai à deux fois l'année prochaine avant de me relancer.

 

 

coups-de-gueule-galax

THE WALKING DEAD / AMERICAN HORROR STORY / DOCTOR WHO / PREACHER

 

Galax Galax :

Pas de coup de gueule en particulier. J'ai tendance à ne retenir que les séries qui me plaisent. Certains retours m'ont déçu, mais rien n'est jamais catastrophique et des circonstances atténuantes existent dans tous les cas, alors je fais un petit listing :

  • L'essoufflement de The Walking Dead qui devient critique, minimisé par le renouveau probable de la saison 9 avec le bouleversement du casting.
  • La grosse déception voire l'incompréhension d'American Horror Story saison 7, qui est probablement la pire du show, mais la série prenait une direction différente osée qui devait diviser. Et de toute façon, son format fait que la prochaine saison n'aura rien à voir, alors bon, ce n'est pas si grave.
  • La grosse chute de Doctor Who avec une saison 10 largement au-dessus de tout ce que je cite dans ce paragraphe mais bien en-dessous du niveau de la série depuis des années. Mais des épisodes excellents sont toujours là (surtout en fin de saison) et à nouveau, le show se renouvelle complètement la prochaine saison, donc ce n'est au final pas si grave.
  • Enfin, Preacher saison 2, peut-être bien le vrai coup de gueule du lot, puisque le potentiel phénoménal de la fin de première saison et de la bande-dessinée s'est transformé en drame planplan aux personnages incohérents et à l'ambiance presque trop uncanny à mon goût. Après une saison 1 à la fin délicieuse, cette coupe d'herbe sous le pied m'a totalement fait oublier la série, et ne me donne pas envie de voir la suite ni de la recommander à d'autres, ce qui est peut-être plus tragique que les trois cas cités plus haut.



Autres articles sur cette série :



Aucun article pour le moment.

Dernières critiques de cette série :



Aucune critique pour le moment.


A propos du rédacteur

Cail1 Cail1
399 avis
1868 notes
Moyenne : 12.93

 Visioneur raffiné

Bref, je kiffe les séries TV !!! :)

9 commentaires sur cet article


gravatar
#1
Jo_ a écrit le 14/08/2018 à 20h47
Enorme boulot, Cail1, merci beaucoup !

Cet article me donne envie de me mettre à The Americans :)
gravatar
#2
nicknackpadiwak a écrit le 15/08/2018 à 15h40
Un travail de Titan, une nouvelle fois.

Je trouve, perso, une petite redondance avec les top de la rédaction, mais c'est parce ce que je pinaille.

Et oui, il faut tenter Barry (5ème des nouveautés)
gravatar
#3
Koss a écrit le 16/08/2018 à 15h24
Bordel la moyenne de Dark..

POURQUOI ?
gravatar
#4
elpiolito a écrit le 16/08/2018 à 15h39
Rah, dommage, j'ai presque réussit à ne rien voir de ce qu'il y a dans cette liste. Presque...
gravatar
#5
Altair a écrit le 17/08/2018 à 11h09
Je regrette de ne pas avoir trouvé le temps de participer cette année, mais le classement est bien beau. Dommage que the expanse n'y soit pas, mais ravie de voir Mrs Maisel bien mise en valeur :)
Et ça me rappelle qu'il y a plein de trucs chouettes que j'ai pas encore vu.

Bref, merci à tous, et surtout à toi Cail1 pour ce gros gros boulot !
gravatar
#6
Galax a écrit le 17/08/2018 à 19h10
Super boulot !

+1 pour Altaïr, quel dommage que The Expanse n'ait pas pu apparaître dans aucune liste.

Il faut vite que je me mette à Mrs. Maisel, après avoir vu le pilote en AP attendre aussi longtemps, j'ai honte !
gravatar
#7
MarieLouise a écrit le 18/08/2018 à 10h18
Ce que je préfère avec tes articles Cail1, c'est que tu y mets toujours tout ton cœur et que ça se voit. Bravo pour le fond, pour la forme, et merci d'avoir le courage de t'attaquer à des gros morceaux comme celui-ci ! <3
gravatar
#8
Cail1 a écrit le 19/08/2018 à 17h01
Merci à tous pour vos gentils commentaires :)

Mais honnêtement, arrêter de me remercier. Non seulement, ça me gêne, mais en plus, dites vous bien que je rédige chacun de mes articles avec plaisir et enthousiasme. Ecrire pour Série-All, c'est une passion et non une contrainte. Je tiens d'ailleurs à rassurer nos lecteurs au passage : aucune personne n'a été torturée durant la rédaction de ce bilan.

Pour le reste, sachez que grâce à vous (ou à cause de vous...) amis rédacteurs, j'ai ajouté pas mal de séries à ma liste déjà bien complète de séries à regarder.

Merci à vous donc (ou pas d'ailleurs^^)
gravatar
#9
helper9 a écrit le 24/08/2018 à 20h40
Certains tops sont répétitifs alors c'est vraiment une excellente idée d'avoir permis les coups de gueule et de coeur des membres.

Très bon article. Bravo.



Laissez un commentaire



Vous devez vous créér un compte ou vous connecter afin de pouvoir laisser un commentaire.
C'est rapide et gratuit !

The Expanse sauvée par Amazon pour une saison 4


27/05/2018

0 commentaire

La plateforme géante a racheté les droits de la série pour diffuser une quatrième saison. Une perte symbolique pour Syfy.


Actualité » Toutes les news



Critique : Doctor Who (2005) 11.11


03/01/2019

0 commentaire

Doctor Who X La pire gueule de bois de jour de l'an que vous pouvez imaginer.


Critiques » Toutes les critiques



Bilan : Daredevil saison 3 - Let the Devil out


23/10/2018

0 commentaire

Alors que les séries Iron Fist et Luke Cage ont été annulées par Netflix, Daredevil revient après plus de deux ans et demi d’absence !


Bilans » Tous les bilans



Tous les trailers de la Comic-Con


26/07/2014

0 commentaire

L'instant overdose geek du jour


Vidéos » Toutes les vidéos



Focus sur The 100


07/11/2017

0 commentaire

Pourquoi The 100 est-elle une bonne série ? Voici les raisons d'Antofisherb.


Focus » Tous les focus