Image illustrative de Doctor Who (2005)
Image illustrative de Doctor Who (2005)

Doctor Who (2005)

Dernier descendant des Seigneurs du Temps et âgé de plus de 900 ans, le Docteur parcourt l'espace et le temps dans son TARDIS (Time And Relative Dimension In Space). Amoureux de la race humaine, il se fait régulièrement accompagner par une femme ou un homme. Partagé entre folie et génie, insouciant mais ...

Lire le résumé complet >

En cours Anglaise 45 minutes
Fantastique, Science-Fiction, Adventure, Drama BBC One, France 4 2005
13.23

3 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Avis sur l'épisode 4.08

Avatar Tempo Tempo
Membre
Avis favorable Déposé le 26 juin 2020 à 00:16

Des fois j'aimerais me réveiller dans mon lit et avoir l'imagination de Steven Moffat, parce que ce double-épisode prouve qu'elle est juste sans limite.

Donc on va commencer par le basique : cet épisode se passe dans une bibliothèque géante, de la taille d'une planète. Cette bibliothèque abrite tous les livres ayant existés et une entité se propageant dans les ombres nommée le Vashta Nerada se reproduit dans les livres. On retrouve le côté menaçant des précédents épisodes de Moffat. Là où The Empty Child/The Doctor Dances montrait un enfant avec un masque à gaz contaminant la planète entière, là où The Girl in the Fireplace se servait d'androïdes se servant d'organes humains pour alimenter leur vaisseau et là où Blink jouait avec notre paranoïa en utilisant des statues comme antagoniste, ici Moffat rejoue sur notre peur et notre paranoïa en faisant des ombres des réels dangers. Et ça marche parfaitement, parce que c'est contrebalancé par une réalisation globalement sombre mais qui montre bien quels endroits sont sûrs pour le Docteur et son équipe.

Une des autres facettes intéressantes de cet épisode c'est le concept des données fantômes : une âme mourrante peut encore communiquer avec les autres en se servant des derniers mouvements cérébraux du mourrant. Et c'est exploité de plusieurs façons dans l'épisode, d'une part ça permet au Vashta Nerada de communiquer avec le Docteur, mais c'est aussi ce qui a permi à la famille Lux de faire continuer à vivre leur fille Charlotte dans la base de données de la bibliothèque et c'est ce qui permettra au Docteur de faire continuer à vivre River Song au sein de cette base de données. C'est un concept qui se rajoute avec les robots avec visages de chairs, qui donnent un côté un peu plus uncanny valley à l'épisode mais qui reste pourtant montré dans une éthique totalement saine.

Ensuite parlons donc de la simulation où sont sauvegardés les humains qui étaient protégés du Vashta Nerada. Premièrement, le twist jouant sur les mots comme quoi les humains ont été sauvés est absolument superbe. Deuxièmement, ce monde est totalement réussi. C'est une simulation qui est surtout au centre de la seconde partie, mais l'enchaînement des plans, la musique joyeuse, les décors lumineux, absolument tout est fait pour montrer que ce monde est un monde de rêve. Le fait que le Docteur Moon est en réalité un antivirus est un twist absolument réussi. L'idée du déplacement de virgule qui augmente le QI d'Evangelista mais qui la rend affreuse à voir me fait un peu rire mais reste cohérent avec l'épisode. Le personnage de Charlotte Abigail Lux (CAL) est au centre de ce monde et c'est la créativité de Moffat se montre encore : un enfant qui contrôle une base de données entière. Un concept qui aurait pu être utilisé dans plein d'autres épisodes comme pour le Vashta Nerada ou les données fantômes, mais ici tout est lié et tout est cohérent sans que l'un de ces concept n'empiète sur l'autre.

Et pourtant tout ça se rajoute à la présence de River Song : c'est quand même l'épisode qui crée le concept de voyage temporel inversé au sein de la série. C'est absolument génial de la voir autant passionnée par le Docteur alors que lui ne la connait même pas. Tout ce qui concerne River Song est réussi dans cet épisode, que ce soit ses premières apparitions, son sacrifice final ou le Docteur qui la sauve. Et le pire, c'est que c'est dans la thématique de l'épisode : elle considère chaque aventure avec le Docteur comme étant le chapitre d'un livre, un livre que le Docteur n'ouvrira pas. Elle rajoute une touche de légèreté à un épisode où Donna ne sera pas aux côtés du Docteur durant plus de la moitié de l'épisode, et comme première apparition le personnage de River Song est totalement réussi.

En résumé tout s'emboîte, tout est extrêmement créatif et bien écrit, les personnages sont attachants et Steven Moffat a encore réussi à nous surprendre en nous pondant un épisode sombre mais qui joue avec les codes du voyage temporel. Et pour finir, il s'agit d'un épisode qui a une esthétique très sombre malgré ses décors magnifiques (et une Donna toujours au top !), et pourtant Moffat nous a refait le coup du "everybody lives" ! Et le pire, c'est que ça marche !


Avatar OmarKhayyam OmarKhayyam
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 25 juillet 2018 à 23:05
Spoiler

Bon bah là on a encore épisode où y'a un vrai travail esthétique, que ce soit dans la réal (ici vraiment bien), dans les décors, ou dans l'univers sombre et féerique que Moffat prends beaucoup de soin à écrire. C'est doux et puissant


Avatar Gizmo Gizmo
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 20 juillet 2015 à 00:11

Sans doute l'épisode le plus ambitieux et audacieux de la série. Moffat nous balance une idée à la minute, et ce n'est que la première partie...


Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 19 mars 2015 à 13:10

Tout ce que j'aime chez Doctor Who!

Que je sois perdu, dérouté, intrigué, surpris et perplexe. Que je n'ai aucune idée du dénouement. Et que je ris.


Avatar arnoglas arnoglas
Membre
Avis favorable Déposé le 13 février 2015 à 14:42

Avis modéré par la rédaction de Série-All.


Avatar ClaraOswald ClaraOswald
Membre
Avis favorable Déposé le 29 octobre 2014 à 03:29

Absolument génial. Superbe scénario et personnages (Que ce soit River ou les autres). Ambiance et couleurs magnifique.

Le début d'une des meilleurs intrigues et des plus complexes de l'histoire du cinéma ! Car oui Doctor Who c'est du cinéma !


Avatar 4evaheroesf 4evaheroesf
Membre
Avis favorable Déposé le 07 octobre 2014 à 02:55

Encore un de mes épisodes préférés !

L'ambiance, Tennant qui se surpasse, les ombres et enfin River Song !


Avis favorable Déposé le 13 janvier 2014 à 19:04

Episode énorme !

Encore meilleur que celui des Anges Pleureurs parce qu'on n'a pas qu'une seule idée comme dans ce dernier (les Anges Pleureurs), là on a la gamine dans le monde parallèle, les robots à tête humaine, les combinaisons télépathiques et bien sûr, les Vashta Nerada ! Sans compter l'ambiance qui est assez flippante ! Et bien sûr, on a l'arrivée de la très intriguante River Song !


Avatar MrZ MrZ
Membre
Avis favorable Déposé le 04 janvier 2014 à 19:37

Episode monstrueux.

La superbe introduction d'un de mes personnages préférés de l'univers Whovian, un scénario ultra original, super bien foutu, les décors sont superbes, l'ambiance est parfaite, les personnages sont très bons ainsi que les dialogues.

Y a tellement rien à redire que ça en serait presque frustrant.


Avatar Aalex78 Aalex78
Membre
Avis favorable Déposé le 30 décembre 2013 à 18:12

Décors somptueux, scénario hyper original, et suspens entretenu avec de mystérieux personnages. Qui est River ?


Liste des épisodes

Episode 4.01
Le retour de Donna Noble
Episode 4.02
La chute de pompeï
Episode 4.03
Le chant des Oods
Episode 4.04
A.T.M.O.S. (1)
Episode 4.05
A.T.M.O.S. (2)
Episode 4.06
La fille du docteur
Episode 4.07
Agatha Christie mène l'enquète
Episode 4.08
La bibliothèque des ombres (1)
Episode 4.09
La bibliothèque des ombres (2)
Episode 4.10
Un passager de trop
Episode 4.11
Le choix de Donna
Episode 4.12
La Terre volée
Episode 4.13
La Fin du voyage
Episode spécial
Cyber Noël
Episode spécial
Planète Morte
Episode spécial
Les Eaux de Mars
Episode spécial
La Fin Du Temps partie 1
Episode spécial
La Fin Du Temps partie 2