Image illustrative de Doctor Who (2005)
Image illustrative de Doctor Who (2005)

Doctor Who (2005)

Dernier descendant des Seigneurs du Temps et âgé de plus de 900 ans, le Docteur parcourt l'espace et le temps dans son TARDIS (Time And Relative Dimension In Space). Amoureux de la race humaine, il se fait régulièrement accompagner par une femme ou un homme. Partagé entre folie et génie, insouciant mais ...

Lire le résumé complet >

En cours Anglaise 50 minutes
Fantastique, Science-Fiction, Adventure, Drama BBC One, France 4 2005
13.17

3 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Avis sur l'épisode 4.03

Avatar OmarKhayyam OmarKhayyam
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 02 novembre 2018 à 21:45
Spoiler

Une tragédie très émouvante sur l'esclavage, très osée, et qui fait en plus parfaitement bien ressortir l'humanité de Donna. De plus la musique est incroyable.


Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 23 février 2015 à 16:00

Des esclaves qui se révoltent contre le système qui les exploite, Mélanchon doit adorer cet épisode.

Bien rythmé, bonne humeur et les Oods, créatures toujours intéressantes.


Avatar arnoglas arnoglas
Membre
Avis favorable Déposé le 13 février 2015 à 13:43

Avis modéré par la rédaction de Série-All.


Avatar ClaraOswald ClaraOswald
Membre
Avis favorable Déposé le 29 octobre 2014 à 03:27

Un bon épisode avec une bonne ambiance et un bon scénario. Dommage que le méchant soit trop stéréotypé.


Avis favorable Déposé le 03 janvier 2014 à 15:11

Très bon épisode grâce aux Oods, une espère alien vraiment originale (inoffensifs à l'état naturel puisque devant porter une partie de leur cerveau).

Comme lors de leur apparition dans la saison 2, les Oods en mode esclave sont, en revanche, assez flippants car on ne sait jamais ce qu'ils pensent et quand vont-ils se retourner contre leurs "maîtres".

La question de l'esclavage est aussi très bien traitée, ça m'a limite fait chialer quand on les découvre dans leur cage à l'état naturel...

Bon, sinon, le scénario en lui-même est assez basique mais on passe tout de même un très bon moment en compagnie du Docteur et de Donna qui forment un excellent couple !


Avatar oberown oberown
Membre
Avis favorable Déposé le 29 octobre 2013 à 00:36

Je me suis laissé porter par l'intrigue, et par les rebondissements.

Ainsi que les bons sentiments.

J'aime beaucoup Donna


Avatar MarieJeanne MarieJeanne
Membre
Avis favorable Déposé le 28 octobre 2013 à 01:24

Je ne suis pas trop fan des Oods, l'épisode était sympa, j'ai passer un bon moment mais les autres épisodes étaient meilleurs. Dans l'épisode 1, on voit Rose et là, on revoit des méchants qu'on avait vu pour la première fois avec elle... C'est bon ça! J'aime l'intrigue qui porte autour d'elle.


Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 06 juillet 2013 à 18:08

Pour le premier voyage spatial de Donna, le Docteur l’emmène sur la Ood Sphere, une planète de glace, pour nous permettre de découvrir un peu plus la civilisation des Oods... un planning qui fait rêver, et Donna, comme le spectateur, déchante très vite.

Tout le monde avait aimé ces ennemis plutôt sympas dans le double du Diable de la saison 2, et leur consacrer un épisode tout entier pour cette quatrième saison était une excellente idée. De façon générale cette saison, les pitchs sont super cools, que ce soit le retour de Donna, Pompeii et maintenant les Oods.

Leur planète est une référence à la planète des Sensorites des aventures du premier docteur. Fort heureusement pour cet épisode, il ne ressemble en rien à "The Sensorites", l'une des histoires classiques les plus ennuyantes qu'il m'ait été donné de voir. L'occasion de découvrir le background des Oods est top et leur permet de devenir une espèce à part entière. Le concept du cercle, de leur cerveau et de leur chant ajoutent beaucoup à ce qui n'étaient que de simples aliens télépathiques au départ. Evidemment, comme on ne s’en serait pas du tout douté, ils vont à nouveau être possédés et devenir les ennemis de l’épisode. Mais il faut saluer que Russel T. Davies a réussi à rendre emblématique et hyper attachante une race d'aliens qui n'est pas méchante. Les Daleks, les Cybermen, les Anges Pleureurs, tout ça c'est bien beau mais ce sont des bad-guys. Les Oods sont le genre d'ennemis issus du NuWho qu'il manquait, et le fait qu'ils soient de gentils prophètes leur donne des possibilités de retour pour la suite, et globalement contribue beaucoup à renforcer la cohérence de l'univers de la série.

C'est un épisode très "propre", dans le sens il n'y a pas de défaut notable à remarquer, juste à part un peu de remplissage au milieu avec une capture temporaire un peu idiote du Docteur, et un scénar' un peu prévisible sur certains points, mais ça reste fun. C'est clean quoi. L'épisode est ultra classique, pas dans le sens dénué de toute originalité ou "moyen", mais plutôt il est clairement l'histoire de base de Who par définition. Je suis sûr que si je faisais un classement de tous les épisodes, il se retrouverait à peu près au milieu. Et vu la qualité de la série à mon sens, ce n'est pas une mauvaise chose, au contraire !

Le scénario est donc simple, il y a de l'humour, des scènes fun, de la pop-culture, de la satire, du foreshadowing des arcs de la saison (Docteur/Donna, les abeilles, la chanson du Docteur), un bad-guy et un bon vieux twist à la fin. Bref c'est bien ficelé, c'est plaisant à suivre, rythmé, le Docteur et surtout Donna brillent et c'est tout ce dont on peut attendre d'une histoire de Doctor Who.

Le petit truc en plus de l'épisode qui me fait passer de ce qui aurait pu être un simple 13 ou 14 à un plus solide 15, c'est sa thématique de l'esclavage. L'épisode ne cherche pas à défendre un propos en particulier mais prend clairement parti pour une satire super aiguisée et "in your face". Le passage où le Docteur fait remarquer à Donna que ses vêtements sont faits par des esclaves est un exemple, et s'il est aussi parlant c'est car on s'identifie vraiment à Donna tout au long de l'épisode.

C'est peut-être tout sauf subtil, moi, j'adore ce qu'ils ont fait, d'une simple race qui était secondaire mais qui criait à être exploitée, ils ont transformé ça en une belle fable sur la liberté. Il y a beaucoup de passages forts dans l'épisode, le plus poignant étant la scène dans la cage où Donna (et donc nous) découvrons le second cerveau des Oods, où nous avons donc la confirmation que le peuple est totalement pacifique à l'état sauvage, et où nous écoutons pour la première fois le chant des Oods. Le fait que le Docteur l'entende en permanence explique aussi pourquoi il a un comportement aussi protecteur, alors même que c'est loin d'être l'épisode où il est le plus "christianisé" en défenseur de la veuve et l'orphelin, au contraire, cela semble tellement évident qu'il faut prendre le parti des Oods. La scène de la cage est donc un vrai crève-cœur et la réaction de Donna plus que compréhensible.

"I thought it was so wonderful out here... I want to go home."

Une autre scène forte est la transformation du méchant en Ood. Encore une fois je me suis beaucoup identifié à Donna, car c'est hyper difficile de savoir si moralement c'est bien ou mal... Est-ce un happy-ending ou pas ? C'est assez gênant et cela nous met mal à l'aise, et c'est encore une fois d'une perversité assez grande. En tout cas j'adore cette fin, elle conclut l'intrigue d'une façon vraiment plutôt originale et moralement discutable.

Cette saison a généralement beaucoup jouer sur la façon dont l'intrigue se résout. Le Docteur a pour l'instant à chaque fois été spectateur : il a laissé les adiposes tranquille et a regardé leur nourrice se faire trahir, il a causé un événement historique majeur se produire avant de s'en aller, et dans cet épisode la fin montre surtout les Oods se libérer. Certes, c'est le Docteur qui a brisé le cercle (tout comme c'est le Docteur qui a arrêté Mrs. Foster et actionné le levier du volcan), mais on sent que les événements le dépassent un peu. Ce n'est plus vraiment "on défait le bad-guy avec un plan ingénieux" comme d'habitude dans les histoires de Who, en fait si le Docteur et Donna n'étaient pas venus cela n'aurait quasiment rien changé. Et c'est pour moi la preuve que les scénarios de la série gagnent en maturité un peu, on se détache du modèle "un méchant qu'on défait avec un coup de baguette magique", et on fait des histoires plus construites.

Le traitement global de la question de l’esclavage est donc globalement le meilleur point de l’épisode et la libération suivie par le chant des Oods à la fin nous laisse une jolie image en tête pour conclure ce standalone.

Pour l’anecdote, c’est mon tout premier épisode de Doctor Who que j’ai jamais vu, alors il a quand même une petite place privilégiée. Ce n'est peut-être pas l'épisode qui restera le plus dans les mémoires de la plupart des fans, mais c'est un épisode qui a extrêmement bien marché avec moi.


Avatar Dreamsteam Dreamsteam
Membre
Avis favorable Déposé le 21 octobre 2012 à 20:47

J'aime bien les Oods et c'est un gros point positif de l'épisode.

Après je toruve ça dommage qu'ils soient toujours possédés car je les trouvent vraiment sympathique.

J'adore leurs yeux quand il regarde la caméra. Suis-je tombé amoureux ?

Non plus sérieusement, l'épisode était assez bien construit même si on peut lui reprocher le fait qu'il soit un peu basique au niveau du scénario.


Avatar Herisson Herisson
Membre
Avis favorable Déposé le 25 janvier 2012 à 16:25

12+1 parce que j'adore la chanson des Oods, et globalement la BO de cette saison que je trouve très réussie.

La fin est très réussie et préfigure bien du final season.


Liste des épisodes

Episode 4.01
Le retour de Donna Noble
Episode 4.02
La chute de pompeï
Episode 4.03
Le chant des Oods
Episode 4.04
A.T.M.O.S. (1)
Episode 4.05
A.T.M.O.S. (2)
Episode 4.06
La fille du docteur
Episode 4.07
Agatha Christie mène l'enquète
Episode 4.08
La bibliothèque des ombres (1)
Episode 4.09
La bibliothèque des ombres (2)
Episode 4.10
Un passager de trop
Episode 4.11
Le choix de Donna
Episode 4.12
La Terre volée
Episode 4.13
La Fin du voyage
Episode spécial
Cyber Noël
Episode spécial
Planète Morte
Episode spécial
Les Eaux de Mars
Episode spécial
La Fin Du Temps partie 1
Episode spécial
La Fin Du Temps partie 2